Quotidien : c’est officiel, l’émission est déprogrammée dès ce lundi… mais a une date de retour

Depuis le début du confinement, nos programmes télévisés habituels sont déprogrammés un à un… C’est maintenant Quotidien, l’émission de Yann Barthès qui avait tenté de faire de la résistance, qui se retrouve déprogrammée.

C’est un rendez-vous tous les soirs sur TMC dont les téléspectateurs vont devoir se passer… En effet, l’émission de Yann Barthès, Quotidien, se retrouve déprogrammée dès ce lundi 30 mars. La production de l’émission a en effet confirmé cette information auprès du Parisien, précisant qu’ils ont décidé d’avancer leur semaine de vacances prévue normalement à Pâques. Le but : “souffler” un peu afin de pouvoir proposer un programme de meilleure qualité. En effet, il n’y avait déjà plus de public sur le plateau depuis mi-mars, puis avait vu sa durée de diffusion diminuée de moitié, à cause du confinement et de la réduction de l’équipe technique sur le plateau. Elle n’était ainsi diffusée plus qu’entre 20h15 et 21h00. Finalement, il n’y avait plus que quelques chroniqueurs présents en plateau… Des conditions extrêmement difficiles pour assurer la diffusion d’une émission telle que celle-ci.

Un retour de Quotidien prévu pour le 6 avril !

Ainsi, le but de ce « break » est, selon la production de l’émission, de « préparer une nouvelle formule moins dégradée » de Quotidien pendant le confinement. En attendant, toute la semaine, ce seront des best-of de l’émission que l’on verra sur TMC. Mais cette période ne devrait pas durer trop longtemps, puisque l’émission sera de retour dès la semaine d’après, le 6 avril ! En effet, c’est le chroniqueur Harold Grand qui a vendu la mèche sur Twitter : « On revient le 6 avril. Bon courage à ceux qui sont sur le terrain ! », a-t-il publié. On se demande maintenant quel genre de retour ce sera… Vont-ils proposer une version de l’émission homemade, directement depuis le salon de Yann Barthès et des autres chroniqueurs, à l’image de Cyril Hanouna qui présente Touche pas à mon poste depuis son domicile ? Réponse lundi 6 avril !

Source: Lire L’Article Complet

N’oubliez pas les paroles : pourquoi France 2 a dû annuler le grand Tournoi des Maestros

C’est un coup dur pour les grands maestros de N’oubliez pas les paroles. France 2 a été contrainte d’annuler son Tournoi des Maestros, pour plusieurs raisons liées à la crise sanitaire. Ce sont donc Les Enfants de la télé qui seront diffusés ce samedi à la place.

Ce sont dix-huit grands maestros de N’oubliez pas les paroles qui auraient dû s’affronter dans la soirée de ce samedi 28 mars 2020, sur France 2. Pourtant, les fans de l’émission vont être déçus : alors que le Tournoi des Maestros de N’oubliez pas les paroles était annoncé sur France 2 la semaine dernière pour une diffusion à partir de ce samedi, cette soirée spéciale n’aura pas lieu. Les raisons de cette annulation ? Elles sont principalement liées à la crise liée au coronavirus. Les tournages des différents épisodes de ce tournoi spécial auraient dû avoir lieu cette semaine. Mais avec les mesures de confinement liées à l’épidémie de coronavirus, notamment l’interdiction des rassemblements de plus de cent personnes, il est impossible aujourd’hui d’assurer la réalisation de ces émissions. Mais ce n’est pas la seule raison : Kévin, le deuxième meilleur Maestro qui avait battu de nombreux records à l’été 2018, n’aurait pas pu être présent cette semaine. En effet, il vit aux Etats-Unis pour poursuivre un doctorat en statistiques… Sauf que les vols des Etats-Unis vers l’Europe sont suspendus jusqu’à mi-avril après les différentes mesures prises par Donald Trump. Or, la présence de Kévin, qui a marqué la mémoire du public, était non-négociable pour ce prime spécial.

