Affaire Epstein : Le prince Andrew « se cache dans un manoir » pour se faire oublier

Depuis les accusations d’abus sexuel de Virginia Guiffre, le prince Andrew fait tout pour se faire oublier de la justice. Après Balmoral, il s’est réfugié dans un manoir et a tenté par tous les moyens de ne pas être contacté par les avocats de la plaignante.

Le prince Andrew fuit ses responsabilités en se cachant. Au début du mois d’août, Virginia Guiffre a porté plainte contre le fils de la reine Elizabeth II pour abus sexuels sous l’emprise de Jeffrey Epstein alors qu’elle était mineure. Selon le contenu de celle-ci, l’homme de 61 ans a agressé sexuellement l’ancienne esclave sexuelle de son ami Jeffrey Epstein, Virginia Guiffre, en 2001, alors qu’elle n’avait que 17 ans. La première réaction du prince Andrew face à ce scandale a été de “se cacher dans un manoir” comme le rapporte Mirror.

Même si le duc d’York nie fermement les affirmations à son encontre, il a été accusé de s’être caché pour éviter que des avocats ne tentent de porter plainte contre lui. À plusieurs reprises, son personnel de sécurité a arrêté des membres de la justice qui tentaient de remettre des documents en rapport avec l’affaire au prince Andrew selon le Sun. D’après les médias anglais, le prince Andrew n’a pas été vu en public depuis 19 jours, et refuse apparemment de quitter son domicile à Windsor. Sauf que cette solution est éphémère…

Le prince Andrew accusé d’agression sexuelle : ce qu’il risque

Ce n’est pas en se cachant dans sa tour d’ivoire que le prince Andrew réglera cette affaire. Même s’il se dit “détendu” face à la situation, il se pourrait qu’Andrew subisse de plein fouet les répercussions liées cette histoire. D’après Adam Klasfeld, rédacteur en chef du site Law & Crime, le père d’Eugénie et Béatrice risque gros s’il ne coopère pas dans cette affaire. D’après les informations de L’Express.co, le journaliste a assuré qu’il “pourrait y avoir un jugement par défautsi Andrew ne se montre pas coopératif. “Si Mme Giuffre demande un jugement par défaut et que le juge affecté le lui attribue, cette affaire pourrait suivre le prince n’importe où dans le monde (…) Beaucoup l’invitent à témoigner car il pourrait avoir une lourde peine s’il ne le fait pas”, a-t-il poursuivi. Mais d’après une autre source proche de la monarchie, qu’il témoigne ou non, il serait perdant dans les deux cas. “Cela pourrait être catastrophique pour Andrew. S’il choisit de se battre et de témoigner, ses propos pourraient être rendus publics. Mais s’il choisit le silence, il pourrait être reconnu coupable par contumace ce qui serait un désastre pour son image a-t-il expliqué dans les colonnes du Mail on Sunday. Une période très compliquée pour le prince Andrew donc.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet