Affaire Patrick Poivre d’Arvor : l’examen psychologique de Florence Porcel dévoilé

Dimanche 18 juillet 2021, alors que Florence Porcel a déposé plainte contre Patrick Poivre d’Arvor en se constituant partie civile, son examen psychologique a été dévoilé en partie par nos confrères du Journal du dimanche. Un rapport qui ne plaide pas en sa faveur…

Patrick Poivre d’Arvor

Florence Porcel

Après la parution du témoignage très détaillé de Florence Porcel en février dernier, et sept autres plaintes déposées au cours des derniers mois, l’affaire Patrick Poivre d’Arvor a été classée sans suite, vendredi 25 juin 2021. Cette décision aurait notamment été motivée par le témoignage de Dominique Ambiel, président et fondateur de la société A Prim Group, producteur de l’émission littéraire Vive les livres sur Cnews. L’homme de télévision qui avait un bureau donnant directement sur celui de PPDA l’assure : il n’a jamais eu connaissance des agressions sexuelles dont Patrick Poivre d’Arvor aurait été l’auteur. “Dominique Ambiel est formel : il n’a assisté à aucune scène de viol dans le bureau de PPDA, qu’il décrit comme entièrement vitré et donnant sur le sien”, a écrit le quotidien Le Parisien.

Dans le cadre de cette instruction qui a conduit à classer l’affaire, la magistrate s’est appuyée sur le rapport psychologique de la plaignante. Un examen dont nos confrères du Journal du dimanche du 18 juillet 2021 révèlent certains éléments. “Son rapport versé au dossier semble parfois remettre en question la sincérité de son interlocutrice”, peut-on lire dans les colonnes du journal qui cite des passages du rapport. Elle se met à pleurer mais cela semble joué, elle n’a aucune larme. À aucun moment, le discours de Florence Porcel n’évoque une contrainte. Son discours est assez froid et distant, comme si elle maîtrisait la situation. (…) Je ne constate pas de stress.”, a estimé l’experte à qui a été confié le rapport psychologique de Florence Porcel, qui selon elle “ne présente aucun symptôme psychotraumatique”.

Une nouvelle plainte de la part de Florence Porcel

Le 25 juin 2021, Florence Porcel a à nouveau déposé une plainte en se constituant partie civile pour le viol dont elle aurait été victime en 2009. “La décision du parquet de Nanterre n’est qu’une étape de la procédure. Elle n’ébranle en rien la détermination de Florence Porcel à voir menées des investigations approfondies par un juge indépendant. C’est pourquoi Florence Porcel a décidé de déposer une plainte avec constitution de partie civile”, ont assuré les avocats de la plaignante.

Source: Lire L’Article Complet