Hunters : quelle polémique entoure la nouvelle série d’Amazon Prime ?

Le mémorial du camp de la mort d’Auschwitz a critiqué la série Hunters sur des chasseurs de nazis, regrettant qu’elle contienne des scènes historiquement fausses.

Une scène en particulier a provoqué la colère du musée national Auschwitz-Birkenau qui s’est fendu d’un tweet pour le faire savoir. Avec notamment Al Pacino au casting, la série Hunters arrivée sur la plateforme de vidéo à la demande Amazon Prime ce 21 février 2020 traite sur un ton satirique et pop d’une chasse aux nazis dans les années 70 à New-York. On y suit un groupe de personnes qui traque sans relâche des centaines de hauts fonctionnaires nazis réfugiés aux Etats-Unis et conspirant pour créer un quatrième Reich. Le showrunner, David Weil, a déclaré s’être inspiré des récits de sa grand-mère, survivante de l’Holocauste, pour réaliser cette série, tout en prenant quelques libertés créatives.

Et c’est justement ce que n’a pas apprécié la direction du musée d’Auschwitz. Elle remet notamment en cause une scène du premier épisode d’Hunters dans laquelle on voit des officiers nazis organiser une partie d’échec meurtrière où des juifs font office de pions. "Auschwitz était rempli de douleurs et de souffrances atroces, documentées par les récits des survivants. Inventer un faux jeu d’échecs humain pour Hunters n’est pas seulement une bêtise dangereuse et une caricature. C’est aussi une invitation aux futurs négationnistes. Nous honorons les victimes en préservant l’exactitude des faits", écrit ainsi le musée sur son compte Twitter.

La réponse du créateur

S’il est accusé de nourrir le négationnisme, le créateur David Weil s’en est au contraire défendu via un communiqué, tout en louant le travail de mémoire du musée d’Auschwitz. Il précise ainsi que si la série Hunters "est inspirée de faits réels, il ne s’agit pas d’un documentaire, et il n’en a jamais été question". Concernant la scène incriminée il explique : "Bien qu’elle soit romancée, la scène est un moyen de représenter ‘fidèlement’ le sadisme extrême et la violence perpétrés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale". A la manière de Tarantino dans Inglorious Bastards, il explique vouloir raconter "des histoires sur l’Holocauste qui ne relèvent pas du documentaire". Et de préciser : "je pense que nous le pouvons et nous en avons le devoir".

Rappelons que l’Allemagne nazie a créé le camp de la mort d’Auschwitz en 1940 où plus d’un million de Juifs de toute l’Europe et 100 0000 non-Juifs ont été assassinés.Il fut le plus grand complexe concentrationnaire du Troisième Reich, à la fois camp de concentration et camp d’extermination.

Source: Lire L’Article Complet

15 inspirations pour décorer sa table basse avec style

Bougies, vases, sculptures, livres… Ce n’est pas les accessoires déco qui manquent pour sublimer sa table basse au salon. La preuve en images avec 15 inspirations pour mettre en scène la décoration de sa table basse comme un.e pro !

Oubliez les revues qui s’entassent, la vaisselle du petit déjeuner qui traîne ou le cendrier plein à craquer… La table basse, l’élément phare du salon, mérite mieux que le bazar inhérent à la vie quotidienne dans cette pièce de vie. Simple table basse ou table basse ultra design, chaque modèle mérite d’être sublimé pour permettre au salon de gagner en style et donner une âme supplémentaire à cette pièce centrale de la maison.

Pourquoi décorer le centre de sa table basse ?

En feuilletant les magazines de décoration, en épinglant des inspirations sur Pinterest ou en feuilletant les catalogues déco de vos marques préférées, il ne vous aura sans doute pas échappé que les tables basses y sont subtilement mises en scène. Finement associés, les accessoires déco posés sur son plateau forment parfois une construction élaborée, tirée à quatre épingles, et dans d’autres cas complètement hasardeuse mais tout de même brillante. Ce qui compte pour une décoration de table basse réussie ? Qu’on est envie d’admirer le résultat, qu’un convive est envie de toucher les jolies choses présentes sur la table, qu’il y saisisse les goûts des propriétaires…

Quels accessoires déco poser sur sa table basse ?