Une date de report inconnue

Cette compétition inédite ne doit pas être confondue avec les traditionnels Masters, habituellement diffusés à la rentrée. Dans ce nouveau tournoi, les candidats jouent pour des associations, et sont répartis en trois équipes de six. Il faudra donc faire preuve de patience avant de retrouver nos dix-huit meilleurs Maestros. Surtout que la date du report de l’émission animée par Nagui n’a pas encore été annoncée… Pour ce samedi 28 mars, nous aurons donc droit à la place du Tournoi des Maestros à une rediffusion du prime Spécial années 80 des Enfants de la télé animé par Laurent Ruquier.

Source: Lire L’Article Complet

Wonder Woman 1984, West Side Story, USS Greyhound… Les photos ciné de la semaine !


  • Bons plans: jusqu’à -60%


    Sponsorisé

    Amazon


  • Envie d’évasion? -20% sur votre prochain séjour


    Sponsorisé

    Booking


  • L’aspirateur Dyson V8 à prix exceptionnel


    Sponsorisé

    CDiscount

Wonder Woman 1984 avec Gal Gadot, Chris Pine, Kristen Wiig…

West Side Story avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno…

Tyler Rake avec Chris Hemsworth, Golshifteh Farahani, David Harbour…

The Singing Club avec Kristin Scott Thomas, Sharon Horgan, Greg Wise…

USS Greyhound – La bataille de l’Atlantique avec Tom Hanks, Stephen Graham, Elisabeth Shue…

Candyman avec Yahya Abdul-Mateen II, Teyonah Parris, Nathan Stewart-Jarrett…

True History of the Kelly Gang avec George MacKay, Russell Crowe, Nicholas Hoult…

The Last Vermeer avec Guy Pearce, Claes Bang, Vicky Krieps…

Peninsula avec Kang Dong Won, Jung-hyun Lee, Hae-hyo Kwon…

Just Kids avec Kacey Mottet Klein, Andrea Maggiulli, Anamaria Vartolomei…

Endings, Beginnings avec Shailene Woodley, Jamie Dornan, Sebastian Stan…

Vers La Bataille avec Malik Zidi, Leynar Gomez, Thomas Chabrol…

Arkansas avec Vince Vaughn, Liam Hemsworth, Clark Duke…

The Lost Husband avec Josh Duhamel, Leslie Bibb, Nora Dunn…

La Terre et le sang avec Sami Bouajila, Sofia Lesaffre, Carole Weyers…

Source: Lire L’Article Complet

Terence Hill : comment il a changé le western italien

Terence Hill fête ce dimanche ses 81 ans, l’occasion de nous pencher sur la façon dont l’acteur a changé le western italien, et l’a fait basculer dans l’humour et la pantalonnade.

Il a été Trinita, Django, Lucky Luke, Don Matteo et même… Personne ! Terence Hill fête ses 81 ans aujourd’hui, l’occasion d’explorer la carrière de celui qui a été l’une des incarnations les plus reconnaissables du western italien, avec ou sans l’aide de son comparse Bud Spencer.

La rencontre avec Bud Spencer… par hasard

Suite à la sortie des trois premiers westerns de Sergio Leone avec Clint Eastwood de 1964 à 1966, le western italien prend son envol et lance à la chaîne des productions axant leurs intrigues sur la vengeance, la violence et les héros durs-à-cuir. A l’époque, Terence Hill s’appelle Mario Girotti et il a joué dans Le Guépard de Visconti et pléthore de petits rôles dans quelques péplums, comédies et drames. Depuis quelques temps en Allemagne où il participe à la série des Winnetou, Girotti retourne en Italie et se retrouve par hasard à tourner dans un western.

Nous sommes en 1967 et il tourne pour Giuseppe Colizzi le western Dieu pardonne, moi pas. Sur le plateau, il rencontre un certain Carlo Pedersoli et tous deux prennent des pseudonymes américains. Il sera Terence Hill et Pedersoli sera Bud Spencer. Au départ, Terence Hill vient remplacer un acteur (Pietro Martellanza) qui s’est blessé au pied et se retrouve avec le premier rôle ! Il devient ami avec Bud Spencer et le film, un joli succès, devient le premier d’une trilogie informelle.

