Ça change quoi d’appliquer ses produits de soin sur peau propre et sèche ?

  • Peau propre et sèche : l’assurance d’un soin efficace
  • Quels sont les risques à appliquer un produit sur une peau non nettoyée ?
  • Comment bien nettoyer sa peau avant un soin ?
  • Le gommage, le geste en plus pour une meilleure absorption des soins

« Appliquer sur une peau propre et sèche ». Cette mention, que l’on peut trouver sur la plupart des packagings des sérums, crèmes visage ou encore masques de soin interroge autant qu’elle semble évidente. Il s’avère que ce geste a toute son importance. France Saloio, Directrice de l’école de formation Bodyminute, nous explique pourquoi.

Peau propre et sèche : l’assurance d’un soin efficace

« En nettoyant sa peau le matin et le soir, on la débarrasse des impuretés accumulées au fil de la journée ou de la nuit : particules de pollution, traces de sébum, cellules mortes, résidus de maquillage, etc… » C’est la meilleure façon de réoxygéner l’épiderme et de le rendre plus perméable aux actifs apportés lors de notre routine de soins. Et pourquoi la peau ne doit-elle pas être humide quand on applique un produit ? « Quelle que soit la galénique de la crème ou du masque, la texture se fondra davantage sur une peau sèche, favorisant là encore une meilleure pénétration du soin. » Seule exception : si l’on utilise un sérum aqueux, on peut laisser un peu d’humidité sans risquer pour autant de perdre en efficacité.

Quels sont les risques à appliquer un produit sur une peau non nettoyée ?

Les cellules mortes, les impuretés, les toxines ou l’excès de sébum s’accumulent et finissent par rester en surface, empêchant le renouvellement naturel de la peau, surtout le soir. Rien de très grave ponctuellement. Mais si l’on ne nettoie pas suffisamment bien sa peau régulièrement, cet excès de sébum et d’impureté devient le terrain favori des bactéries. A moyen terme, on risque de voir apparaître des imperfections et boutons. A plus long terme, cela peut impacter l’ensemble de l’écosystème cutané avec une peau qui s’épaissit et devient plus terne.

Comment bien nettoyer sa peau avant un soin ?

Avant d’appliquer un soin cosmétique, type sérum, crème ou masque, « la peau doit avoir été préalablement nettoyée avec un coton imprégné d’une lotion démaquillante ou d’une eau micellaire au minimum. Il n’est pas du tout obligatoire de la rincer car les impuretés seront retirées sur le coton avec les tensio-actifs. Seules celles qui ne supportent pas l’effet film ou les tiraillements que peut laisser ce produit à la surface de la peau peuvent la rincer en vaporisant un peu d’eau thermale. » Si l’on a le temps, on émulsionne un gel nettoyant adapté à son type de peau, sèche, mixte à grasse, sensible ou mature. « Il convient ensuite de bien sécher le visage avec une serviette éponge afin d’éliminer toute trace d’eau. C’est ainsi que l’on assurera une parfaite application, bien uniforme du soin, mais aussi une absorption optimale de ses principes actifs. »

Mais attention. Pas besoin d’en faire trop ! Si l’on nettoie sa peau de façon trop intensive, en frottant ou avec des produits non-adaptés, on finit par altérer le film hydrolipidique. L’épiderme deviendra alors plus sensible et réactif.

Le gommage, le geste en plus pour une meilleure absorption des soins

« Un bon nettoyage suffit pour le quotidien. Cependant le fait de procéder à un gommage visage une fois par semaine favorisera la pénétration des actifs et rendra le soin encore plus efficace en éliminant davantage de cellules mortes et de sébum, et en activant la microcirculation sanguine », indique la professionnelle. « Il peut être intéressant d’utiliser en entre-deux une petite brosse visage en silicone pour émulsionner le gel nettoyant. Cet outil malin élimine de façon quotidienne les cellules mortes et désincruste en douceur les pores, pour une exfoliation en douceur. »

Source: Lire L’Article Complet