La table basse est devenue la nouvelle étagère ou bibliothèque : un support pratique où on s’amuse à mettre en scène, à distiller des objets déco tendance aussi bien que des objets déco qui ont une valeur sentimentale. Beaux-livres d’art, bougies à gogo, vases dépareillés, céramiques chinées, plateaux déco, coupe de fruits, petites sculptures tendance, plantes par parcimonie, bouquet de fleurs géant, la liste de détails déco à distiller sur sa table basse est longue ! A vous d’être inventif pour associer avec style les éléments sélectionnés par vos soins en gardant en tête deux règles majeures : il faut à tout prix accorder les éléments déco au style de la table basse, à son matériau, mais surtout à sa taille. Inutile de trop charger sa petite table basse d’éléments déco qu’il faudra enlever quand on recevra des invités et inversement un mini vase pour habiller une grande table basse ne sera pas du plus grand chic non plus. Même sur la table basse du salon, tout n’est qu’affaire de style et d’équilibre savamment menés !

Leçon de style avec 15 tables basses aux mises en scène exemplaires !

Une ribambelle d’objets déco en céramique pour une table basse tendance

Sur des tables gigognes, une lampe pour y voir clair et un joli vase !

Des livres arty pour décorer une table basse en verre

Sur une grande table basse, plusieurs plantes de différentes tailles

Des vases dépareillés pour une table basse très originale

Quelques bougies pour décorer le centre de la table basse

Un beau vase pour une déco de table basse discrète

Des accessoires déco complètement arty pour une table basse dans l’air du temps

Un traditionnel beau bouquet de fleurs pour une table basse design

Une sculpture minimaliste pour une table basse tendance

Un plateau à fruits pour une jolie table basse

Sur la table basse, de jolies théières design pour annoncer l’heure du thé

Un bougeoir design pour sublimer la table basse

Des vases minimalistes pour une table basse de style scandinave

Des accessoires déco monochrome pour une table basse en bois


Source: Lire L’Article Complet

Tout savoir sur le parquet stratifié

Imitation chêne, teck ou pin, le parquet stratifié ressemble à du véritable parquet et pourtant son coût est beaucoup moins élevé et son entretien plus pratique. Une solution alternative idéale pour recouvrir vos sols tout en donnant du cachet.

Lorsqu’on parle parquet ou parquet stratifié, on pense immédiatement au beau parquet en chêne. Pourtant il existe une véritable différence entre les deux. Si l’aspect du premier affiche chaleur et authenticité, son prix peut se révéler assez élevé. Le second joue les trompe-l’œil à la perfection. On pourrait même s’y laisser prendre. Le parquet stratifié est LA bonne alternative lorsqu’on veut un parquet chez soi avec un budget serré. Bien moins onéreux, ce type de revêtement de sol fait parfaitement illusion. En effet, les fabricants de sols stratifiés s’efforcent aujourd’hui de développer des produits imitant à la perfection le parquet massif à un prix bien plus abordable

La définition du parquet stratifié 

Comme son nom l’indique le parquet est composé de lames de bois toutes réalisées dans une même essence de bois noble. On peut aussi parler de parquet contrecollé. Dans ce cas, les lames de bois sont constituées de plusieurs couches de bois. Le stratifié, lui, est fabriqué à partir de bois aggloméré recouvert d’un papier décor qui reproduit les dessins du bois, d’une couche de résine pour assurer la protection et la robustesse.

Le sol stratifié dans quelle pièce ?

Ce type de revêtement a bien des avantages. S’il séduit par son prix abordable, il est aussi très attrayant côté solidité car il ne craint ni les rayures ni les taches, s’entretient très facilement et se pose aussi facilement. Côté pose justement, les sols en stratifiés acceptent d’être posés dans toutes les pièces de la maison. Néanmoins, il faut prendre en compte certain type de traitement selon la pièce dans laquelle il se placera. Le sol stratifié épais conviendra parfaitement aux pièces à fort trafic comme l’entrée, le salon, le couloir… Un sol stratifié spécialement traité et doté d’un panneau hydrofuge ne craindra pas les taches, ni les projections d’eau dans une cuisine ou une salle de bains.

Vous ne savez pas encore quel sol stratifié choisir ? N’hésitez pas à consulter notre dossier sur les sols stratifiés et notre sélection de parquet pour vous inspirer et trouver le vôtre pour magnifier votre décoration intérieure. 




