Affaire Estelle Mouzin : le corps de la jeune fille va-t-il enfin être retrouvé ? De nouvelles fouilles prévues

Lundi 15 novembre 2021, de nouvelles fouilles vont être menées pour tenter de retrouver le corps d’Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier 2003, et victime présumée du tueur en série Michel Fourniret. Cette campagne sera la huitième depuis le mois de juin 2020.

Restez informée

Lundi 15 novembre 2021, une nouvelle campagne de recherches du corps d’Estelle Mouzin, victime présumée du tueur en série Michel Fourniret en 2003, doit s’ouvrir dans les Ardennes. L’information a été donnée par l’AFP, vendredi 12 novembre 2021, et confirmée par une avocate proche de l’enquête. Depuis le mois de juin 2020, les recherches s’intensifient dans les Ardennes pour tenter de retrouver le corps de la jeune fille. Comme pour les battues précédentes, les fouilles se feront en présence de Monique Olivier, l’ancienne épouse du tueur en série, décédé le lundi 10 mai 2021.

L’ancienne compagne du tueur en série est toujours en prison, où elle purge une mesure de sûreté de 28 ans pour complicité de quatre des meurtres commis par celui que la presse a surnommé « l’ogre des Ardennes ». Comme le précisent nos confrères de La Dépêche, vendredi 12 novembre 2021, « des équipes cynophiles, dont une venue de Belgique, doivent assister les enquêteurs. L’opération sera menée à Issancourt-et-Rumel », a confirmé Me Corinne Hermann, qui défend la famille d’Estelle. À noter que le bois où aura lieu la fouille géante a déjà été précédemment exploré par les enquêteurs, sur les indications de Monique Olivier.

Un nouvel espoir de retrouver le corps d’Estelle Mouzin

Selon une source proche de l’enquête, les enquêteurs vont concentrer leurs recherches sur une nouvelle section, jusque-là non exploitée. La parcelle concernée est « une futaie claire de chênes et de hêtres » située au nord des précédents secteurs fouillés, a affirmé Ghislain Debaiffe, maire d’Issancourt-et-Rumel. Au mois d’avril 2021, Monique Olivier avait reconnu pour la première fois, avoir eu un rôle dans la séquestration d’Estelle Mouzin, disparue à l’âge de 9 ans, le 9 janvier 2003, à Guermantes, en Seine-et-Marne.

La femme de l’« Ogre des Ardennes » avait précisé avoir accompagné Michel Fourniret au bord du bois pour le laisser enfouir le corps. Michel Fourniret aurait séquestré, violé et tué Estelle Mouzin, dans une maison appartenant à sa sœur. L’ADN partiel de l’enfant a été retrouvé à deux endroits sur un matelas saisi en 2003 dans cette maison. Michel Fourniret avait fini par avouer sa responsabilité dans la disparition de la fillette, en mars 2020, avant de mourir le 10 mai 2021.

Source: Lire L’Article Complet