Anaïs Grangerac maman : "mon coeur explose", l’animatrice a accouché d’une petite fille

Lundi 8 novembre, Anaïs Grangerac est devenue maman pour la première fois. Sur Instagram, l’animatrice a présenté sa fille tout en dévoilant son doux prénom.

Carnet rose ! Lundi 8 novembre, Anaïs Grangerac a donné naissance à son premier enfant, une petite fille. Sur son compte Instagram, l’animatrice a attendu quelques jours avant d’annoncer la bonne nouvelle à ses abonnés en partageant un tendre cliché d’elle, à l’hôpital, tenant son bébé dans les bras. En légende, elle a également dévoilé le doux prénom qu’elle a choisi pour son premier enfant : Mila. "Il est temps de vous partager la nouvelle. L’amour de nos vies est née lundi après midi. Mon coeur explose : j’ai donné la vie, nous avons une fille. Je suis maman… Bienvenue ma Mila", a écrit Anaïs Grangerac sur les réseaux sociaux, heureuse et fière d’être devenue maman pour la première fois.

C’est en juin dernier, à l’aide d’une vidéo prise en compagnie de son mari Damien, qu’Anaïs Grangerac avait révélé être enceinte de son premier enfant. Sur son compte Instagram, l’animatrice laissait exploser sa joie d’agrandir sa famille. "J’ai évidemment un millard de choses à vous dire mais je vais aussi garder un milliard d’autres choses pour moi, pour nous. Je sais que vous comprendrez. Ce petit bébé n’est pas encore là et prend déjà tellement de place dans mon esprit, c’est fou, écrivait-elle alors. Je suis très heureuse de pouvoir vous partager ce joli changement dans nos vies et merci encore pour vos nombreux messages. Je me rends compte que j’ai vraiment la chance d’avoir une communauté bienveillante à chaque instant et c’est exactement comme cela que je l’imaginais." Et depuis, Anaïs Grangerac a multiplié les publications sur sa grossesse.

https://www.instagram.com/p/CWFbjNEoy9T/

Une publication partagée par Anaïs Grangerac (@anaisgrangerac)

Anaïs Grangerac : "Je serais une maman détente"

Interviewée par Magic Maman, la jeune femme révélait le genre de maman qu’elle voulait être avec sa fille. "Je pense que je serais une ‘maman détente’, car je ne suis pas de nature stressée. Un minimum autoritaire, bien sûr, juste ce qu’il faut pour qu’elle soit bien éduquée et consciente du monde dans lequel elle va grandir, confiait-elle. Il y a encore beaucoup à faire pour les femmes dans la société, et je veux qu’elle soit fière d’elle, bien dans ses baskets…" Désormais maman, Anaïs Grangerac va lever le pied sans pour autant partir en congé : "En tant qu’indépendante, je trouve que la société n’est pas encore adaptée pour qu’on puisse allier correctement maternité et entreprenariat. Mon métier est décousu, je n’ai pas de date de début, ni de fin. C’est compliqué de m’imposer une longue période off".

Source: Lire L’Article Complet