Source: Lire L’Article Complet

Fashion Week de Paris : l'incroyable décor féministe du défilé Dior en images | Vogue Paris

Ce mardi 25 février, Dior donne le coup d’envoi de la Fashion Week de Paris automne-hiver 2020-2021. L’idée ? Un décor engagé, à la fois green et féministe. Tout ce qu’il faut savoir est ici. 

L'incroyable décor féministe du défilé Dior en images 

C'est au cœur du Jardin des Tuileries que Dior dévoile ce 25 février sa collection automne-hiver 2020-2021. S'évertuant à célébrer toutes les femmes depuis qu'elle a été nommée à la tête de la création de la maison Dior, Maria Grazia Chiuri, conviait une saison de plus l'une des figures de la scène artistique féministe, le collectif Claire Fontaine. 

“Feminine beauty is a ready-made”

© Andreea Macri

Dès l'entrée, les personnalités invitées au défilé Dior automne-hiver 2020-2021 étaient accueillies par le mantra "I Say I", oeuvre de Claire Fontaine. Faisant la part belle à la féminité et à l'affirmation de soi, les silhouettes se succédaient dans une scénographie aux phrases engagées inspirantes telles que “Feminine beauty is a ready-made”, “Consent”, “Patriarchy = CO2”, “When women strikes the world stops” et bien d'autres… Leur point commun ? Elles sont toutes inspirées de l'exposition  soutenue par la maison Dior “Io dico io”, qui se tiendra du 23 mars au 21 juin 2020 à la Galerie nationale d’Art moderne et contemporain de Rome. 
Le plus ? Confectionné par Bureau Betak, qui devient la première agence mondiale spécialisée dans le secteur de la mode  recevoir la certification ISO 20121, ce set s'engage à réduire l'impact environnemental en expérimentant des méthodes de production plus respectueuses de l'environnement. 

Retrouvez tous les looks du défilé sur Vogue.fr 

Source: Lire L’Article Complet

Les pays les plus accueillants au monde

Les pays les plus accueillants au monde

Partager un moment de qualité avec les locaux est l’occasion de mieux comprendre la mentalité du peuple et s’y adapter plus facilement. Ces rencontres rendent effectivement un voyage plus plaisant. D’ailleurs, cela peut déterminer notre appréciation de cette expérience.

C’est la communauté de Booking qui a donc sélectionné, suite à ses aventures à l’étranger, les pays où il fait bon vivre. Ainsi, à Monteverde au Brésil et à Schenna en Italie, hospitalité, générosité et respect sont de mise ! Là, les habitants sont souriants et chaleureux selon les voyageurs !


  • Après les soldes, les bons plans toujours en ligne


    Sponsorisé

    Amazon


  • Envie d’évasion? -20% sur votre prochain séjour


    Sponsorisé

    Booking

Source: Lire L’Article Complet

Vaginite : quels sont les symptômes de cette infection vaginale et comment la traiter ?

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Une vaginite, c’est une infection vaginale qui peut être liée à un virus, à une bactérie ou encore à un champignon. Zoom.

Qu’est-ce qu’une vaginite ?

Petite leçon de gynéco express. Le vagin n’est pas stérile : sur les parois internes de cette zone intime prolifèrent des micro-organismes (des bactéries) non-dangereux pour la santé – on parle de ” flore vaginale ” ou de ” flore commensale vaginale ” en langage médical.

Le rôle de ces ” bonnes ” bactéries, parmi lesquelles on retrouve notamment les lactobacilles ? Paradoxalement, elles sont chargées de défendre la zone vaginale en empêchant l’implantation de germes pathogènes : il s’agit d’une ” barrière de protection ” naturelle.

Vaginite : c’est quoi exactement ? Lorsque le vagin est le siège d’une infection (par une bactérie, un virus, un champignon…), on parle de ” vaginite ” : ” on observe en particulier l’apparition de vaginites lorsque la flore vaginale est déséquilibrée et ne peut plus jouer son rôle protecteur ” affirme le Dr. Nadia Berkane, gynécologue-obstétricienne.

Vaginite : quelles sont les causes de cette infection vaginale ?

