Comment trier son dressing efficacement ? Guide pratique

Le timing du confinement est parfait pour trier sa garde-robe. Quels vêtements garder, quelles pièces vendre, que donner ? C’est le moment de vous organiser pour vous vider la tête… et désencombrer votre dressing pour de bon.

  • Vider son dressing
  • Décider quels vêtements garder
  • Choisir quels vêtements vendre
  • Décider quels vêtements donner
  • Organiser son dressing

Seraient-ce les heures à tuer ou la série Netflix sur Marie Kondo (la reine japonaise du rangement) qui vous a inspiré ? Dans tous les cas, cela vous semble être le moment idéal pour ranger votre penderie et trier les vêtements de votre dressing. En effet, à force d’accumuler des vêtements, de ne pas les trier ou tout simplement de ne pas savoir jeter … vous vous retrouvez avec un placard qui déborde. Pour trier avec efficacité, il suffit pourtant de suivre quelques règles d’organisation simples. Cela tombe bien, c’est l’heure du nettoyage de printemps ! 

Vider son dressing

La première étape consiste à vider tout ce qu’il y a dans votre dressing. Robes sur cintres, jeans pliés ou en boule, vêtements d’été ET d’hiver, et même sous-vêtements… sortez tout et disposez les sur votre lit ou au sol. En faisant cela, vous risquez déjà de retrouver quelques pièces que vous n’avez pas vues depuis quelques mois… Peut-être parce qu’il s’agit des Buffalo de vos années collège (bonjour nostalgie !) ou simplement parce que vous les avez oublié instantanément après votre achat (et il y a encore l’étiquette dessus). 

Décider quels vêtements garder 

C’est ensuite le moment de décider quels vêtements ont bel et bien leur place dans votre dressing. Pour cela, quelques questions simples s’imposent : est-ce que cette pièce est un basique (intemporel) ? Depuis quand je n’ai pas porté cette pièce ? Ai-je encore envie d’adopter ce look ? Ou encore, à la façon de Marie Kondo : “Ce vêtement me rend-t-il heureux ?” Une fois le bilan effectué pour chaque pull, jupe ou t-shirt de votre placard, faites deux tas bien distincts. L’un est à garder, l’autre est à sortir du dressing. 

Décider quels vêtements vendre 

Mais que faire du tas “à jeter” ? La première alternative fortement facilitée par les applications comme Vinted ou Vestiaire Collective est de vendre vos vêtements. Cela convient pour vos biens en bon état ou issus de marques populaires. Si vous optez pour la solution digitale, il vous suffit de prendre en photo chaque article (avec leurs défauts) et de décidez d’un prix avant de le mettre en ligne sur le site choisi. Il faudra ensuite déposer le colis vendu dans un point relais proche de votre domicile. Autre option : faire un sac dans l’idée de participer dans un avenir proche à un vide-dressing organisé par la ville ou par des amis. 

Décider quels vêtements donner 

L’autre option possible est de donner vos vêtements inutilisés. Dans cette catégorie : des achats petits prix, un vêtement qui était déjà de la seconde main ou avec des défauts (tâches/trous). Si vous habitez en ville, vous pouvez les déposer dans les points d’apports volontaires, ces containers qui se proposent de recycler les vêtements donnés. Autre moyen de faire le bien : se rendre chez Emmaüs ou dans les locaux d’une association proche de chez vous pour donner vos habits à des gens qui en auront besoin. Et si vraiment ils ne valent plus rien, vous pouvez toujours en faire des chiffons ! 

Organiser son dressing 

L’erreur finale à ne pas commettre après avoir fait ce grand tri : reposer les vêtements gardés en vrac dans le dressing. Plusieurs méthodes d’organisation sont valables. Si vous pouvez organiser son placard par tenue, la plus courante d’entre elles est de le faire par types de pièces. Un tiroir pour les sous-vêtements, un tiroir pour les pantalons, une tringle pour les robes et vestes etc… Et n’ayez pas peur d’acheter des boîtes supplémentaires si votre placard n’a pas assez de séparations. 

