Votre look du printemps selon votre signe astrologique

Qui dit printemps, dit renouveau qui s’annonce et donc nouvelle garde-robe ! C’est la saison des amours qui s’ouvre, et il faut être au top côté look après un long hiver. Alors, quel look adopter selon votre signe astrologique ce printemps ? Réponse dans la vidéo !

Un style vestimentaire printanier vous permettra d’apporter la fraîcheur que vous comptez donner à votre personne. En plus, c’est pour vous l’occasion d’adopter un look qui reflète enfin votre personnalité. Évidemment, un Bélier au tempérament bien trempé ne portera pas les mêmes pièces qu’un Vierge.

Même si on dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences, vos vêtements peuvent vous aider à refléter votre personnalité et à affirmer qui vous êtes. Il est donc essentiel de porter des vêtements qui vous correspondent afin d’améliorer votre quotidien.

Lorsqu’on est un signe de nature joyeuse, on privilégie les couleurs vives. En revanche, on misera plus sur des petits détails si on veut éviter d’être au centre de l’attention. Il existe tellement de styles différents que vous en trouverez forcément un qui valorisera la personne que vous êtes !

À chaque signe correspond un style idéal : du look détonants au look plus modéré, découvrez quel style vous devriez adopter. Vous ne ferez qu’améliorer votre pouvoir de séduction, votre joie de vivre ou vous miserez sur le confort pour vivre agréablement au quotidien.

Soyez prêt à vous transformer en vrai expert du vêtement et faites sensation auprès de votre entourage grâce au printemps. Plus de détails dans la vidéo !

Source: Lire L’Article Complet

Alopécie : quelle est cette maladie qui fait perdre ses cheveux ?

Amélie, 26 ans est une jeune femme atteinte d’alopécie. Si l’acceptation de sa perte de cheveux est un combat quotidien, elle souhaite faire évoluer les standards de beauté en montrant que la chevelure d’une femme n’est pas sa seule marque de féminité.

La pelade ou l’alopécie en plaques, est une maladie auto-immune qui cause une perte des cheveux et des poils, partielle ou totale. Si en France on compte entre 60 000 et 120 000 personnes atteintes, les causes de ce syndrome et ses moyens de guérison sont à ce jour toujours méconnus. Bien qu’il ne soit pas considéré comme une infection grave, l’impact psychologique de la perte de cheveux est indéniable.

View this post on Instagram

(🇫🇷⬇️)⠀ ME, MYSELF & I / De profil (gauche). ⁠⠀ Do you like to be photographed? Or are you insecure about how you look? It's been a struggle for me, to be in front of the camera and to learn to see beauty in my features & in my hair. But I think it's a really important thing to do, especially when you're too self-conscious about your "flaws". Because most of time, other people won't see you the way you see yourself. They won't see these so-called "flaws" that you learned to hate. It's not easy to learn to love yourself, your body, your face and your hair. Society didn't teach us how to do that. But it's never too late to do it.⠀ .⠀ S'habituer à être photographiée n'est pas une chose facile. J'ai passé tant de temps à épier la moindre photographie de moi pour trouver tout ce qui n'allait pas dedans (à commencer par mes cheveux). À me comparer à mes amies que je trouvais toujours beaucoup plus jolies que moi et beaucoup plus « naturelles » en photo. Je pense que je ne suis pas la seule à éviter les appareils photographiques ou à être constamment insatisfaite des photos qu'on peut faire de moi. Ça a toujours été une grande source de frustration. Et puis il y a ces moments où on te dit « oh mais tu es trop belle là-dessus » alors que toi tu te trouves horrible. On est si dur avec soi-même, non ?⁠⠀ Grâce à Hellopecia, je travaille à me réapproprier l'image que j'ai de moi. À me regarder en étant moins critique, plus douce. À me complimenter, parfois. Cela va à l'encontre de choses très ancrées en moi, alors je me fais un peu violence pour en être capable. Mais j'essaie, surtout quand je fais des photos pour le compte. Je tente de ne pas m'arrêter sur mes complexes, ni sur mes cheveux qui n'en font qu'à leur tête (surtout que c’est un peu le but de les montrer). Je passe outre mes propres insécurités. ⠀ Parfois, je me surprends même à faire des selfies toute seule. C’est une bonne 1ère étape, pour se donner un peu d’amour. Se prendre en photo un jour où on se sent bien, trouver des choses qui nous plaisent. Je sais que ça peut être dur, mais ça aide à se sentir mieux dans sa peau. ⠀ Et vous, elle est comment votre relation à votre image ?⠀ 📷 @caroline.giliberti

A post shared by the hellopecia project (@hellopecia) on

Amélie 26 ans est atteinte de cette maladie depuis son enfance. Longtemps cachée derrière des perruques ou des bandeaux, la jeune femme s’est souvent interdit des week-ends entre amis ou des moments de divertissement de peur que sa pelade soit dévoilée. Toujours dans le contrôle constant, elle a entamé un chemin d’acceptation pour réussir à se dévoiler sans artifice au grand jour.