On l’a dit : derrière le terme ” vaginite ” se cachent en réalité la plupart des infections vaginales ! Les causes des vaginites sont donc (très) nombreuses – voici les plus fréquentes :

  • Un germe pathogène d’origine sexuelle : par exemple la bactérie Chlamydia Trachomatis (responsable de la chlamydia) ou la bactérie Neisseria gonorrhoeae (responsable de la gonorrhée). La contamination se fait principalement au cours d’un acte sexuel non-protégé par préservatif.
  • Un germe pathogène d’origine digestive : par exemple la bactérie Escherichia coli. La contamination peut se faire aux toilettes, l’anus (où on retrouve la bactérie E.Coli) étant proche du vagin.
  • Un virus : le virus de l’herpès peut notamment être responsable d’une vaginite.
  • Une mycose vaginale : c’est une cause très fréquente de vaginite et le coupable que l’on retrouve le plus souvent est le champignon microscopique Candida albicans. Linfection survient généralement de façon endogène : le champignon est déjà présent dans le vagin mais se développe à la faveur d’un déséquilibre de la flore vaginale. Il est à noter qu’une vaginite liée à un champignon s’appelle une vaginose.

À savoir. ” Certains traitements médicamenteux (antibiotiques, contraception, traitements hormonaux…) entraînent une modification de la flore bactérienne vaginale et peuvent favoriser la survenue d’une vaginite : c’est notamment le cas de l’amoxicilline, un antibiotique habituellement prescrit en cas de troubles ORL – angine, sinusite aiguë, rhinopharyngite aiguë… ” souligne le Dr. Nadia Berkane.

Vaginite : quels sont les symptômes en cas d’infection vaginale ?

Les symptômes de la vaginite dépendent (évidemment) de l’origine de l’infection vaginale – bactérienne, virale, mycosique… On retrouve toutefois 4 symptômes principaux qui dénoncent la présence d’une vaginite, quelle que soit sa source :

  • Des pertes blanches anormales. Les pertes blanches de la femme sont plus abondantes, d’une couleur anormale (jaunâtres, purulentes…) et/ou dégagent une odeur forte et déplaisante.
  • Un prurit local. La zone vulvaire (c’est-à-dire : à l’extérieur du vagin, notamment vers les lèvres) gratte et parfois démange !
  • Une irritation locale. La femme éprouve comme une sensation de ” brûlure ” en cas de frottement avec les sous-vêtements, lorsqu’elle porte un pantalon serré, lorsqu’elle urine…
  • Une ulcération locale. La région vulvaire apparaît rouge, légèrement enflée (” œdémateuse ” en langage médical) et peut même présenter des lésions – semblables à des petites griffures.

À savoir.  Les symptômes d’une vaginose (c’est-à-dire : d’une vaginite liée à une infection mycosique) sont un peu plus spécifiques : les pertes blanches ont un aspect ” grumeleux ” comme du ” lait caillé ” et elles ont une odeur typique qui rappelle le poisson pourri ” précise la gynécologue-obstétricienne.

Traitement : quelles prises en charge en cas de vaginite ?

J’ai des symptômes de vaginite, que dois-je faire ? Si vous avez des symptômes de vaginose (vos pertes blanches sont semblables à du lait caillé et ont une odeur qui rappelle le poisson pourri, en particulier après un rapport sexuel) et que vous avez déjà souffert de mycoses vaginales dans le passé, inutile de prendre rendez-vous chez votre médecin : filez à la pharmacie et exposez vos symptômes à votre pharmacien qui saura vous conseiller un médicament en vente libre – attention, en l’absence de prescription, celui-ci ne sera pas remboursé !

Si vous présentez des symptômes de vaginite mais qu’ils ne sont pas caractéristiques d’une vaginose ou que vous n’avez jamais eu de mycoses vaginales, prenez rendez-vous chez votre médecin gynécologue dans la semaine.

Enfin, si vous présentez des symptômes de vaginite associés à des maux de ventre (pas forcément intenses), prenez rendez-vous en urgence chez votre médecin gynécologue ou consultez à l’hôpital dans la journée : il peut être question d’une infection sexuellement transmissible (IST) potentiellement grave !

Comment se déroule le diagnostic ? Le diagnostic (qui se fait chez le médecin gynécologue) passe nécessairement par un examen gynécologique au cours duquel un prélèvement vaginal sera réalisé. Après examen au microscope, celui-ci permettra d’identifier le germe pathogène responsable de la vaginite : champignon, bactérie, virus…

En cas de suspicion d’infection sexuellement transmissible (IST), le médecin réalisera un second prélèvement au niveau du col de l’utérus afin de mettre en évidence la présence de Chlamydia Trachomatis ou encore de Neisseria gonorrhoeae.