Mais attention, ce n’est pas la seule façon de faire ! Si vous ne disposez pas de la place nécessaire pour ranger toutes vos pièces, il est préférable de rouler ses vêtements plutôt que les plier. Cela évite une dégringolade à chaque fois que vous voudrez prendre le pull du bas. 

Enfin, certain(e)s d’entre vous opteront pour le rangement du dressing par couleur. Une bonne façon de se faire des looks qui ne font pas mal aux yeux. 

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Pour finir, une fois que votre dressing est parfaitement organisé… essayez de le garder ainsi le plus longtemps possible ! L’astuce de la rédaction ? Si vous décidez d’ajouter un nouveau vêtement ou accessoire à votre placard, il va falloir vous débarrasser d’un d’entres eux qui y est déjà présent. Un qui rentre, un qui sort. À vous de jouer !

Source: Lire L’Article Complet

Drew Barrymore : ses produits de beauté préférés

Si vous suivez Drew Barrymore sur les réseaux sociaux, vous saurez qu’elle aime souvent essayer de nouveaux produits de beauté. Et pour notre plus grande joie, l’actrice et entrepreneuse vient de publier un aperçu de ses must-haves dans une de ses vidéos « beauty junkie». Voici ses produits de prédilection :

Gouttes pour les yeux Eye Drops de Visine

Si la star a un bouton, elle essaie simplement d’en réduire la taille en tenant un glaçon dessus avant de tamponner un peu de collyre Visine pour diminuer les rougeurs.

« Mettez du Visine sur la rougeur. Et je le jure devant Dieu, ça l’éclaircit vraiment », a-t-elle affirmé.

Masque Purifying Mask de Caudalie

Ce masque est fabriqué à partir d’argiles blanches et douces qui absorbent l’excès de sébum et la star l’utilise plusieurs fois par semaine ou comme traitement localisé.

« J’aime en mettre beaucoup dans la zone où j’ai des pores visibles, qui sont pour moi, le nez, les joues et le menton », a-t-elle ajouté.

Crème contour des yeux Eyes Ultimate Eye Cream d’Olay

Bien qu’il existe des milliers de crèmes pour les yeux différentes sur le marché, la mère de deux enfants ne jure que par la formule d’Olay.

« Si vous pouvez trouver une crème pour les yeux qui a réellement ce pigment pêche, cela combattra les cernes. J’aime bien la tamponner et ensuite ce que je fais, c’est que je la porte à la place d’un anti-cernes. (…) C’est en quelque sorte l’alchimie parfaite entre soins de la peau et maquillage. »

Exfoliant Good Genes de Sunday Riley

Très populaire, ce soin exfoliant à l’acide lactique de Sunday Riley est un des chouchous de l’actrice.

« Je l’utilise peut-être une fois, deux fois par semaine. Il a ce parfum frais citronné, une sorte de parfum fonctionnel mais c’est vraiment génial parce que ça apporte ce côté poli à votre visage. Ne le portez pas à la lumière du jour, c’est un produit d’intérieur », a-t-elle précisé.

Highlighter Day Glow Highlighting Glaze de Flower Beauty

De plus, la femme d’affaires est une grande fan de l’un des highlighters de sa propre gamme de cosmétiques.

« Je ne peux pas vivre sans lui ! Il est contenu dans cette palette compacte. Ce que j’aime dans ce produit, c’est que vous n’avez pas besoin d’être maquilleur professionnel. Il est tellement facile à travailler, il est vraiment infaillible », a-t-elle ajouté.

Source: Lire L’Article Complet

Confinement : et si on faisait du tri dans notre dressing ?