Les Quatre de l’Ave Maria (1968) et La Colline des bottes (1969) vont suivre après Dieu pardonne moi pas, toujours avec Colizzi aux manettes et Hill comme Spencer y reprennent leurs rôles. Ce sont des westerns majoritairement “sérieux”, où l’on dégaine vite et on discute peu. L’humour commence à poindre par petites touches dans Les Quatre, mais sera totalement absent de La Colline, qui propose un surprenant mélange de western et de cirque.

Citons pour mémoire à cette période T’as le bonjour de Trinita, comédie musicale portée par Rita Pavone qui vaut le coup d’oeil et un autre western sérieux : Django, prépare ton cercueil, retitré des années plus tard Trinita prépare ton cercueil après le succès de On m’appelle Trinita.

Trinita, le basculement

En 1966, Enzo Barboni (sous le pseudonyme d’E.B. Clucher) prépare un western parodique qu’il propose à l’acteur Franco Nero alors qu’il tourne Django. Ce dernier refuse et le projet est ensuite discuté pour George Eastman et Pietro Martellanza (encore lui). Finalement, le duo Terence Hill / Bud Spencer est plus convainquant et ce sont eux qui tournent On l’appelle Trinita (1970), l’histoire de deux demi-frères aux physiques et caractères diamétralement opposés. L’un est longiligne et séducteur, l’autre massif et bougon. Ensemble, ils repoussent les assauts de bandits mexicains qui souhaitent attaquer une colonie de mormons.

Le film tranche véritablement avec ce que le western italien proposait jusqu’alors. L’ambiance est à la rigolade, les fusillades ressemblent à des duels de Lucky Luke (où les méchant finissent avec le pantalon sur les genoux) et les problèmes causés aux petites gens par les puissants se règlent avec des coups de poings assénés avec vigueur mais dans la bonne humeur.

On l’appelle Trinita est un succès international qui propulse Terence Hill et son comparse au rang de stars. Une suite est immédiatement lancée, simplement intitulée On continue à l’appeler Trinita (1971), qui suit la même veine et obtient un succès similaire. mais les deux films Trinita ne vont pas être que des films à succès, ils vont aussi changer la face du western italien.

Alors que les histoires de vengeance et de courses au trésor sur fond d’humour noir sont sur le déclin, les recettes incroyables des Trinita vont faire vriller le genre tout entier vers la comédie, jusqu’à faire disparaître les héros sombres et ténébreux et voir fleurir les personnages paresseux amateurs de bagarre et de fayots. Il ne s’appelleront pas tous Trinita mais aussi Cippola Colt (Franco Nero), Providence (Tomas Milian) ou Tresette (George Hilton). Cependant, peu sont ceux à parvenir à trouver leur ton et beaucoup sont des copier-collers de Trinita. Surtout, l’humour se dégrade très vite et tombe dans les bagarres interminables, les blagues faciles et la pétomanie.

Après Trinita, devenir Personne

Le succès du duo Hill-Spencer laisse tout de même du temps à chacun pour tourner ses projets personnels. Après le western Et maintenant on l’appelle El Magnifico (1972) dans lequel il joue un “pied-tendre”, Terence Hill tourne Mon nom est Personne de Tonino Valerii (1973). Dans ce dernier, considéré comme un classique du genre, il incarne un jeune pistolero fan d’un autre, vieillissant, incarné par Henry Fonda. Ce casting est un symbole fort : le western italien (Hill) rend hommage au western américain (Fonda), auquel il doit tout. Mon nom est Personne est également le chant du cygne du western européen, qui connaîtra certes encore quelques grands films, mais qui ici boucle la boucle avec le grand ancien, le cinéma américain.