Quels traitements en cas de vaginite ? Le traitement de l’infection vaginale dépend bien sûr de son origine. Le médecin prescrira un traitement antifongique (par voie locale ou orale) en cas de mycose vaginale ; un traitement antibiotique (par voie locale ou orale) en cas de contamination bactérienne ; un traitement spécifique en cas d’infection sexuellement transmissible (gonorrhée ou chlamydia, par exemple).

Attention : ” en cas d’IST ou de certaines vaginites d’origine virale ou bactérienne, il sera aussi nécessaire de traiter vos partenaires sexuels – parlez-en avec votre médecin ! ” recommande le Dr. Nadia Berkane. Attention aussi à l’auto-médication : une vaginite insuffisamment soignée peut conduire à des conséquences graves pour la santé.

Merci au Dr. Nadia Berkane, gynécologue-obstétricienne aux Hôpitaux Universitaires de Genève (Suisse) et co-auteure de Enceinte, et si on se disait tout ? (éd. Eyrolles).

À lire aussi :

⋙ Démangeaisons, IST… L’épilation du maillot augmenterait le risque d’infections vaginales

⋙ Mycose vaginale, lucite estivale, jambes lourdes… : 5 remèdes à faire soi-même

⋙ Syphilis de l’oeil : quelle est cette forme rare de l’IST qui toucherait 1 patient sur 100 ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet

Nos conseils pour réaliser soi-même la décoration florale de son mariage

Nous avons interviewé un fleuriste parisien pour vous donner tous les conseils et astuces afin de réaliser vous même la décoration florale de votre mariage.

Le grand jour approche et vous êtes en train de réfléchir à la déco de votre mariage ? Il ne faut pas en faire beaucoup pour une jolie décoration. La simplicité est souvent notre meilleure alliée. Cependant, on ne peut pas se passer de fleurs ! Elles apportent joie et fraicheur à la décoration et se suffisent à elle même pour décorer vos tables et les allées de l’église. Pour une question de budget ou d’envie, vous souhaitez réaliser votre décoration florale vous même ? Nous avons interviewé le styliste de l’atelier floral Muse pour connaitre les conseils pour faire soi même la décoration florale d’un mariage.

Quelles sont les fleurs à choisir en fonction des différents mois ?

“On trouve des roses toute l’année de même que le lysianthus et le lys.

  • Janvier : roses, anémones, jacynthes, violettes, renoncules, tulipes, mimosa
  • Février et Mars : violettes, pois de senteur, muscari, myosotis, narcisses, jonquilles, l’aspirée
  • Avril, Mai, Juin : pivoines, roses de jardin cultivées, fritillaires (plusieurs variétés), lilas, pavots, boules de neige, branchages arbres à fleurs, pommiers, cerisiers
  • Juillet, Aout, Septembre : dalhia, hortensia, digitale, baies
  • Octobre, novembre et décembre : chrysanthèmes, dalhias, mimosas”

 

Combien de temps en avance peut on préparer les bouquets de fleurs et pendant combien de temps les fleurs restent elles fraiches ?

“La veille pour le jour même, ou 2 jours avant si c’est un grand mariage avec une préparation conséquente. Il faut les conserver dans un endroit froid, à l’abri de la luminosité, des spots, du soleil, changer l’eau tous les jours à l’idéal ou tous les 2 jours, tailler les tiges tous les jours. On peut garder des fleurs fraiches 3/4 jours à une semaine. Tout est relatif et lié aux conditions de conservation des fleurs : limiter la luminosité et veiller à la température de la pièce.”

Quelles sont les fleurs qui tiennent le mieux ?

“Les fleurs exotiques comme l’oiseau du paradis, le protéa ou l’anthurium.”

Vos conseils pour réaliser des bouquets de fleurs au style champêtre

“Pour réaliser des bouquets au style champêtre, on choisit des fleurs des champs, des graminées, des coquelicots, des pavots, des roses sauvages, l’aspirée, l’astrantia, le cosmos.”

 

D’autres conseils pour réussir sa décoration florale pour un mariage ? 

“Garder une certaine harmonie/unité, jouer sur les camaïeux, s’inspirer de la robe de mariée et du thème du mariage. Tout dépend aussi du budget et du style de mariage (stylisé, champêtre, déco…).

