Ce qui se cache derrière le flamboyant brushing de Kate Middleton

Ce week-end, la duchesse de Cambridge a fait deux apparitions via les écrans, pandémie oblige. Si d’habitude ses tenues sont le sujet de toutes les discussions, cette fois-ci c’est son brushing qui a occupé le devant de la scène. Décryptage d’un choix capillaire qui n’a rien d’annodin.

Ce week-end, Kate Middleton a assuré la promotion de l’exposition «Hod Still 2020», un projet photographique qui vise à mettre en avant les expériences et histoires de particuliers pendant le confinement. Elle y apparaît les cheveux détachés, dans un esprit très naturel. «On a presque l’impression que ce brushing, contrairement à ses coiffures habituelles, aurait pu être fait par elle-même, juste avant de prendre la parole. Même si l’on sait que ça ne l’est probablement pas», explique Olga Ciesco, experte en langage corporel.

https://instagram.com/p/CHml1-Rn-cp

On le sait, la mère des princes George et Louis et de la princesse Charlotte a opté pour un balayage très subtil au début de l’automne. Un effet flash blond qui vient rehausser son châtain naturel. Et surtout une très bonne idée pour réchauffer et donner de l’éclat à son teint. «D’autant qu’elle joue vraiment la carte du naturel côté maquillage. Les yeux sont très peu maquillés, les pommettes ne sont pas soulignées… Elle n’est pas dans la séduction mais dans la simplicité, l’accessibilité. Elle a clairement opté pour un effet “saut du lit” qui n’en est pas un bien sûr», ajoute Olga Ciesco. Pour la spécialiste, cela peut traduire l’envie et la volonté de l’épouse du prince William de se montrer proche des Britanniques. Un effet renforcé par le choix de la veste Zara, une marque accessible.

Le même jour, elle a également tenu une conversation vidéo avec deux membres du personnel hospitalier qui ont pris part à ce projet. Si la duchesse de Cambridge a changé de tenue et a troqué sa veste écarlate contre un cardigan bleu pastel, elle conserve le même brushing, redonnant juste un peu de ressort aux boucles qui dynamisent ses longueurs. «Le brushing est plus sophistiqué, tout comme le maquillage un peu plus appuyé. On a l’impression qu’elle a voulu faire honneur à ses interlocuteurs», analyse l’experte en communication verbale.

Beaux cheveux, bonne santé

Dans tous les cas, Kate Middelton privilégie les cheveux lâchés en cette période compliquée. Depuis le début de la pandémie, Kate Middleton a multiplié les échanges vidéo avec les Britanniques. Certes, un exercice de style pour la duchesse mais aussi une occasion de varier les coiffures. Et si le brushing reste son option privilégiée, elle s’est autorisée quelques changements. Ne laissant le chignon sophistiqué qu’aux rares événements officiels. On a ainsi pu la voir plusieurs fois avec une demi-queue, une excellente manière de garder ses longueurs tout en dégageant son visage.

Pour un échange avec les étudiants de la Casterton Primary Academy, elle opte pour une demi-queue. (Le 9 avril 2020).

Marinière et cheveux lâchés, le parfait combo pour une interview sur BBC Breakfast, le 17 avril 2020.

C’est cheveux lâchés qu’elle lance le projet Hold Still le 7 mai 2020.

La demi-queue a aussi ses faveurs lors d’un échange avec la comtesse de Wessex Sophie et des infirmières du Malawi, le 12 mai 2020.

Avec ses choix capillaires, la duchesse essaierait-elle aussi de rassurer les Anglais dans un moment où la maladie occupe le devant de la scène ? «Dans l’inconscient collectif, de beaux cheveux sont signes de bonne santé, de force et de féminité. Et elle a justement la chance d’avoir une chevelure épaisse et brillante», conclut Olga Ciesco.

Source: Lire L’Article Complet