C’est important de prendre le temps d’accepter et de savoir être triste parfois car ce n’est clairement pas un chemin linéaire mais j’ai envie de montrer que l’on peut s’en sortir

View this post on Instagram

(english below)⁠⠀ Avec @hellopecia, j'avais très envie de pouvoir confronter l'alopécie à des regards variés et à la singularité d'univers photographique. Je suis donc fière et heureuse de vous présenter la première photo d'une série que j'ai faite avec la talentueuse @capucinedechocqueuse.⁠⠀ C'est la première fois que je pose pour l'objectif d'une inconnue. Un exercice pas évident pour quelqu'un qui a passé longtemps à se dévaloriser, à être très critique envers son apparence, à vouloir toujours être celle qui prenait les photos parce qu'elle ne supportait pas bien son image. C'est plutôt sympa, de déconstruire toutes ces choses petit à petit. Ça aide aussi, quand on est face à des regards bienveillants et positifs. ⁠⠀ Un grand merci à Capucine pour cette séance pleine de douceur. ⁠J'ai hâte de vous montrer le reste ! ⁠⠀ .⁠⠀ Very happy to show you this photo taken by the talented @capucinedechocqueuse. I love her style and her vision, and it was a pleasure to be photographed by her. It was my first time as a "model" for someone I don't know – it's not an easy thing to do but I'm very glad I shook some limiting beliefs about myself and did it anyway. ⁠⠀ I've always wanted alopecia to be captured in an aesthetic way and I'm glad I can be a part of that. A big thanks to Capucine for her work and her art. I'm excited to share with you the rest of this little photoshoot soon!⁠⠀ 📷 @capucinedechocqueuse .⁠⠀ .⁠⠀ .⁠⠀ @cheesebykonbini⁠ #alopeciaareata #pelade #baldpatch #alopecianbeauty #femalehairloss #thebodyoptimist #embraceyourself #iamallwomxn #alopecie #thehellopeciaproject #hellopecia #taintedmag #empowerwomen #inspireothers #definitionofbeauty #asyouare #alopecia #girlgaze #madmoizellearmy #iweigh #girlgazebeauty #femalegaze #beautyisbravery #onveutduvrai #acceptationdesoi #effyourbeautystandards #nanasdemagazine ⁠#feministphotography #weshoothumans #dreamermagazine

A post shared by the hellopecia project (@hellopecia) on

L’alopécie : un chemin vers l’acception qui continue sur les réseaux sociaux

Dans la plupart des sociétés, on associe bien souvent la féminité à une longue chevelure dense et épaisse. Amélie a donc souhaité se servir des réseaux sociaux pour faire évoluer les mentalités à ce sujet et prouver qu’une femme peut être belle sans cheveux. Afin de rendre visible l’alopécie bien trop souvent cachée, elle a créé le compte Instagram @Hellopecia.

À travers de jolies photographies, elle souhaite promouvoir d’autres formes de beauté et offrir un espace d’expression pour les personnes touchées par cette maladie qui se sentent bien souvent seules.

Je pense qu’il est important d’en parler car j’ai passé 15 ans de ma vie à le cacher et aujourd’hui j’en parle à mon entourage mais aussi à des anonymes et ça fait un bien fou de ne plus être dans le contrôle constant.