Penser à :

  • Prévoir un bouquet monumental pour le buffet et le cocktail
  • Un bouquet imposant à l’entrée de la salle de mariage
  • Une décoration arche avec des fleurs suspendues
  • Des centres de table piqués dans la mousse ou des petits bouquets
  • Des bouquets en osmose avec celui de la mariée et déclinés dans le prolongement des grands bouquets”

Vous pouvez choisir de faire vos propres cueillettes de fleurs entre amis pour réaliser vos bouquets de fleurs mais sachez que c’est beaucoup de travail qui doit être fait aux derniers moments pour conserver la fraicheur des fleurs ! Vous aurez donc certainement d’autres préoccupations à ce moment la…et vous risquez d’être désemparée si vous ne trouvez pas de fleurs lors de votre cueillette ! 

Notre conseil : faire un mélange de fleurs commandées chez le fleuriste avec des branchages et fleurs des champs que vous aurez cueillies. 

C’est un moyen de faire des économies et d’avoir cette décoration florale faite-main qui vous tient à cœur sans avoir le stress du dernier moment de ne pas avoir de fleurs ! 

Informations Pratiques : 

Muse 

4 rue Burq 75018 Paris   

http://www.muse-montmartre.fr/ 

 

  • Un bouquet de mariage à réaliser soi-même
  • Des papillons en origami pour un mariage

Source: Lire L’Article Complet

Le million, le million ! Avec De Vinci, le Louvre bat un de ses records

« Regardez le nombre d’enfants présents ! Le musée est un des rares endroits où l’on rencontre autant de générations et d’origines différentes. Il n’y a que Léonard et le Louvre qui peuvent faire ça », se réjouissait Jean-Luc Martinez, le président-directeur du Louvre la semaine dernière.
20 Minutes l’avait rencontré vendredi, lors de l’une des ultimes nocturnes organisées pour découvrir
l’exposition consacrée à Léonard de Vinci.

L’événement a définitivement fermé ses portes lundi soir. Ce mardi, à l’heure des comptes, le musée parisien a révélé que l’exposition avait accueilli 1.071.840 visiteurs en 104 jours, soit en moyenne 9.783 visiteurs quotidiens. C’est « un record absolu » pour le Louvre dont la meilleure performance précédente était la rétrospective dédiée à Eugène Delacroix – qui avait réuni 540.000 curieux en 2018.

« C’est merveilleux que 500 ans après sa mort, un artiste de la Renaissance italienne continue de fasciner autant le grand public. Aujourd’hui, j’ai deux motifs de fierté : avoir réussi à réunir le plus grand nombre d’œuvres de Léonard et à accueillir des publics si nombreux et si différents. C’est l’excellence scientifique et la qualité de l’accueil du Louvre qui ont été ainsi plébiscitées », affirme Jean-Luc Martinez dans un communiqué de presse.

L’exposition offrait l’occasion d’admirer dix tableaux du maître de la Renaissance – onze en comptant la Joconde​- alors que seules une vingtaine de peintures sont attribuées par les spécialistes à Vinci.

386.000 personnes ont visité l’exposition gratuitement

L’exposition rassemblait, outre ces tableaux, quelque 150 œuvres (dessins, manuscrits, sculptures, objets d’art) de Léonard de Vinci et de ses proches ou élèves.

« Ce chiffre exceptionnel, pour une exposition ouverte pendant quatre mois, s’explique par la mise en place de 46 nocturnes supplémentaires (soit 175.000 visiteurs) ainsi que par l’ultime ajout des trois dernières nuits gratuites – une première dans l’histoire du musée – qui ont permis d’étendre les horaires afin que le public le plus large puisse visiter l’exposition. Parmi ces visiteurs, 386.000 personnes ont bénéficié de la gratuité, soit 36 % d’entre eux », fait savoir le musée.

Source: Lire L’Article Complet

Glossodynie ou syndrome de la langue en feu : quels sont les traitements les plus efficaces contre les douleurs à la langue ?

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

La glossodynie touche principalement les femmes ménopausées : en quoi consiste ce syndrome de la langue en feu ? On fait le point.

Glossodynie ou syndrome de la langue en feu : de quoi parle-t-on ?

Glossodynie : kézako ? Du grec ” glossos ” (langue) et ” -dynie ” (douleur), la glossodynie se définit comme ” une sensation de brûlure intraorale pour laquelle aucune cause médicale ni dentaire n’a été retrouvée ” d’après l’International Headache Society.

