Affaire Daval : cette décision radicale des parents d'Alexia concernant sa tombe

Ce dimanche 31 octobre 2021, le documentaire Jonathann Daval, la trahison du gendre idéal, diffusé sur RMC Story, est revenu sur l’affaire Daval. Une occasion pour évoquer une décision radicale d’Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia.

  • Alexia Daval
  • Jonathann Daval

C’est un drame qui a bouleversé leur vie à tout jamais. Le 28 octobre 2017, une curieuse affaire disparition dans la commune de Gray-la-Ville fait la Une de l’actualité en France. L’intéressée s’appelle Alexia Daval, une employée de banque sans histoire âgée de 29 ans. D’après les dires de Jonathann, son époux, la jeune femme a quitté le domicile familial pour aller faire un jogging vers neuf heures du matin, mais n’est jamais rentrée.

Les investigations et les recherchent commencent dès lors. Une battue est même organisée deux jours plus tard au sein du bois d’Esmoulins, une ville proche de la maison du couple. Ce jour-là, les forces de l’ordre ont découvert le cadavre calciné d’Alexia caché sous des branchages. Une information judiciaire pour homicide est immédiatement ouverte par le procureur de la République de Vesoul. D’après l’autopsie, Alexia Daval est décédée après avoir été étranglée et frappée à mains nues. Les soupçons se tournent ensuite vers Jonathann Daval, qui avoue le meurtre de la jeune femme le 30 janvier 2018.

Les parents d’Alexia Daval sous le choc

Les aveux de Jonathann Daval sont tombés comme un couperet pour les proches d’Alexia, et notamment pour Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ses parents. Tous deux ont alors pris une décision radicale après les aveux de leur beau-fils, celui de retirer son nom de famille sur la pierre tombale d’Alexia. Une information révélée par le documentaire Jonathann Daval, la trahison du gendre idéal, diffusé dimanche 31 octobre 2021 sur la chaîne RMC Story. En remplacement, les parents endeuillé ont inscrit Fouillot, le nom de jeune fille d’Alexia sur la tombe. Une action qui leur permet d’entamer une nouveau processus vers le deuil, bien que la douleur sera toujours présente. « C’est nous qui avons pris le plus cher, c’est nous qui avons pris perpétuité », déclarait la mère d’Alexia Daval le 12 novembre 2020 auprès de Franceinfo.

Source: Lire L’Article Complet