View this post on Instagram

(eng ⬇️)⠀ FREE THE PELADE / Les plaques « cachées », ces fausses amies. Une des choses qu'on m'a souvent dit, durant mon parcours médical, c'est que j'avais de la chance. De la chance parce que j'avais des cheveux épais, qui cachaient facilement mes petites plaques chauves. ⁠⠀ C'est vrai que pouvoir cacher ses plaques grâce à ses cheveux est une technique bien pratique qui m'a souvent servie. Mais elle n'enlève pas le stress invisible du quotidien. Le stress du vent dans la rue qui vient souffler sur tes cheveux, risquant de dévoiler les trous. Le stress d'avoir les cheveux mouillés en public (pluie, mer, piscine, etc.), le stress du sport, et j'en passe. Bref, ces situations quotidiennes où on se dit que notre camouflage ne tient qu'à un cheveu (littéralement). Et où, dans ces moments, on n'est bien trop conscient.e.s de ces plaques cachées. ⁠⠀ Cet entre-deux donne l'air d'appartenir à la norme parfois, ce qui peut être reposant – soyons honnête. Mais cet entre-deux, il créé aussi un secret, quelque chose dont on a honte, qu'on veut cacher au reste du monde à tout prix. Pas évident, donc, de trouver le juste milieu pour l'accepter. ⁠⠀ Ici, c'est un work in progress. J'essaie de moins me laisser envahir par la panique au premier coup de vent, à la première intempérie qui pourrait venir dévoiler mon secret. J'essaie de ne pas checker ma tête à chaque surface réfléchissante pour vérifier que « tout est en place ». J'essaie de me dire que c'est pas grave, si ça se voit à mon insu. Et puis quand ça fonctionne pas, je réessaie un peu + fort le lendemain. ⁠⠀ Si j'y arrive pas dans la rue, je peux au moins arborer fièrement mes plaques cachées là (ainsi que mon beau T-shirt @the_s.i.m.o.n.e.s x @juste_juliette) 💪 .⁠⠀ .⁠⠀ 📷 @caroline.giliberti #alopeciaareata #pelade #baldpatch #alopecianbeauty #femalehairloss #thebodyoptimist #embraceyourself #iamallwomxn #alopecie #thehellopeciaproject #hellopecia #feminisme #inspireothers #definitionofbeauty #asyouare #alopecia #girlgaze #madmoizellearmy #iweigh #gurlstalk #lesambitieuses #beautyisbravery #hairpositivity #onveutduvrai #acceptationdesoi #thesimones #effyourbeautystandards #createyourhappy #nanasdemagazine #phenixarmy

A post shared by the hellopecia project (@hellopecia) on


Source: Lire L’Article Complet

Laury Thilleman éblouissante dans un costume à paillettes

En prime time sur France 3, Laury Thilleman a bluffé tout le monde avec un look complètement dingue. Zoom sur cette tenue indéite.

Très active sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines, Laury Thilleman publie quasi-quotidiennement des idées de recettes de cuisine ou bien des cours de sport et de yoga. Pour divertir ses abonnés qui sont comme elle, invités à rester chez eux, elle multiplie et diversifie ses contenus aux côtés de son époux le chef Juan Arbelaez.

Mais quelque temps avant le début de cette crise sanitaire sans précédent, la jeune femme avait été choisie pour présenter l’émission “Allez, viens, je t’emmène… dans les années 70” sur France 3, un show musical diffusé en prime-time ce vendredi 27 mars.

Un look 100% seventies

Pour rendre hommage à cette époque musicale, Laury Thilleman avait misé sur une tenue de choix. Miss France 2011 est apparue vêtue d’un ensemble de costume pailleté composé d’une veste de blazer et d’un pantalon à pattes d’éléphant, pièce mythique des années 1970. Aux nuances de couleur “caméléon” avec une prédominance de rouge et de vert, cette tenue griffée de la marque “Oud Paris” était absolument dingue.

Si la jeune mariée avait opté pour une touche plus soft au niveau du buste avec une chemise blanche, à ses pieds elle avait de nouveau opté pour la fantaisie. Pour matcher avec son costume, la jolie bretonne avait craqué pour une paire de bottines dorées à talons. Côté bijoux, elle avait fait confiance à la marque “Messika” pour la sublimer, cette fois-ci tout en subtilité.

Un look qui a fait un carton

Pour mettre en valeur son look osé, Laury Thilleman a publié quelques clichés mais aussi des vidéos de l’émission sur son compte Instagram. En commentaires, tous ses fans ont été conquis par sa tenue mais aussi par son rôle d’animatrice. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’ex-Miss a fait un départ remarqué dans l’animation d’émission musicale !

Source: Lire L’Article Complet

Sécheresse, irritations… Comment préserver ses mains quand on les lave souvent ?

En cette période de coronavirus Covid-19, nos mains sont plus que jamais mises à l’épreuve : lavage fréquent, application régulière de gel hydroalcoolique, désinfection de la maison à la javel… Un expert nous aide à les préserver tout en gardant ces règles d’hygiène.

Pour éviter la propagation du coronavirus, les recommandations del’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé sont claires : il faut se laver régulièrement les mains, soit avec du savon, soit avec du gel hydroalcoolique. Il est également recommandé de désinfecter régulièrement son habitation (poignets de portes, W.C…). La conséquence de ces gestes essentiels en cette période de pandémie ? Nos mains sont asséchées et agressées. Dr Philippe Deshayes, dermatologue et consultant pour La Roche-Posay nous aide à en prendre soin.

Madame Figaro. – Quels sont les bons gestes pour préserver au mieux ses mains ?
Dr Philippe Deshayes. –
Ce sont des gestes de bon sens. Il faut bien sûr un lavage soigneux – c’est à dire de l’ensemble de la peau des mains : paume, dessus des mains, entre les doigts, autour du pouce, poignet voire brossage doux et prolongé des ongles. Avec un enfant, on pourra lui demander de compter jusqu’à 30 avant le rinçage. En revanche, on évite les agressions comme une température trop élevée de l’eau ou un frottement excessif de la serviette lors du séchage.

Y a-t-il un type de savon à privilégier ?
Dans le cas de nettoyages des mains qui doivent être répétés, il faut éviter l’assèchement et les irritations qui rendraient la peau plus fragile. On privilégie un nettoyant surgras, moins agressif et qui reconstitue le film de protection de la peau.

Voir aussi notre sélection de crèmes pour les mains bio à moins de 10 euros

La crème mains Cicaplast associe la glycérine à l’action protectrice et la niacinamide à l’action apaisante pour protéger les mains. La Roche-Posay, 7,60 € les 50 ml.

L’utilisation renouvelée de gel hydro-alcoolique et la répétition des lavages, même avec un nettoyant surgras, peuvent mettre à mal notre film de protection cutané et favoriser la survenue d’irritations sur les peaux les plus fragiles. L’application d’une crème douce riche en glycérine contribue à renouveler ce film de surface protecteur. L’association à un actif comme le niacinamide prévient la survenue d’irritation.

Peut-on mettre de la crème hydratante sur ses mains après le gel hydroalcoolique sans risquer de limiter son effet bactéricide ?
L’application du gel a un effet immédiat de désinfection. Il sèche rapidement. Ensuite, on peut appliquer un soin hydratant qui, au contraire, va contribuer à renforcer l’effet barrière de la peau. Car quand la peau est irritée, elle perd son action de protection.

Source: Lire L’Article Complet

Comment couper les cheveux de ses enfants à la maison ? Conseils pour garçons et filles

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Pas facile d’entretenir la coupe de cheveux de ses enfants à la maison. Voici quelques astuces et bons gestes à adopter pour éviter tout dégât !

Comment faire lorsque les cheveux des enfants n’en font qu’à leur tête ? Vous pouvez tenter de couper les cheveux vous-même. Cependant, il faut rester sur des coupes simples ou des petites retouches : un changement total de coupe de cheveux nécessite une visite chez votre coiffeur préféré afin de ne pas vous rater.

Couper les cheveux d’une petite fille à la maison

Les cheveux des petites filles sont très souvent plus longs que ceux des petits garçons. S’ils deviennent ingérables pour vous, alors coupez les pointes ou réalisez un carré (tendance et facile à faire). Vous lancer dans un dégradé ou une frange serait risqué.
La première étape est simple : faire un shampooing à votre petite merveille. Une fois, les cheveux propres et démêlés, séparez sa chevelure en deux en faisant une raie au milieu de sa tête avant de ramener tous ses cheveux sur ses épaules. Avec un peigne fin, délimitez la longueur souhaitée, puis coupez. Mais attention, prenez votre temps et utilisez la pointe de votre ciseaux pour éviter qu’il y ait des démarcations. Une fois que vous avez terminé, placez les cheveux normalement : les parties avant sur les épaules et le reste derrière la tête, pour vous assurer que tout est nickel et éventuellement réaliser quelques retouches. Séchez les cheveux. Si votre petite fille a une frange en plus, alors veillez à ce qu’elle soit sèche avant de la couper. Brossez-la et placez le peigne au niveau de l’endroit où vous souhaitez couper. Avec la pointe du ciseau, commencez à couper. Le tour est joué !

Coiffure : 5 erreurs à ne pas faire quand on a une frange

Couper les cheveux d’un petit garçon à la maison

Les petits garçons, eux, ont souvent les cheveux plus courts, ce qui implique un entretien plus régulier de leur coupe de cheveux. Pour ce faire, vous avez deux options : réaliser une coupe au ciseau ou une coupe à l’aide d’une tondeuse. Cette dernière solution est très pratique si vous avez le coup de main : il suffit ensuite de régler la tondeuse à la hauteur que vous voulez (plus courte vers la nuque). Elle est parfaite pour dégager la nuque. Penchez la tête de votre petit bout de chou en avant et passez la tondeuse préalablement réglée de haut en bas jusqu’au niveau du haut de l’oreille. Puis, attaquez vous aux côtés avec le même réglage ou un réglage un peu plus long pour un effet dégradé. Le reste de la coupe se fait avec des ciseaux. Avec un peigne, placez les cheveux du dessus vers l’arrière et soulevez-les légèrement vers le haut pour couper les cheveux par petits à-coups.

