« À quoi sert Éric Zemmour ? » : Marine Le Pen tacle le polémiste

Invitée de Calvi 3D sur BFMTV ce mercredi 24 novembre, Marine Le Pen n’a pas manqué de tacler son principal rival Éric Zemmour, alors qu’un nouveau sondage révèle un écart qui se creuse entre les deux candidats à la présidentielle, plaçant Le Pen en tête.

La candidate Rassemblement national à l’élection présidentielle 2022, Marine Le Pen, était l’invitée de Calvi 3D sur BFMTV ce mercredi 24 novembre. Une occasion de plus pour la femme politique de tirer son épingle du jeu face à son principal rival, Éric Zemmour, qu’elle n’a pas manqué de remettre à sa place. « Éric Zemmour a promis une chose, il a promis qu’il avait plus de chance de gagner l’élection présidentielle que moi. Tout démontre aujourd’hui que c’est faux. (…) A partir du moment où cette promesse n’est pas tenue, à quoi sert Éric Zemmour à part à affaiblir Marine Le Pen ? » a déclaré l’ex-présidente du Rassemblement national à l’antenne de BFMTV, en ajoutant : « Quelle est sa plus-value à part peut-être faciliter le travail d’Emmanuel Macron ?« .

Alors qu’il n’a pas officiellement annoncé sa candidature à l’élection présidentielle, le polémiste d’extrême droite a été placé derrière Marine Le Pen dans un nouveau sondage réalisé par Elabe pour BFMTV, L’Express et SFR, paru ce mercredi 24 novembre. Emmanuel Macron arrive en tête des intentions de vote avec entre 25 et 27% des voix. Il est suivi par Marine Le Pen et Éric Zemmour, dont l’écart se creuse. La première obtiendrait entre 20 et 22% des voix et gagnerait trois points par rapport au même sondage datant du 11 novembre, alors que le second serait crédité de 12 à 15% des voix et perdrait deux points.

>> Découvrez PHOTOS – Comme Marine Le Pen, ces personnalités ont opté pour la vie en colocation

Zemmour continue de se tasser dans les intentions de vote

S’il a pu donner des sueurs froides au Rassemblement national ces derniers mois, Zemmour continue donc de se tasser dans les intentions de vote des Français. Il se place en quatrième position après Emmanuel Macron, Marin Le Pen, et Xavier Bertrand (Les Républicains) qui obtiendrait quant à lui 13% des voix. De quoi effectivement redonner un élan de confiance à Marine Le Pen.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Thierry Breton / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet