Anne Parillaud : l’actrice balance sur son horrible expérience avec un célèbre cinéaste

De passage sur le plateau de l’émission On est en direct le 15 mai 2021 sur France 2, dans le cadre de la promotion de son livre, l’actrice Anne Parillaud s’est confiée sur sa terrible expérience avec le cinéaste Amos Gitaï.

  • Anne Parillaud

Révélée au grand public grâce à son rôle de Nikita dans le film culte éponyme de Luc Besson, l’actrice Anne Parillaud vient de sortir un livre, intitulé Les Abusés, dans lequel elle révèle avoir été victime d’inceste de la part de son père durant sa jeunesse. C’est dans le cadre de la promotion de cet ouvrage que la comédienne s’est rendue sur la plateau de l’émission On est en direct, présentée par Laurent Ruquier le 15 mai 2021 sur France 2. Au cours du programme, Anne Parillaud est notamment revenue sur l’une de ses plus horribles expériences de tournage, sous la direction du cinéaste Amos Gitaï.

Les faits se sont produits durant le tournage du film intitulé Terre promise, qui est sorti au cinéma en 2004. “C’est vrai, c’est un metteur en scène tyrannique. C’est à dire que j’ai adoré Amos avant, je l’ai adoré même après, mais je l’ai détesté pendant,” s’est remémorée l’actrice, qui est dernièrement apparue dans la série H24 sur TF1. “C’est un tyran. C’est quelqu’un qui est très difficile, qui vous humilie, qui vous met dans un état d’humiliation, d’emprise, lui aussi,” a ajouté Anne Parillaud. Pour mémoire, le film Terre promise raconte l’histoire très dure de femmes vendues dans un réseau de prostitution.

Anne Parillaud : “J’ai éprouvé un plaisir douloureux, masochiste

“C’est quelqu’un qui dénonce des drames, qui veut témoigner de son pays et qui, en fait, pendant qu’il tourne devient, lui, un monstre. C’est comme s’il transférait la monstruosité qu’il dénonce en lui. Et il l’incarne et, donc, il nous la fait vivre à tous,” a déclaré la comédienne, afin de tenter d’expliquer pourquoi Amos Gitaï s’était montré aussi tyrannique durant le tournage de ce long-métrage. Malgré cette douloureuse expérience, Anne Parillaud serait tout de même partante pour tourner à nouveau sous la direction du metteur en scène, si ce dernier faisait de nouveau appel à ses services sur l’un de ses prochains films. Un choix que l’actrice, qui a eu un enfant avec Luc Besson, a justifié par le fait qu’elle ait “compris les clés, la mécanique, la façon dont il dirige. Du coup, je pourrais me partager et compléter en fait, plutôt que de me révolter ou d’être en confrontation,” a-t-elle conclu, tout en précisant avoir “éprouvé un plaisir douloureux, masochiste,” sur le tournage de Terre Promise.

Source: Lire L’Article Complet