Comment occuper et rentabiliser son temps en période de confinement ? En faisant du tri bien sûr ! Aujourd’hui, on s’attaque à notre dressing…

On doit bien vous l’avouer : on appréhendait ce confinement, on le redoutait même ! Et puis on a essayé de le voir de manière positive. En réalité, de quoi est-ce que l’on manque le plus dans notre quotidien ? Quelle est la chose après laquelle on court sans arrêt ? Oui, il s’agit bien du temps. Et là du temps, on en a et on ne risque pas d’en manquer… Alors on le met à profit pour faire du tri dans notre dressing.

Faire l’état des lieux

Comme nous, ça fait des mois (allez, des années) que vous accumulez méticuleusement de nouvelles pièces dans votre dressing, en pensant que ce dernier est extensible… Malheureusement, il n’en est rien, et voilà qu’il vous faut faire un sérieux tri parmi toutes vos trouvailles. La période est idéale pour ça : vous avez du temps devant vous, et ça, ça n’a pas de prix. Commencez par regrouper tous vos vêtements sur votre lit par exemple, pour vous rendre compte de ce que vous possédez. Le constat est sans appel : c’est beaucoup trop !

Procéder au tri

Le tri commence maintenant, et il va vous falloir oublier tout sentimentalisme. Débarrassez-vous de tous vos vêtements trop petits, trop grands, troués, tâchés. Dites adieu aux pièces soigneusement rangées depuis des années, qui peuvent “faire office de pyjama”, comme ceux qui “serviront pour faire de la peinture”. Le plus dur ? Se séparer de ces fameuses pièces (qui ont souvent gardé leur étiquette) qui répondent aux doux noms de ” on ne sait jamais ” ou ” quand j’aurai perdu 8 kilos “. On sait toutes comment ça se finit (généralement mal).

Nettoyer et ranger

Il est grand temps de procéder au grand nettoyage : dressing, placards, commodes… Tout y passe ! Il ne sera que plus agréable de tout ranger par la suite. Pour le rangement, plusieurs méthodes existent. De notre côté : on avoue avoir cédé à la pression Marie Kondo, et on s’évertue à plier soigneusement chaque T-shirt, les trier par couleur, et les ranger dans des boîtes (passion boîte). Mais pas besoin d’investir ! L’objectif, c’est de réutiliser des rangements que vous possédez déjà à la maison.

Seconde ou fin de vie ?

Une fois ces différentes étapes terminées, il vous restera un tas plus ou moins important de vêtements, et il va falloir agir. Certains peuvent être donnés à vos ami(e)s ou à des associations, ou revendus sur des sites de seconde main (coucou Vinted). Pour les autres, les plus abîmés, nous sommes sincèrement désolées, mais il est temps de leur dire au revoir, et de les jeter. Oui, ça fait mal…

Et puis finalement, vous allez apprécier ce nouveau dressing, vous allez aimer (re)découvrir certains de vos vêtements, voir de nouveau la couleur de votre mur… Après tout, c’est plus feng shui, et ça fera de la place pour les nouveaux achats ! À non c’est vrai, il n’est pas question de s’encombrer à nouveau…

>>> Confinement : comment se créer un espace de travail agréable à la maison ?
>>> 5 podcasts à écouter en période de confinement
>>> Télétravail : 5 astuces pour être efficace à la maison

Retrouvez-nous sur Instagram : @voici_style

Source: Lire L’Article Complet

Quatre patrons de masques de créateurs, pour qui a décidé d'en fabriquer chez soi

Les masques ne garantissent pas une protection contre une éventuelle contamination, mais nous permettent de limiter les risques de diffusion du virus autour de nous en cas d’infection asymptômatique – s’ils sont bien utilisés et bien fabriqués. Si vous avez décidé de confectionner un masque maison, voici les patrons proposés par quatre marques de mode française.

L’épidémie de Covid-19 poursuit son développement en France et le pays doit faire face à une pénurie de masques de protection. Pourtant indispensables au personnel soignant qui lutte contre le virus, la France arrive à l’épuisement de son stock. Par conséquent, plusieurs groupes de luxe dont LVMH et Kering ont mobilisé leurs chaînes de production ces derniers jours pour fabriquer des masques nécessaires au corps médical.