Vous ne souhaitez pas utiliser une tondeuse ? Pas de soucis : prenez uniquement vos ciseaux et votre peigne. Au niveau de la nuque, peignez les cheveux vers le sens inverse de la pousse et coupez par à-coups les cheveux. Allez doucement afin de ne pas trop couper. Passez ensuite sur les côtés, puis sur le dessus de la tête, toujours avec la même technique de piquetage pour éviter les catastrophes.

À lire aussi :

⋙ Cheveux : comment savoir quand les couper ?

⋙ Faut-il couper ses cheveux pour qu’ils poussent plus vite ?

⋙ PHOTOS – 50 coupes de cheveux pour les enfants repérées sur Pinterest

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet

Comment se couper les cheveux soi-même ?

Frange trop longue, fourches qui s’accumulent, dégradé difforme… Comment rafraîchir sa coiffure à la maison lorsqu’il est impossible de se rendre en salon ? Un expert nous donne tous ses conseils et astuces pour entretenir sa coupe de cheveux pendant la période de confinement.

  • Comment couper ses fourches ?
  • Comment couper ses pointes ?
  • Comment dégrader ses cheveux ?
  • Comment couper ses cheveux courts ?
  • Comment couper sa frange ?

En cette période confinement, malheureusement le salon de coiffure n’est pas considéré comme un “commerce de première nécessité” ! Alors, comment faire lorsque nos cheveux continuent de pousser et que notre coiffure n’a plus de forme ? Si le coup de ciseaux d’un professionnel de la coiffure est irremplaçable, il est possible de faire quelques retouches capillaires à la maison pour entretenir sa coupe de cheveux lorsqu’on ne peut pas se rendre en salon. Avant tout, il est déconseillé de se lancer dans de nouvelles coiffures radicales ou trop risquées. L’idée est simplement de rafraîchir sa coupe de cheveux. “La règle de base, c’est de ne jamais couper soi-même sur cheveux mouillés !”, avertit Christophe-Nicolas Biot, Coiffeur et Fondateur de la Maison de Coiffure Christophe-Nicolas Biot à Paris, “c’est très délicat et beaucoup trop flou, ça finit toujours en catastrophe ! Alors que sur cheveux secs, on voit directement la forme et les volumes”. Le matériel nécessaire ? Seulement une paire de ciseaux adaptée (et non pas celle qui sert pour la cuisine ou le bureau), un peigne, et une brosse à cheveux. Mode d’emploi !

Comment couper ses fourches ?

Pour entretenir ses pointes et se débarrasser des fourches, il existe une technique facile mais méticuleuse, qui requiert beaucoup de patience : “Il faut prendre chaque mèche de cheveux et la torsader de la racine jusqu’à la pointe. Ainsi, toutes les fourches vont ressortir. Avec des petits ciseaux, coupez celles qui dépassent de la mèche, une par une”, explique Christophe-Nicolas Biot, “cela permet d’éliminer les fourches sur l’ensemble de la chevelure, sans réduire la longueur. C’est fastidieux et moins précis que chez le coiffeur, mais le résultat est assez efficace”.

Comment couper ses pointes de cheveux ?

Envie de raccourcir vos longueurs de quelques centimètres pour donner un coup de frais à votre chevelure ? Notre expert nous prévient : “Il faut toujours avoir le haut du corps dénudé. Si un vêtement repose sur le corps et qu’il comporte des plis, il risque de biaiser la symétrie”. Ensuite, la méthode est très simple mais demande beaucoup de concentration et un bon coup d’oeil : “Devant votre miroir, ramenez l’ensemble de la chevelure vers l’avant, de part et d’autre du cou. D’un côté, attrapez chaque mèche entre les doigts et coupez bien droit en contrôlant dans le miroir. Faites la même chose de l’autre côté”. L’expert nous rassure : “Le résultat ne sera jamais parfaitement droit ! Notre corps en lui-même n’est pas absolument symétrique à droite et à gauche”.

  • Comment réparer mes cheveux cassants et fourchus ?

    Coups de brosse et brushings à répétition ont fini par sensibiliser vos cheveux qui sont devenus cassants et fourchus. Comment les réparer ? Quels produits utiliser ? Voici comment retrouver de beaux cheveux.

Comment dégrader ses cheveux ?

Celles qui ont déjà une base de coupe dégradée peuvent l’entretenir grâce à la technique de l’élastique. “Vos cheveux doivent être bien secs, démêlés et lisses. Rassemblez la chevelure comme pour faire une queue-de-cheval haute. Au lieu de l’attacher sur le sommet de la tête, attachez-là à l’aube du front, bien au milieu, au point d’implantation. Enserrez bien les cheveux avec l’élastique. Ensuite, choisissez la hauteur du visage d’où le dégradé va commencer : la pointe du nez, la bouche, ou même le menton. À partir de cet endroit choisi, coupez les longueurs de manière nette et radicale”, décrit Christophe-Nicolas Biot, “quand on ouvre l’élastique, le dégradé se remet en place tout autour de la tête, en tenant compte de la base sur laquelle vous êtes partie”.