Terence Hill montre encore ses yeux bleus lumineux dans le western comique Un génie, deux associés une cloche (1975) avec Miou-Miou et Robert Charlebois puis consacre la décennie suivante à ses collaborations avec Bud Spencer. Leur dernier film ensemble sera Petit papa baston (1994), un échec retentissant.

En 1991, malgré sa non-ressemblance avec le personnage mais grâce à sa bonne humeur et à son charisme, Hill est engagé pour jouer Lucky Luke dans un film puis une série de huit épisodes. Trop librement adaptée, cette tentative ne convainc pas les fans de la BD mais ravit les enfants. Enfin, Hill incarne en 2009 le personnage de Doc West dans deux téléfilms qui le voient interpréter un joueur de poker pistolero à 70 ans avec une aisance déconcertante.

Par son physique de jeune premier et sa capacité à effectuer lui-même certaines de ses cascades, Terence Hill restera un visage particulier du western, de ceux que l’on raccroche toujours au genre parce qu’ils se démarquent et véhiculent une positivité contagieuse. Sa blondeur et ses yeux bleus pénétrants immédiatement identifiables en ont fait un Lucky Luke vivant, un cowboy au grand coeur et aux bonnes intentions, en bref : un véritable héros.

“On l’appelle Trinita”, la fin du western “sérieux” en Italie :

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : Sandrine, la championne, est éliminée

Coup de théâtre ce samedi 28 mars, alors qu’elle allait sur sa 143e victoire, Sandrine a perdu son siège dans Tout le monde veut prendre sa place. La quatrième plus grande championne de l’émission a été éliminée !

La candidate venait de célébrer un nouveau record le 15 mars dernier, celui d’égaler Christophe Bourdon, 130 victoires à son actif, Sandrine a été éliminée ce samedi 28 mars de Tout le monde veut prendre sa place. Avec 142 victoires, cette prof de français était installée sur le fauteuil depuis le 3 novembre dernier et était devenue la quatrième meilleure championne de l’histoire du jeu télévisé diffusée tous les midis sur France 2. C’est face à Anne, sur un questionnaire sur le ballon rond (qu’elle connaît plutôt bien pourtant) qu’elle s’est inclinée aujourd’hui alors que sa cagnotte avait atteint la somme impressionnante de 144 400 euros la veille.

Une élimination surprise pour Sandrine, grande championne de Tout le monde veut prendre sa place

Pour garder sa place sur le fauteuil, elle a pourtant proposé 8 000 euros à son adversaire, mais cette dernière a gentiment décliné son offre. « Je m’étais fixée une somme et j’ai toujours rêvé d’être sur le fauteuil donc je prends le fauteuil », a-t-elle déclaré, radieuse, après une courte réflexion. Comme tous les téléspectateurs, Nagui a partagé son étonnement suite à cette élimination surprise : « Je vous voyais honnêtement rester encore plus longtemps ! » Du côté des impressions de Sandrine, elle avoue avoir hésité à arrondir à 8000 ou 10 000. Si le montant avait été de 10 000 euros, Anne aurait préféré l’argent et aurait cédé sa place. On souhaite la bienvenue à Anne qui est donc la nouvelle championne de Tout le monde veut prendre sa place !

Source: Lire L’Article Complet

Koh-Lanta 2020 : Jessica s’explique sur son vote contre Teheiura, les internautes sont déçus

Avec le retour de Teheiura et la réunification des deux équipes, il était sûr que ce cinquième épisode de Koh-Lanta 2020 allait être riche en rebondissement. Au programme, Jessica qui s’explique sur sa trahison contre Teheiura et qui déçoit les fans de l’émission…

Diffusé ce vendredi 27 mars, l’épisode 5 de Koh-Lanta, l’île des Héros, n’a pas manqué de divertir les internautes. Dans ce nouveau volet, Teheiura a réintégré le jeu après que les rouges l’aient éliminé, mais avec les jaunes de Lawaki cette fois-ci. Chaque équipe a également dû choisir deux ambassadeurs de l’équipe adverse, un héros et un nouvel aventurier. Enfin, la très attendue réunification a été annoncée…