En vidéo, les précautions à prendre pour faire ses courses

Un effort collectif qui n’a pas échappé à des plus petites structures de la mode. Si elles ne disposent pas des moyens matériels des grands acteurs du luxe, plusieurs d’entre elles se sont lancées à petite échelle dans la fabrication de masques en tissu. Un concept non homologué par les autorités à cause de l’étanchéité du tissu qui ne serait pas une barrière suffisante contre le virus. Mais pour beaucoup, une solution «mieux que rien» : notamment pour les personnes potentiellement exposées comme les commerçant ou les chauffeurs de taxi. Un substitut temporaire qui a l’avantage de pouvoir être lavé régulièrement à 60 degrés pour éliminer le virus et d’être réutilisable.

Trois marques françaises et un collectif de couturières proposent ainsi leurs propres patrons pour coudre un masque à la maison. Une solution 100 % do it yourself qui, en plus d’offrir un moyen de protection minimale, permet de passer le temps en cette période de confinement.

Modèle numéro 1 : le masque selon Coperni

Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer, les fondateurs de Coperni.

Ainsi, sur le compte Instagram de Coperni, ses fondateurs Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer invitent les internautes à fabriquer leur propre masque. Tutoriel à l’appui, le duo de créateurs met à disposition son propre patron pour coudre son masque à la maison. Un recours qui n’est «pas homologué FFP2 protecteur du virus», comme le précise la marque, mais qui reste une barrière de protection indispensable pour le quotidien.

Le patronnage de Coperni est disponible ici.

Modèle numéro 2 : le masque selon Make My Lemonade

Aperçu du tutoriel Make My Lemonade

Avec l’appui du CHU de Grenoble et sur les conseils de médecins infectiologues, Make My Lemonade propose un patron et des instructions afin de créer son masque. La marque a d’ailleurs lancé le hashtag #DIYJeCoudsMonMasque pour accompagner cette initiative et pousser les internautes à poster leur création sur les réseaux sociaux.

Le patronnage de Make My Lemonade est disponible ici.

Modèle numéro 3 : le masque selon Tissuni

Tissuni regroupe des couturières de grandes maisons de luxe

C’est l’histoire de Marie-Béatrice Boyer, couturière chez Chanel depuis 10 ans, qui décide de lancer le collectif Tissuni. L’objectif est de coudre des masques en tissu pour soutenir la pénurie de cet outil de protection indispensable. Plusieurs de ses collègues chez Chanel ont d’ailleurs rejoint l’initiative qui offrira gratuitement ses masques aux personnes en contact avec le virus.

Le patronnage de Tissuni est disponible ici.

Modèle numéro 4 : le masque selon Kufu

Kufu pousse à être solidaire dans la lutte contre le Covid-19.

Sabrina Grasso, fondatrice de Kufu, une marque de sacs et de pochettes éco-responsables, propose depuis quelques jours un tuto pour fabriquer son masque en tissu chez soi. En suivant elle aussi les recommandations du CHU de Grenoble, la créatrice offre une solution aux autres populations exposées au virus qui nécessitent un minimum de protection faute de mieux.

Le patronnage de Kufu est disponible ici.

Source: Lire L’Article Complet

Comment récupérer un vêtement rétréci ?

Qui n’a jamais lancé sa machine à laver le linge sans en vérifier le contenu avant ? Résultat, votre pull en laine préféré est désormais dix fois trop petit. Nos solutions pour récupérer vos vêtements rétrécis facilement.

Comment récupérer un vêtement rétréci en cachemire ? 

Au premier abord, agrandir un pull en cachemire peut s’avérer périlleux. Or, il suffit simplement de remplir une bassine d’eau tiède, d’y ajouter deux cuillères à soupe d’après-shampoing puis de laisser reposer plusieurs heures. En le sortant de la bassine, il faut impérativement le rembourrer à l’aide d’une serviette de toilette propre, afin qu’il ne perde pas sa forme originale. Pendant qu’il sèche (à plat), on tire délicatement le long des manches et du bas du pull. Si après cette expérience le vêtement n’est pas complètement revenu à sa taille originale, il est possible de réitérer jusqu’à ce qu’il retrouve sa taille initiale. 