En clair, il s’agit d’une sensation douloureuse chronique (brûlures, picotements…) qui persiste au quotidien, et qui touche principalement la langue et les muqueuses à l’intérieur de la bouche. Cette sensation douloureuse ne résulte d’aucun problème de santé dentaire ou ORL.

Attention ! La glossodynie peut prendre plusieurs noms dans la littérature médicale : on parle aussi de ” glossodynie essentielle “, de ” glossodynie primaire “, de ” burning mouth syndrome ” ou encore de ” syndrome de la langue brûlante “. Autrefois on désignait la glossodynie sous les termes ” rhumatisme lingual “, ” migraines de langue “, ” ulcérations imaginaires de la langue ” (!) ou encore ” fausse glossite “.

Glossodynie : qui est concerné ? Il n’y a malheureusement pas de consensus médical quant aux critères diagnostiques de la glossodynie : résultat, les chiffres varient en fonction des études ! Certains auteurs considèrent que le ” syndrome de la langue brûlante ” touche 0,7 % à 15 % de la population générale et plus particulièrement les femmes ménopausées à partir de l’âge de 60 ans.

La glossodynie serait, en effet, une affection essentiellement féminine puisque d’autres auteurs estiment qu’elle toucherait environ 33 femmes pour 1 homme. La glossodynie n’a jamais été observée chez l’enfant ou chez l’adolescent.

Quelles sont les causes de la glossodynie ? Malheureusement, rien n’est sûr. S’il est aujourd’hui admis que la glossodynie n’est pas une affection ” imaginaire “, les scientifiques n’ont pas identifié de causes précises à ce syndrome de la langue brûlante.

Plusieurs hypothèses sont à l’étude : si certains auteurs considèrent la glossodynie comme une pathologie psychosomatique, d’autres (et c’est actuellement l’explication privilégiée par la Science) estiment que la glossodynie a une origine neurologique puisque des inflammations neurogènes ainsi que des atteintes au niveau de petites fibres nerveuses de la zone linguale ont pu être identifiées.

Glossodynie : quels sont les symptômes du syndrome de la langue en feu ?

On l’a dit : la glossodynie ” essentielle ” ou ” primaire ” ne se manifeste pas à travers des symptômes cliniques spécifiques – il n’y a pas de lésions, et l’aspect de l’intérieur de la bouche est normal. C’est d’ailleurs l’un des principaux soucis de cette affection (elle est difficile à diagnostiquer)… et la raison pour laquelle les médecins ont longtemps considéré la glossodynie comme une douleur ” imaginaire ” !

Le principal symptôme du ” syndrome de la langue brûlante “, c’est la douleur. Celle-ci répond généralement à quelques critères :

  • Elle s’apparente à une sensation de brûlure, de picotements ou encore de coupure,
  • Elle touche principalement la langue (pointe et bords), et parfois également le palais, les lèvres et la gencive,
  • Elle ne cède pas aux anesthésiques locaux,
  • Elle disparaît ou s’atténue pendant la nuit, en position allongée ainsi que pendant les repas – ce qui différencie la glossodynie de la glossite,
  • Elle s’aggrave lorsqu’on parle ou lorsqu’on ressent une tension nerveuse – stress, émotions fortes, difficultés personnelles…

Les experts distinguent aujourd’hui 3 types de glossodynies :

  • La glossodynie de type 1 se manifeste via une douleur qui apparaît en début de journée (après le petit-déjeuner), qui s’intensifie durant la journée et qui est maximale en soirée : c’est la glossodynie la plus fréquente,
  • La glossodynie de type 2 se manifeste via une douleur constante tout au long de la journée sans variation d’intensité,
  • La glossodynie de type 3 se manifeste via une douleur d’intensité constante avec des périodes asymptomatiques au cours de la journée.

À savoir. Le syndrome de la langue brûlante peut inclure des signes associés : une sensation de bouche sèche apparaît chez environ 50 % des patientes, ainsi qu’une altération du goût des aliments dans environ 10 % des cas.

Traitements : quelle prise en charge pour la glossodynie / le syndrome de la langue en feu ?