Rappelez-vous, Teheuira avait été éliminé à l’épisode 3 de Koh-Lanta, l’île des héros suite à la trahison de son amie Jessica. Forcément quand les deux candidats se retrouvent de nouveau ensemble, Denis Brogniart ne manque pas l’occasion de demander à la jeune femme si elle a des explications à fournir à son ex-coéquipier.«  Je suis ravie de le revoir, j’espère vraiment avoir une discussion avec lui pour lui expliquer pourquoi j’ai écrit son prénom sur le papier… », déclare-t-elle. Des justifications qui ne suffisent pas aux fans de l’émission.

“On a toujours le choix quand on a un honneur”

« Quand Jessica elle s’est retrouvée face à Teheiura à essayer de justifier pourquoi elle a mis son nom, j’suis sûre qu’elle n’a pas pu retenir un vieux pet tout serré », « Jessica : ‘j’avais pas le choix, j’ai mis le nom de Teheiura’ On a toujours le choix quand on a un honneur. La preuve, Teheiura n’a pas mis ton nom », « Jessica, t’es contente de retrouver Teheiura ? Le culot. », pouvait-on lire parmi les commentaires d’internautes consternés par l’attitude de Jessica. Si Teheiura l’a pardonnée, apparemment pas les twittos…

#KohLanta
Quand Jessica elle s'est retrouvée face à Teheiura à essayer de justifier pourquoi elle a mis son nom, j'suis sur elle a pas pu retenir un vieux pet tout serré pic.twitter.com/zZ2uP95mbx

Jessica «  j’avais pas le choix, j’ai mis le nom de Teheiura »

On a toujours le choix quand on a un honneur

Le preuve, Tehuiera n’a pas mis ton nom #KohLanta

En exclusivité la confrontation entre Jessica et Teheiura. #KohLantapic.twitter.com/dxLUYOoQ0E

Les rouges flippent devant Teheiura ptdrr.. Surtout Jessica elle assume vraiment pas, elle est en tilte 😂 #KohLanta

Source: Lire L’Article Complet

Profilage : Philippe Bas poste un dernier message à ses fans après la déprogrammation

La saison 10 de Profilage s’est arrêtée ce jeudi 26 mars au soir. TF1 a diffusé le dernier épisode tourné, de sa série phare. Les acteurs sont tristes, et Philippe Bas a souhaité adresser un dernier message à ses fans sur son compte Instagram. 

En pleine crise sanitaire, TF1 doit adapter ses programmes. On peut dire que l’arrivée de Shy’m aux côté de Philippe Bas dans la série Profilage aura été assez compliquée. Malgré de bonnes audiences, avec 6 millions de téléspectateurs en moyenne, depuis le lancement, la saison 10 de la série TF1, a été interrompue ce 26 mars. C’est donc sur le quatrième épisode, diffusé ce jeudi, que les fans ont dit au revoir à Profilage. Et ce, pour un long moment. La pandémie du coronavirus affectant les tournages en France et dans le monde entier, il était impossible pour la production de continuer à réaliser les épisodes de cette saison inédite.

Une décision affectant les fans de la série, mais également les principaux concernés, qui ne sont autres que les acteurs. La nouvelle arrivée, Shy’m, a hier publié un message pour les adeptes de Profilage "La diffusion est désormais suspendue. Merci pour tous vos messages !!!! On est ( !!!!!!!!) beaucoup trop heureux de vos retours. On se retrouve à la sortie de ce confinement…". Aujourd’hui, ce 27 mars, c’est Philippe Bas qui a souhaité s’adresser à ses fans sur son compte Instagram, "Chers toutes et tous, merci beaucoup pour hier ! À très bientôt j’espère…" accompagné d’émoticônes cœur et prières… Un message commenté par de nombreux abonnés. "Ca va nous manquer, à bientôt", "Trop triste de voir qu’un épisode et surtout que ça s’arrête hâte que tout ça se termine et bon courage pour le confinement".