Comment récupérer un vêtement en coton ?

Les vêtements en coton sont sans doute les plus faciles à agrandir. Il suffit de placer la pièce rétrécie dans une bassine remplie d’eau tiède, d’ajouter deux cuillères à soupe de shampoing pour bébé puis de laisser reposer environ trente minutes. On laisse ensuite sécher naturellement pour détendre la fibre du vêtement. Au cours de cette étape, il est également possible de le maintenir et de le tirer à l’aide d’objets lourds afin de faciliter sa manipulation. Simple et efficace.

Comment récupérer un vêtement rétréci en laine ?

Pour récupérer un pull ou autre vêtement en laine rétréci à la machine, deux options s’offrent à nous. La première demande simplement de mélanger une bouteille d’adoucissant pour la laine dans une bassine, d’ajouter de l’eau tiède puis d’y plonger le pull. On laisse tremper toute la journée, on rince et on laisse sécher, sans l’essorer. La seconde, consiste à réaliser le même schéma mais cette fois-ci avec du vinaigre blanc. On rince à l’eau froide et on laisse sécher naturellement, de préférence sur un cintre. Le poids de l’eau va permettre à la laine de se détendre et donc de rendre au pull sa forme initiale.

Comment récupérer un vêtement rétréci en viscose ?

La soie artificielle est naturellement très sensible à l’humidité. Pas question de la tremper dans l’eau donc, au risque de lui faire perdre son éclat et de l’abîmer d’avantage. On ne prend de risque et on amène sa pièce en viscose au pressing local pour la faire nettoyer à sec et on croise les doigts.

Comment récupérer un vêtement rétréci en fibre synthétique ?

Comme souvent lorsqu’il s’agit de récupérer un vêtement rétréci, on s’arme d’une bassine d’eau tiède que l’on remplit d’une cuillère à soupe de shampoing pour bébé. On laisse tremper une vingtaine de minutes. Au moment du séchage, surtout, ne pas l’essorer au risque d’abîmer les fibres synthétiques. On utilise des objets lourds pour retenir et tirer le vêtement afin de faciliter son agrandissement. Le tour est joué !

Source: Lire L’Article Complet

#FaisUneBlouse : un médecin appelle à coudre des blouses pour les soignants

Après la pénurie de masques, ce sont désormais les blouses qui manquent aux professionnels de santé. Une médecin lance le site «Fais une blouse» et un hashtag associé, pour encourager ceux qui le peuvent à donner une blouse, voire à en coudre une. À vos aiguilles !

Le pic de contaminations n’est pas encore atteint, mais la pandémie de coronavirus met déjà les professionnels de santé à rude épreuve. Si les masques commencent tout juste à arriver, notamment grâce à la mobilisation des industriels de la mode contre cette pénurie, ce sont désormais les blouses qui sont en nombre insuffisant. Ces vêtements de protection doivent en effet être lavés chaque jour – à 60 degrés, ce qui contraint chaque soignant à en posséder au minimum deux ou trois, pour permettre un roulement le temps du séchage. Jugeant l’équipement en blouses insuffisant, notamment du fait de l’arrivée des renforts de la réserve sanitaire dans les hôpitaux, Pauline Jeanmougin, médecin généraliste à Nantes, a lancé samedi le site «www.faisuneblouse.com» pour pallier cette crise de matériel indispensable. Le but ? Répondre aux besoins des soignants de ville partout en France grâce à une collecte nationale de blouses. Chacun peut faire don d’une blouse qu’il a chez soi – la blouse de chimiste jamais reportée depuis le lycée par exemple. Ceux qui savent coudre – ou qui cherchent une occasion de se faire la main, ou de se divertir durant le confinement – sont invités à en coudre une à domicile, à partir de tissus en coton récupérés dans les placards, et en suivant les patrons et tutoriels proposés sur le site.