À l’heure actuelle, il n’est pas possible de guérir la glossodynie. La prise en charge vise donc uniquement à réduire l’intensité de la douleur et à améliorer le confort de vie des patients. On peut notamment citer :

  • Les médicaments

Ils visent à la fois à réduire les douleurs neuropathiques et à apaiser le stress et les émotions fortes qui ont tendance à aggraver les symptômes de la glossodynie.

Des anxiolytiques de la famille des benzodiazépines (clonazépam : Rivotril®) pourront être prescrits en cas d’angoisses modérées ; en cas de dépression associée et/ou de douleurs très intenses, le médecin pourra prescrire des des antidépresseurs tricycliques (Clomipramine®), des antisérotoninergiques ou des neuroleptiques.

  • La thérapie cognitive et comportementale (TCC)

Associée à une réelle écoute thérapeutique, la thérapie cognitive et comportementale ” semble avoir un réel effet bénéfique sur la qualité de vie des patients “.

Une étude japonaise publiée au mois de juin 2017 affirme que 16 séances de TCC suffisent pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant du syndrome de la langue brûlante, atténuer les douleurs et amener un vrai ” mieux-être ” pendant 6 à 12 mois.

  • Les cures thermales

L’association Langue de Feu (ALDF) conseille diverses cures thermales aux patients souffrant de glossodynie. Parmi elles, les thermes de Lurbe-Saint-Christau (64), le Centre Thermal d’Uriage (38) ou encore les thermes de Néris-les-Bains (03).

  • Les médecines douces

Le groupe d’étude de la muqueuse buccale (GEMUB) recommande des techniques de relaxation douce en cas de glossodynie : hypnose, sophrologie…

En outre, si certains témoignages de patients recommandent l’aromathérapie, l’homéopathie ou encore l’oligothérapie et la gemmothérapie, il est essentiel de rester prudent en l’absence de conclusions médicales : l’auto-médication est à éviter absolument !

Sources :

La glossodynie primaire est-elle une douleur neuropathique ? – Juillet 2016

Groupe d’étude de la muqueuse buccale

Association Langue de Feu (ALDF)

Approche biopsychosociale des stomatodynies : prise en charge conjointe – Revue médicale suisse (2016)

Encyclopédie Vidal

À lire aussi :

⋙ Langue, larynx, diaphragme : pourquoi il faut impérativement travailler ces muscles invisibles

⋙ Faut-il vraiment se brosser la langue à chaque fois qu’on se lave les dents ?

⋙ Apnée du sommeil : pour s’en débarrasser, il faut maigrir de la langue

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet

Salt-N-Pepa x Milani : la collection make up 90’s la plus tendance du moment | Vogue Paris

Salt-N-Pepa, l’un des premiers groupes de rap féminin, dévoile une collaboration make up avec la marque Milani. Tout ce qu’il faut pour un revival des années 90 haut en couleurs.

Salt-N-Pepa crée une gamme de maquillage pour Milani

En beauté comme en mode, les années 90 font leur come back. Après le retour du crayon à lèvres et des pinces papillons, c’est au tour du groupe mythique Salt-N-Pepa de faire revivre cette décennie : Cheryl James (Salt) et Sandra Denton (Pepa) se lancent dans une collaboration maquillage avec la marque de cosmétique Milani
Au programme de cette collection rétro : des palettes de fards à paupières allant du taupe au vert en passant par le doré, et des kits spécial lèvres avec crayons et rouges à lèvres rouge et brun. Le tout, dans un packaging 100% nineties qui reprend les titres de chanson du groupe et des photos iconiques du duo. Mention spéciale aux palettes qui rappellent des pochettes d’albums. Une collection nostalgique résolument tendance.

La collection make-up Salt-N-Pepa dévoilée par Milani

https://www.instagram.com/p/B8zS8CwFxsC” data-instgrm-version=”8″>Milani x Salt-N-Pepa disponible sur milanicosmetics.com

Retrouvez aussi sur Vogue.fr : 

La petite-fille d’Estée Lauder lance une collection de maquillage pour capter la lumière

Hermès lance ses tous premiers lipsticks inspirés des carrés de soie

Lancôme et Mert & Marcus signent la collab makeup la plus désirable du moment

Tous les produits mis en avant dans cet article ont été sélectionnés indépendamment par nos rédacteurs. Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif et susceptibles d’évoluer. Lorsque vous achetez via nos liens de vente, nous pouvons percevoir une commission d'affiliation.

Source: Lire L’Article Complet