  • Coupe dégradée 2020 : idées et conseils pour de beaux cheveux dégradés

    Que vous ayez les cheveux longs, courts ou mi-long, si vous avez envie de dynamiser votre chevelure, la coupe dégradée est la bonne alternative. Découvrez les modèles et conseils pour réussir votre coupe dégradée.

Comment couper ses cheveux courts ?

Complexe et technique, la coupe courte nécessite un peu plus de dextérité. “Quand les cheveux courts commencent à trop repousser et qu’ils partent dans tous les sens, on peut restructurer un peu la coupe. L’idée n’est pas de la refaire entièrement, mais plutôt de la retoucher par-ci, par-là”, conseille Christophe-Nicolas Biot. “Faites glisser les cheveux complètement vers l’avant du visage et donnez des petits coups de ciseaux sur les contours pour recréer une bordure. Ensuite, glissez votre main entière dans la chevelure, à même le crâne, avec les doigts grands ouverts. Coupez tout ce qui dépasse entre les doigts. Cette méthode permet de redonner vie à une coupe qui a déjà été dessinée un mois auparavant en salon”.

Comment couper sa frange ?

Enfin, notre expert nous le rappelle : il ne faut surtout pas couper sa frange sur cheveux mouillés : “Quand elle est mouillée, on a tendance à couper plus qu’il ne faut. Aussi, s’il y a des épis qui se forment sur la mèche, on ne peux pas les voir”. Sa technique ? Couper la frange de manière verticale et non pas horizontale. “Coincez votre frange entre vos doigts, puis piquetez avec les ciseaux placés à la verticale, en partant du bas vers le haut. La pointe des ciseaux doit être en dessous de la frange, ce qui permet de dessiner une ligne horizontale ni trop épaisse, ni trop droite ou trop franche. Le résultat sera un peu épars, pour laisser la frange se placer naturellement”.

  • Comment bien entretenir sa frange ?

    Tendance coiffure incontournable de 2020, la frange nécessite de l'entretien et de la discipline pour être parfaitement taillée et soyeuse. Quand couper sa frange ? Comment s'y prendre ? Que faire pour éviter qu'elle devienne grasse ? Un expert de la coiffure nous donne tous ses conseils pour bien s'en occuper au quotidien.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Merci à Christophe-Nicolas Biot, Coiffeur et Fondateur de la Maison de Coiffure Christophe-Nicolas Biot à Paris.

Source: Lire L’Article Complet

Comment couper sa frange soi-même ?

Votre frange a tendance à pousser très vite et vous n’avez pas le temps de vous rendre en salon ? Coupez-la vous-même !

Lorsque l’on fait le choix de porter la frange, on aime qu’elle soit toujours bien coupée et surtout à la bonne longueur. Il ne suffit parfois que de quelques millimètres en trop pour se retrouver avec une coiffure déstructurée et des cheveux dans les yeux. Et si par manque de temps ou de budget, vous n’avez pas la possibilité d’aller chez un coiffeur pour vous faire couper la frange, il existe des astuces pour égaliser vos longueurs vous-même.

Comment faire pour se couper la frange toute seule ?

Couper sa frange droite

La particularité d’une frange droite est qu’elle ne donne pas le droit à l’erreur. Portée avec la raie au milieu, elle permet de structurer une coiffure et souligner le regard. Mais pour la réaliser, mieux vaut respecter quelques règles essentielles :

  • Commencez par laver puis sécher vos cheveux.

ll est important qu’ils soient propres pour réaliser la coiffure.

  • Coiffez vos cheveux comme vous en avez l’habitude.

Vous avez les cheveux lisses ? C’est parfait. Sinon utilisez un fer à lisser pour dompter les boucles ou les frisottis afin d’aplatir les longueurs.

  • Brossez vos cheveux vers l’avant avec un peigne.
  • Attachez le reste de vos cheveux en queue-de-cheval.
  • Choisissez la longueur de votre frange.

Vous pouvez faire des essais en amont en pliant votre frange sur votre front. Elle doit être en dessous des sourcils si vous la voulez longue et au-dessus si vous la voulez courte.

  • Placez vos cheveux entre votre index et votre majeur.
  • Coupez votre frange en dessous de la ligne de vos doigts.

Mieux vaut une frange trop longue que trop courte alors n’hésitez pas à descendre un peu plus que la longueur souhaitée pour être sûre de ne pas se louper.