"Profondément blessé"

Pas vraiment du genre à s’épancher sur sa vie privée, Philippe Bas s’est récemment confié sur sa vie affective très décevante. L’acteur de 46 ans, racontait récemment au magazine Gala, être prêt à rebondir niveau amour,"C’est mon but d’aimer et d’être aimé. Il n’y a que ça qui compte en réalité". Séparé de sa dernière compagne avec qui il est resté six ans, depuis maintenant pas mal de temps, Philippe Bas a désormais compris "certaines choses sur le plan affectif". Une nouvelle qui fera plaisir à beaucoup de femmes…

Source: Lire L’Article Complet

"Ferme ta b…" : ENORME clash dans Koh Lanta entre deux candidats de la même tribu !

Ce vendredi 27 mars 2020, TF1 diffusait un nouvel épisode de "Koh Lanta, l’île des héros". Un épisode durant lequel Denis Brogniart a annoncé la réunification et durant lequel Delphine a été éliminée… suite à une décision d’Ahmad. De quoi engendrer un énorme clash devant tous les candidats.

Une nouvelle fois, Ahmad est au centre de toutes les attentions sur les réseaux sociaux. Après avoir été lynché sur les réseaux sociaux et même dézingué par un ministre, l’aventurier est à nouveau la cible à abattre. Durant l’épisode de Koh Lanta diffusé ce vendredi 27 mars 2020, Ahmad a dû de faire un choix radical et stratégique : éliminer un membre de sa propre équipe. En effet, dès le début de l’épisode, Denis Brogniart a soudainement annoncé que la réunification prenait effet immédiatement.

Juste avant d’être réunis sur le même camp, chaque équipe a été obligée d’élire deux ambassadeurs. Ces quatre candidats, à savoir Moussa et Alexandra pour les jaunes et Ahmad et Claude pour les rouges, ont donc assisté à une réunion en petit comité pour éliminer quelqu’un. Pour sauver sa peau, Ahmad a donc été obligé d’éliminer un membre de l’équipe rouge et tous se sont accordés sur Delphine.

Delphine pète un câble et se défoule sur Ahmad
À l’annonce de son éviction, au retour des ambassadeurs sur la plage, la jeune maman a littéralement pété un plomb, ne manquant pas, au passage, de dévoiler toutes les stratégies et coups bas menés par Ahmad depuis le début de l’aventure. « T’arrives à te regarder dans une glace ? » a-t-elle d’abord lancé avant de hurler : « On ne fera jamais un âne d’un cheval de course ».
Alors qu’Ahmad tentait de se justifier, la jeune femme l’a stoppé net en lui lançant : « Ferme ta bouche, parle à ma main, je ne veux pas t’écouter ».

Furieuse et en larmes, Delphine a ensuite demandé à tous les autres aventuriers de le « faire sortir » au plus vite…

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet

Koh-Lanta 2020 : pourquoi l'épisode de ce soir sera plus court

Le 21 février dernier, TF1 a donné le coup d’envoi de la nouvelle saison de “Koh-Lanta”. Depuis le début de l’aventure, de nombreux évènements se dont déroulés, notamment avec le retour dans la compétition de Teheiura et ce, après son élimination. Alors que les fans du programme attendent avec impatience la diffusion du cinquième volet de cette édition, ce dernier sera plus court que les autres.

C’est une nouvelle saison de “Koh-Lanta” qui était très attendue par les téléspectateurs et pour cause : la précédente édition s’est terminée en juin dernier avec la victoire de Maud face à Cindy. Pour cette édition 2020, la production a fait appel à 14 nouveaux candidats anonymes, mais aussi à cinq anciens candidats emblématiques de l’émission, à savoir Claude, Sara, Teheiura, Jessica et Moussa. Tous sont parvenus à intégrer l’aventure officielle. Mais de nombreux rebondissements ont changé le cours de l’aventure.

