Affaire Delphine Jubillar : Cédric Jubillar reconnaît avoir menacé de mort sa femme

Cédric Jubillar a confirmé qu’il a bien proféré des menaces de mort contre sa femme Delphine durant un interrogatoire par des juges d’instruction, comme l’a révélé Le Parisien le dimanche 14 novembre 2021.

  • Delphine Jubillar

Il l’a concédé devant la justice. Cédric Jubillar a bien menacé de mort sa femme Delphine, apprend-on dans Le Parisien dimanche 14 novembre 2021. Le quotidien a publié un compte-rendu du dernier interrogatoire de l’artisan peintre par des juges d’instruction, qui s’est tenu le 15 octobre 2021. Divers sujets ont été abordés pour éclaircir les circonstances autour de la séparation du couple, dont les menaces qu’il aurait proférées à son encontre. Devant sa mère, il aurait notamment déclaré : « J’en ai marre, je vais la tuer, je vais l’enterrer, personne ne la retrouvera« . « J’étais en colère, c’était des mots jetés en l’air« , s’est-il justifié. À l’homme mis en examen pour « meurtre par conjoint » de « changer de sujet » : « Pour l’instant, vous cherchez que de mon côté, peut-être que si vous exploitiez les autres plus, on pourrait la retrouver plus facilement« .

« J’étais en train de me défouler« 

Ce n’est pas la seule menace de mort qu’il a proférée à l’encontre la mère de ses deux enfants. Une autre datant du 12 décembre 2020, soit quatre jours avant la disparition de Delphine Jubillar, a fait l’objet d’une question. « Ouais, j’en avais marre, j’étais en train de lutter sur tous les fronts, les enfants, le ménage, la nourriture, l’extérieur, j’étais tout seul à tout faire, donc quand j’ai dit ça, j’étais en colère, j’étais en train de me défouler. Comme je vous ai dit, c’est moi le con« , s’est défendu le trentenaire.

Cédric Jubillar a aussi évoqué l’argent qu’il a « ponctionné sur le compte des petits ou sur son compte à elle« , s’est défendu d’avoir exercé une quelconque violence psychologique sur son épouse, et s’est plaint de sa vie carcérale. Toujours présumé innocent, il a réitéré qu’il n’est pas responsable dans cette affaire. « Je conteste toujours. Je suis innocent, je n’ai rien à voir avec la disparition de ma femme, je vous l’ai toujours dit« , a-t-il affirmé.


Source: Lire L’Article Complet