  • Effilez votre frange

À l’aide d’un peigne, venez la brosser droite sur votre front et effilez votre frange en tenant à la verticale vos ciseaux. Commencez du milieu de la frange, jusqu’aux extrémités. Et hop le tour est joué !

Couper sa frange de côté

Une frange de côté aussi appelée “mèche sur le côté” se porte en diagonale avec la raie sur le côté droit ou gauche. Idéale pour toutes les formes de visage, elle peut aider à adoucir des traits marqués. Vous trouvez votre front trop grand ? La frange sur le côté sera parfaite pour estomper cet effet et redonner de la dimension à votre visage.

  • Commencez par laver puis sécher vos cheveux.

ll est important qu’ils soient propres pour réaliser la coiffure. Les cheveux mouillés ont tendance à remonter une fois sec alors mieux vaut éviter les catastrophes.

  • Peignez votre frange vers le devant de votre visage.
  • Attachez le reste de vos cheveux vers l’arrière.
  • Tenez votre frange du côté opposé à celui où vous voulez qu’elle se trouve.

Si vous souhaitez par exemple une frange à gauche, tenez vos cheveux sur la droite pour les couper et inversement.

  • Coupez votre frange par étapes.

Positionnez tout d’abord vos ciseaux en angle droit par rapport à vos cheveux puis orientez la pointe en biais du côté où vous souhaitez couper. Une fois la première coupe passée, placez vos cheveux entre vos doigts et continuez à couper en diagonal.

  • Peignez votre frange sur le côté pour voir si la diagonale est parfaite.

Dans le cas contraire, venez effiler légèrement les pointes en tenant vers la verticale vos ciseaux.

Un dernier conseil ? Investissez dans une paire de ciseaux de coiffure pour obtenir un plus beau résultat et surtout faites-vous confiance cela vous évitera les tremblements et les impairs. À vous la frange parfaite !

Source: Lire L’Article Complet

Quelles couleurs porter cet été pour être stylée ?

L’été approche à grands pas et la bonne nouvelle, c’est que l’on va pouvoir ressortir nos plus belles pièces mode estivales. Mais quelles sont les couleurs tendances de l’année ? On vous en dit plus.

Vous êtes fan de mode ? Ça tombe bien, cet article devrait vous plaire. Si vous avez suivi la dernière fashion week, vous avez du vous apercevoir qu’en 2020, la couleur est de mise !

Exit les pièces trop sombres et défraîchies, cette année, on ose les pièces pop, acidulées voire même flashy. On vous propose de revenir sur les couleurs tendances de la saison et de vous aider à les adopter. Prêt.e.s ?

Les couleurs tendances de 2020

Cette année, les couleurs vives sont de sortie. Lors de la dernière fashion week printemps/été 2020, les couleurs ont pris le dessus. Ainsi, cet été les couleurs à porter sans rechigner sont :

  • Le rose fuchsia
  • Le rose pastel
  • Le violet : c’est surement LA couleur de l’année qui revient en force
  • Le jaune vif ou acidulé
  • Le rouge vif
  • Les couleurs pastel comme le bleu ou le vert d’eau

On est bien d’accord, ces couleurs peuvent faire peur, mais croyez-nous, le rendu est absolument canon lorsque le look est maîtrisé.

Comment adopter ces couleurs ?

Vous ne savez pas comment adopter ces couleurs ? Pas de panique. Le violet par exemple peut être canon sur un t-shirt uni ou encore sur un short court verni. Vous pouvez miser également sur un robe jaune aux manches bouffantes pour rayonner dans les rues ou encore sur un blazer rouge vif associé à un short en jean et à un top uni. En clair, les couleurs peuvent s’associer à presque toutes les pièces. Toutefois, il faut faire attention à bien les accorder.

Par exemple, le rouge et le violet s’associent à la perfection. D’ailleurs Meghan Markle et Lady Diana avait déjà adopté cette tendance il y a quelques années. Idem pour le rose qui s’accorde idéalement avec le violet. Vous pouvez également craquer sur des camaïeux de couleurs et oser les looks colorblocks ou monochromes.

Quelles sont les tendances phares de la saison ?

Cette année, il y a de fortes tendances qui ont fait leur retour. Comme par exemple, la tendance de l’imprimé animalier ou jungle, les rayures, les looks monochromes ou encore colorblocks, avec plein de couleurs différentes.

En 2020, tout est permis : on peut jouer avec les longueurs, en associant des pièces asymétriques à des pièces plus classiques. On peut aussi craquer pour des couleurs vives ou des pièces structurées, à manches bouffantes ou à volants par exemple.

L’accessoire à ne pas louper ?

