Affaire Jubillar : la mère de Cédric fait appel à l'ex-associé d'Éric Dupond-Moretti

Dix mois après la disparition de Delphine Jubillar, la mère de son mari Cédric a décidé s’octroyer les services de l’ancien associé d’Éric Dupont-Moretti pour la défendre. Une information révélée par le Journal du dimanche le 17 octobre 2021.

  • Delphine Jubillar
  • Eric Dupond-Moretti

Très discrète depuis l’incarcération de son fils le 18 juin 2021, la mère de Cédric Jubillar a fait appel à un ténor du barreau pour la représenter. Le 17 octobre 2021, le Journal du dimanche a en effet révélé que Nadine F. a demandé à Antoine Vey de la défendre dans cette affaire. Ancien associé d’Éric Dupond-Moretti, Antoine Vey a rencontré l’actuel Garde des Sceaux en 2013. « J’ai eu une relation de maître à élève, mais ça s’est arrêté. Maintenant, on a un rapport d’associé à associé. C’est un peu comme un mentor, même s’il n’aimerait pas que j’utilise ce terme », a ainsi indiqué Antoine Vey dans une interview accordée au Monde le 2 avril 2019.

Mais depuis la nomination d’Éric Dupond-Moretti au ministère de la Justice, toutes relations professionnelles entre les deux hommes de loi sont exclues. Une distance « pour éviter tout conflit d’intérêts ou suspicion de conflit d’intérêts », a ainsi indiqué Antoine Vey au Parisien le 9 juillet 2020. Côté carrière, Antoine Vey est spécialisé dans le droit pénal des affaires et la pratique internationale. Diplômé de l’université de l’Université de Cambridge, professeur à Sciences po et à l’École de Formation du Barreau, l’homme de loi s’est également illustré dans de nombreux procès médiatiques pour fraudes fiscales ou accusations d’agressions sexuelles.

Des doutes sur l’innocence de son fils

Nadine F., qui a été un temps soupçonnée d’être impliquée dans la disparition de Delphine Jubillar, est actuellement partie civile dans le dossier. Néanmoins, elle a également confié « ne plus avoir aucun contact » avec Cédric Jubillar. « Je l’aime, je suis sa maman, je serai toujours là pour lui. J’espère que la vérité va éclater et vite« , a-t-elle ainsi expliqué dans une interview accordée à 100% Radio le mardi 21 septembre 2021. Et d’ajouter sur l’espoir d’un dénouement heureux dans cette affaire : « Ma belle-fille était très intelligente, elle aurait donné signe de vie […] aux services de police ». Par ailleurs, désireuse de retrouver une vie normale, la mère du suspect a également déclaré avoir l’intention de « reprendre son rôle de grand-mère ». « Je veux m’occuper de mes petits-enfants et me tenir à l’écart le plus possible de toute cette hystérie », a-t-elle précisé au média. Et pour cause, les enfants du couple ont été placés chez leur tante sur décision de justice. Un acte juridique révélé par Le Parisien le vendredi 25 juin 2021 dans lequel est stipulé que Louis, 6 ans, et Elyah, 19 mois, ont été confiés à leur tante Stéphanie. De son côté, Nadine F., la mère de Cédric Jubillar, a acquis un droit d’hébergement de la fratrie un week-end sur deux. Quant à Cédric Jubillar, il reste présumé innocent jusqu’à l’issue définitive d’un procès.

A lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : ce détail livré par le fils qui ne coïncide pas avec le témoignage de son père

Source: Lire L’Article Complet