#FaisUneBlouse pour protéger nos soignants de ville

Une médecin lance un appel aux dons de blouses pour protéger les médecins généralistes, infirmières et soignants de ville.

Mode d’emploi pour une blouse conforme

Que l’on soit fin couturier ou débutant, le concept est très simple : pour fabriquer une blouse conforme, il suffit d’avoir à disposition du fil et une aiguille, un grand tissu lavable à 60 degrés en coton épais blanc, ou bariolé (draps, housse de couette, longue robe, nappe…) et une paire de ciseaux. Pour le reste, rendez-vous sur le site avec les patrons et les conseils nécessaires à la réalisation de la blouse. Durant l’une des sorties autorisées, attestation en poche, il sera possible de la déposer au cabinet de son médecin traitant, aux centres SOS médecins ou dans les cabinets infirmiers par exemple. Toutefois, il est recommandé de se renseigner auprès du personnel soignant avant de se déplacer, en envoyant un e-mail ou en appelant le secrétariat.

La médecin encourage toute personne qui fabrique une blouse à venir aussi la partager sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #FaisUneBlouse pour que l’initiative soit relayée au plus grand nombre, et inspire ainsi de nouvelles actions solidaires pour lutter contre la pandémie. Défilé de blouses bariolées en vue !

Source: Lire L’Article Complet

Les stars partagent leur routine beauté durant le confinement


  • Bons plans: jusqu’à -60%


    Sponsorisé

    Amazon


  • Envie d’évasion? -20% sur votre prochain séjour


    Sponsorisé

    Booking

Les stars partagent leur routine beauté durant le confinement

La routine skincare de Jessica Alba

C’est en famille que Jessica Alba prend soin de sa peau. Avec ses deux filles, l’actrice a organisé une séance cocooning avec des patchs pour les yeux et des masques à l’argile rouge de sa propre marque (honest beauty). 

Le masque en or de Gigi Hadid

Sur son compte Instagram, Gigi Hadid a posté une série de photo résumant sa vie en quarantaine. Moments tendres avec son petit ami Zayn Malik, dessins et surtout masque à l’or pour chouchouter sa peau de mannequin. 

Le masque peel off de Millie Bobby Brown

Millie Bobby Brown, nouvelle youtubbeuse beauté ? Sur son compte Instagram, la jeune actrice a partagé une vidéo (visionnée par plus de 6 millions de personnes!!) où on peut la voir essayer le masque de sa propre marque (florencebymills). 

Le masque à l’argile de Dua Lipa et son petit ami Anwar Hadid

Alerte mignonnerie ! Depuis plusieurs mois, la chanteuse est en couple avec Anwar Hadid (oui, le frère de Bella et Gigi). C’est donc avec lui qu’elle a choisi de partager sa quarantaine. Au programme : bain relaxant et masque à l’argile pour les amoureux. 

Le rouge à lèvres rose d’Hilary Duff

Hilary Duff avait besoin de couleur dans sa vie et le fait savoir dans sa story Instagram. Pour garder la pêche, l’actrice a utilisé une rouge à lèvres rose qui illume son visage. 

Le make up coloré de Kaia Gerber et Tommy Dorfman

Avec son ami, l’acteur Tommy Dorfman, Kaia Gerber s’est improvisée make up artist. Résultat ? Le mannequin dévoile un smocky eye version trois couleurs (vert, rouge et jaune) qui sent bon l’été. 

Le masque LED de January Jones

Durant cette période de confinement, l’actrice américaine n’oublie pas de prendre soin de sa peau. Son astuce fétiche ? Le masque LED efficace contre les rides mais aussi l’acné et les points noirs. Venu de Corée, ce masque de robot traite différents problèmes de peau. 