Si il y a bien un accessoire qui s’est démarqué cette saison c’est la pochette “The Pouch” de la griffe haute couture Bottega Veneta. Les influenceuses se sont toutes ruées sur cette pièce vendue à partir de 2100€ en fonction du modèle désiré. La bonne nouvelle, c’est que de nombreuses marques de prêt-à-porter s’en sont inspiré. Il est donc désormais possible d’en dénicher des similaires à des prix défiants toute concurrence.

Les sandales plates, type “claquettes” font également leur grand retour. De grandes maisons comme Chanel, Chloé ou encore Bottega Veneta ou Prada proposent ces chaussures ultra tendances pour la saison estivale. Et il faut bien avouer, que l’on est à deux doigts de craquer.


Alors, allez-vous oser la couleur cet été ?

Source: Lire L’Article Complet

Meghan Markle a un sosie et la ressemblance est frappante !

Depuis quelques jours, un compte Instagram agite la Toile. Pourquoi ? Car la jeune femme qui tient ce compte est le sosie de Meghan Markle. Zoom.

Après avoir annoncé qu’ils renonçaient à leurs fonctions royales, Meghan Markle et le prince Harry sont au cœur de toutes les polémiques. Mais depuis quelques jours, ce n’est pas la duchesse de Sussex qui fait parler d’elle mais plutôt son sosie.

Une ressemblance déroutante

Regina Greyson est une jeune maman originaire de Kansas City. Fière de sa fillette, elle a décidé de créer un Instagram qui lui est dédiée en publiant régulièrement des photos de la petite tête blonde aux grands yeux bleus. Récemment elle a vu son compteur de followers doubler avec un selfie où elle prend la pose avec son enfant et où on découvre sa ressemblance frappante avec Meghan Markle. De sa couleur de peau à son regard noisette en passant par ses tâches de rousseur, tout y est.

Si de nombreuses jeunes femmes se sont autoproclamées “sosie de Meghan Markle” depuis son mariage avec le prince Harry, rares sont celles qui peuvent se vanter d’une telle ressemblance. Il y a quelque temps, une avocate de 36 ans avait d’ailleurs dépensé plus de 30 000 dollars pour tenter d’acquérir des traits similaires à ceux de la duchesse pour un résultat finalement peu concluant. Le chirurgien qui l’avait opéré avait expliqué que l’ex-actrice était devenue l’un des nouveaux modèles pour les personnes qui veulent passer sous le bistouri.

Un carton sur la Toile

Depuis que son compte Instagram dédié à sa fille a été découvert, Regina Greyson reçoit des milliers de commentaires sous ses photos chaque jours :

“Ta ressemblance avec Meghan Markle est juste dingue”, “J’ai vraiment cru qu’il s’agissait de Meghan Markle”, “OMG tu es Meghan Markle” pouvait-on lire.

On est plutôt d’accord !

Source: Lire L’Article Complet

Comment avoir une tenue stylée et décontractée quand on est chez soi ?

Ce n’est pas parce que l’on ne sort pas de chez soi que l’on ne peut pas être stylée ! La preuve en vidéo !

Que ce soit parce que vous êtes en télétravail ou tout simplement parce que vous n’avez pas le coeur à sortir, il y a toujours une bonne raison de rester chez soi. Mais qui dit rester à la maison, ne veut pas forcement dire : pyjama et sweat à capuche !

On vous propose trois idées de looks pour être à la fois stylée et décontractée lorsque vous restez chez vous. Vous allez voir, il y a plein de possibilités. Alors, quel look préférez-vous ?

Look 1 :

Pour cette première tenue, quoi de mieux qu’un jean à la coupe mom pour un confort ultime que l’on associe à un t-shirt basique ? Vous avez un “call” avec votre manager ? Pas de panique, enfilez une veste de blazer blanche et le tour sera joué. Coté chaussures, on vous propose de craquer pour des mules plates, c’est très confortable et super tendance. Si vous n’avez pas envie de porter de chaussures, enfilez une paire de chaussons ou des pantoufles fourrées, cela fera parfaitement l’affaire.

Look 2 :

Pour ce second look, on vous propose de miser sur un pantalon fluide taille haute à la coupe flare (évasée en bas). Vous pouvez l’associer à un t-shirt uni ou si vous avez froid à un sweat à message. C’est confortable et stylé. Côté chaussures, craquez pour une paire de sneakers.

Look 3 :

Enfin, pour ce dernier look, optez pour une tenue printanière avec une jupe midi fluide à la coupe taille haute et élastique à la taille. Associez-la à un t-shirt blanc et à une paire de baskets blanches. Si vous avez froid, enfilez une veste de blazer. Vous verrez, c’est une tenue très confortable.


On vous laisse découvrir dans la vidéo ci-dessus, nos trois idées de tenues pour être à la pointe de la mode même en restant au fond de son canapé.

Source: Lire L’Article Complet