Anne Hidalgo : son fils Arthur Germain ne veut pas être un "fils de" !

A quelques mois de descendre la Seine à la nage, son nouveau défi de taille, Arthur Germain affirme encore un peu plus son indépendance. Loin de l’ombre de sa mère Anne Hidalgo.

Chez les “fils de”, Arthur Germain est à contre-courant et cela lui va bien. A 19 ans seulement, le fils d’Anne Hidalgo et Jean-Marc Germain, ancien député PS, semble déterminé à faire parler de lui pour ses exploits plutôt que pour son nom. Toujours pas rassasié après être devenu le plus jeune Français à traverser la Manche à la nage en 2018, il s’est lancé un autre défi XXL à partir du 6 juin, quand il descendra les 780 km de la Seine.

“Je fais aussi ces défis pour me prouver à moi-même que je ne suis pas que “le fils de” comme je l’entends depuis toujours, reconnaît-il dans Le Figaro, confiant ne pas toujours être à l’aise avec la notoriété de sa maman. Je n’arrive pas à comprendre comment, mais à chaque fois que je rencontre quelqu’un, il sait qui je suis. Ça n’a pas toujours été facile.

https://www.instagram.com/p/CKtqZ6ipEs7/

View this post on Instagram

Passionné de natation durant son adolescence, Arthur Germain en a toutefois fait une dépression pendant un an. La raison ? Des échecs à répétition pour se qualifier au championnat de France, à cause de quelques secondes, qui remettront tout en question. Inspiré par Philippe Croizon, il se trouve finalement un nouveau défi avec la traversée de la Manche et décide quand même d’en parler d’abord à ses parents. Sans “leur laisser le choix“. “Quand je leur ai annoncé, ma mère a blanchi, mon père est, lui, resté normal, fidèle à lui-même”, poursuit le fils de la maire de Paris. Son père Jean-Marc Germain, “terrifié“, a pourtant espéré que “cela allait lui passer“. En vain.

Il l’a fait !!! Bravo à mon fils Arthur ! Plus jeune Français à traverser la Manche à la nage. Un défi sportif et humanitaire. Je suis une maman tellement fière !!!! 😍❤️ https://t.co/HXIZpXtQsf pic.twitter.com/Kxx2IvNhJ0

Fervent écolo, Arthur Germain compte également filmer les zones de pollution pour sensibiliser le public au respect de l’environnement et de la Seine. Pour arriver jusqu’au Havre, le 28 juillet, le fils d’Anne Hidalgo devra toutefois nager 15 kilomètres par jour. Tout ça en tirant 60 kilos de matériel sur un kayak attaché autour de sa taille, avant de se reposer la nuit grâce à un hamac. Ce qui nécessite une préparation minutieuse, durant laquelle il peut compter sur le soutien de sa petite amie Denise, en charge de sa communication. “Ce projet est très important pour lui. Il veut prouver qu’il peut avoir un nom pour ce qu’il fait, et non pour celui qu’il est”, confirme-t-elle.


  • Offre limitée HelloFresh : 50 € offerts pour vos premières box !


    Sponsorisé

    HelloFresh

Source: Lire L’Article Complet