En effet, avec la sortie médicale de Marie, Jessica a pu revenir dans l’aventure, et ce malgré sa défaite sur le deuxième choc des héros. Même scénario pour Teheiura, qui après avoir été éliminé par l’équipe rouge, a fait son retour la semaine dernière, mais chez les jaunes. S’il a pu réintégrer le jeu, c’est à la suite de la sortie médicale de Sara, l’une des candidates emblématiques du programme.

Un épisode découpé

Ce vendredi 27 mars, TF1 diffuse le cinquième épisode de “Koh-Lanta”. Mais face à l’épidémie de coronavirus qui impacte depuis plusieurs jours le PAF, ce nouveau volet sera plus court que les précédents déjà diffusés, comme l’a révélé Télé-Loisirs. “En raison de la crise sanitaire, TF1 et ALP, la société de production de ‘Koh-Lanta’ ont pris la décision de découper en deux l’épisode diffusé ce vendredi (…) Une décision prise en dernière minute afin de prolonger la durée du jeu durant cette période de confinement et pour pouvoir proposer la finale dans de bonnes conditions”, ont annoncé nos confrères.

Cet épisode est l’un des plus importants de l’aventure, puisqu’il s’agit de la réunification, synonyme de choc des ambassadeurs. Pour la première fois dans l’histoire de “Koh-Lanta”, ce ne sera pas deux, mais quatre candidats – avec un anonyme et un héros dans chaque équipe – qui se feront face. “À la fin de cette épreuve, un candidat quittera définitivement l’aventure”, ont continué nos confrères. Au total, les téléspectateurs pourront profiter du programme pendant 1h15 au lieu des 2 heures habituelles. Le 3 avril prochain, la suite de cet épisode sera diffusé sur TF1 avec l’épreuve d’immunité et le conseil à l’issue duquel un autre candidat quittera la compétition. À noter que ce sixième volet durera lui aussi 1h15.

Source: Lire L’Article Complet

C'est officiel : Meghan Markle fait son grand retour à Hollywood et prête sa voix à un documentaire Disney

Elephant, le documentaire de Disney doublé par Meghan Markle, sera bientôt disponible sur vos écrans. Dans un tweet publié le jeudi 26 mars, Disneynature a confirmé que l’ancienne actrice avait prêté sa voix au long-métrage. Ce dernier sera diffusé le 3 avril prochain sur la plateforme de streaming Disney +. Le film retrace l’histoire de l’éléphante Shani et de son fils Jomo, qui entreprennent un voyage de 1600 km à travers le vaste désert du Kalahari. Shani et sa famille sont parmi les derniers éléphants sur Terre à avoir effectué de longues migrations. À 40 ans, elle est la mère de Jomo, 1 an, un éléphanteau qui n’a jamais migré.

Trois mois plus tôt, le duc et la duchesse de Sussex avaient décidé de prendre leurs distances avec la famille royale et de devenir financièrement indépendants. En parallèle, Meghan Markle s’était déjà lancée dans ce projet avec la firme Disney. La duchesse de Sussex aurait, par ailleurs, émis le souhait de reprendre sa carrière d’actrice.

Voir la bande-annonce du documentaire “Elephant Reef”

Une future société de production des Sussex ?

Le quotidien britannique The Times avait annoncé mi-janvier que cette dernière avait d’ores et déjà signé un contrat avec les studios Disney. Meghan Markle devait en effet prêter sa voix au documentaire Elephant en échange de dons en faveur de l’association de protection contre le braconnage Elephants Without Borders.

À lire aussi” Comment Meghan et Harry vont-ils désormais gagner leur vie ?

Le prince Harry et Meghan Markle devraient, par ailleurs, prochainement lancer leur propre société de production. Une entreprise qui serait destinée à “fournir des voix-off” et produire des documentaires sur des problématiques “dignes d’être évoquées”. Comme, peut-être, le changement climatique ou la santé mentale… ou la protection des animaux sauvages.

Source: Lire L’Article Complet