L’eye liner bleu de Vanessa Hudgens

Vanessa Hudgens s’ennuie. Pour y remédier, l’actrice tente des nouveautés côté make-up. Résultat ? L’inoubliable Gabriella Montez arbore un joli eye-liner bleu.

Le make up orange de Demi Lovato

Dans sa story Instagram, l’ancienne actrice Disney se plaignait de l’état de ses ongles depuis le début du confinement. Pour rattraper le coup, la jolie brune s’est amusée à réaliser un make-up (très) ensoleillé. 

Le make up nude de Caroline Receveur

“C’est le premier jour, depuis le début de mon confinement que j’ai pris le temps de me coiffer, de me maquiller et de m’habiller un minimum”, explique Caroline Receveur sur son compte Instagram. Au programme (make-up) du jour ? Un teint nude, une bouche bonbon et un regard surligné. On adore ! Mention spéciale pour sa crinière de lionne. 

Source: Lire L’Article Complet

Shy'm ultra-canon et sexy en bikini : elle dévoile sa silhouette parfaite dans la mer

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Une vraie bombe ! Nostalgique de ses vacances d’été, la belle brune a partagé l’un de ses souvenirs pendant lequel elle jouait les sirènes sexy sur la plage.

“Seule sur le sable, les yeux dans l’eau..”, ces quelques mots de Roch Voisine auraient parfaitement fait l’affaire pour légender le nouveau post de Shy’m. Pendant cette période de confinement, la chanteuse de 34 ans replonge ses followers dans ses souvenirs à travers des posts toujours plus stylés. À ses derniers looks sportswear un brin vintage s’ajoutent des tenues sexy et tendance dont la belle a le secret.

Pour faire face à la morosité ambiante, faisant presque oublier l’entrée dans une nouvelle saison, Shy’m a voulu fêter l’arrivée du printemps d’une façon des plus sexy. La jury de l’émission Danse avec les Stars a fait tomber son long manteau en cuir noir pour une tenue beaucoup plus estivale et surtout plus déshabillée. Notre caméléon de la mode a partagé un cliché de ses dernières vacances paradisiaques en Colombie où se mêlaient les baignades et les séances de bronzage sur le plage. Un brin nostalgique, Shy’m a remonté le temps en dévoilant l’une de ses pauses farniente mais surtout un corps tonique dans un bikini sporty.

Shy’m joue les sirènes en bikini sur la plage

Ses longs cheveux ondulés légèrement humides et la peau parfaitement hâlée, Shy’m rayonnait sous le soleil de l’Amérique Latine. Avant d’entreprendre une folle année bien remplie entre le tournage de la série Profilage et la promotion de sa gamme de cosmétiques, l’interprète de Et Alors s’était offerte des vacances sans stress. L’artiste perfectionnait son bronzage dans de ravissants maillots de bain avant de leur préférer le confort des combinaisons joggings.

Pour se jeter avec joie dans les vagues de l’eau turquoise ou juste pour admirer ce décor tropical digne d’une carte postale, Shy’m affichait sa silhouette athlétique dans un deux-pièces vert kaki signé Calvin Klein. Dans ce bikini à l‘esprit sportswear, la chanteuse dévoile au grand jour ses abdos saillants, le galbe musclé de ses cuisses et un fessier parfaitement bombé. Dans cette série photos, aussi bien déjantée que sexy, Shy’m pourrait prétendre au rôle de prochaine James Bond girl.

D’anciennes photos qui n’ont pas tardé à faire réagir sa communauté. “Comment fais-tu pour être aussi belle ?”, “Une bombe atomique”, “Je reconnais le lieu, c’est la Baie des Sirènes à Tamara Beach !”, “Quel superbe corps”, peut-on lire en dessous de ce post cumulant déjà plus de 33.000 likes. Un cliché “gratos”, comme le souligne Shy’m, qui nous donne des envies d’évasion…

Gratos !! Et pour le printemps at home aussi 🏄🏽‍♀️

A post shared bySHY’M (@instashym) on

À lire aussi :

⋙ Shy’m ose la lingerie fétichiste en cuir : elle s’affiche terriblement sexy (hot !)

⋙ Nabilla ultra-sexy : elle dévoile son fessier dans un bikini super échancré (oulala !)

⋙ Vitaa prend la pose en maillot de bain et top dentelle transparent (wow !)

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet

Feu d'artifice d'imprimés et de couleurs pour un vestiaire masculin à l'esprit sportswear

Dans un déferlement d’imprimés et de couleurs, ce vestiaire réinvente avec style l’esprit sportswear. Plus moderne et désirable… un appel à la liberté.

Julien : sweater American Vintage, jean tie and dye, Stella McCartney. Baskets Marni. Quentin : blouson sans manches, Isabel Marant Homme, sweater et jean imprimé, Etro. Baskets Jimmy Choo.

Quentin : Teddy en nylon, débardeur en coton, jean et lunettes, l’ensemble Celine par Hedi Slimane.

Julien : Sweater et pantalon en coton, Louis Vuitton.

Quentin : Chemise Figaret, débardeur tie and dye, Majestic Filatures, jean Balibaris. Bob Polo Ralph Lauren, sac banane, Saint Laurent par Anthony Vaccarello.

Source: Lire L’Article Complet

Livraison, délais, retours… acheter sur Internet en confinement

Les plus belles pièces du printemps-été 2020 arrivent sur les e-shops, mais le confinement nous interroge sur le fait d’y résister, ou non. Quid des livraisons, délais, retours pour les commandes internet ? Guide pratique.

  • Livraison des commandes
  • Délais de livraison
  • Retour des achats

Les magasins ont tous baissé leur rideau de fer, pourtant, Internet tourne à plein régime. Si des marques comme Jonak suspendent leur activité, comme Zara (et tout le groupe Inditex), de nombreuses enseignes continuent de commercialiser leur collection printemps-été 2020 pour compenser l’état de quarantaine. Faire son shopping en ligne n’a rien de proscrit et pourtant, de nombreuses questions sur les achats sur le e-shops se posent. Est-ce que la livraison des commandes est maintenue ? Y a-t-il un délais de livraison supplémentaire à cause du confinement ? Est-ce que les retours s’effectuent de la même manière ? Éléments de réponses. 

Livraison des commandes

ASOS, La Redoute, Mango, Zalando, Nasty Gal… La grande majorité des e-shops des marques mode restent ouvert aux achats malgré les directives de confinement. Pour la plupart, ils permettent d’acheter et d’être livré sans encombre. D’autres, comme le site vintage Imparfaite Paris, propose à l’achat mais la commande ne sera livrée qu’à la levée de la quarantaine. 

À ce jour, chaque transporteur a pris ses dispositions pour s’adapter aux mesures relatives au confinement. 

Les envois de La Poste et Colissimo au domicile sont toujours assurés. Les dépôts de colis en bureau de poste sont également opérationnels, sous condition d’ouverture. C’est aussi le cas de Chronopost et Relais Colis (or point relais fermé).

Au contraire, pour Vinted notamment, Mondial Relay a suspendu ses activités jusqu’au 15 avril. Pour plus d’informations, se référer directement au site du transporteur. 

Dans ce contexte exceptionnel, la livraison est souvent offerte sans minimum, comme chez Sézane, Intimissimi ou Zara. Bobbies et d’autres enseignes l’offrent en baissant leur minimum d’achat. 

Délais de livraison 

De nombreuses marques mettent en garde leurs clients : dû à la logistique de mise en oeuvre des recommandations de l’OMS, le délais de livraison devrait être plus long que la normale.

Retour des achats sur Internet

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Il n’est pas question d’encourir des risques pour effectuer des retours d’achats. C’est pourquoi les enseignes ont étendu les délais de retour de leurs commandes en ligne. Par exemple, de 30, il passe à 60 jours chez Calzedonia, Mango, 30 jours après réouverture des boutiques chez Zara.

Source: Lire L’Article Complet