Anne Sinclair : comment elle a réussi à se reconstruire après l’affaire DSK

La reconstruction après l’affaire DSK a été difficile pour Anne Sinclair. Dix ans après les faits, ce dimanche 30 mai, la journaliste de 72 ans revient pour Le Parisien sur ce qui lui a permis d’avancer dans sa vie.

Anne Sinclair

Dominique Strauss-Kahn

Anne Sinclair sort ses Mémoires ce mercredi 3 juin. Un livre intitulé Passé composé dans lequel la journaliste livre le portrait de la femme qu’elle est, connue pour son émission culte mais aussi pour avoir été mêlée à un scandale sexuel malgré elle. C’est ainsi qu’elle se décrit en se livrant à nos confrères du Parisien ce dimanche 30 mai. Celle qui a retrouvé l’amour auprès de l’historien et académicien Pierre Nora revient un peu par obligation sur l’affaire DSK. Confiant d’ailleurs à nos collègues que dans son livre 30 pages sur 400 soit 1 chapitre sur 14 est consacré à cette fameuse affaire DSK qui a fait couler beaucoup d’encre. “Je l’ai appelé ‘le chapitre impossible’ car c’était impossible à raconter et impossible de ne pas le raconter”, commence-t-elle.

Pour l’ex-femme de DSK, pas question pour autant de s’étaler sur sa première réaction qui a été de faire face. “Je me suis cantonnée à la répercussion que cette tempête a eu sur moi. Quand on est dans une bagarre, on fait face. On ne détale pas au premier accroc, même si c’est plus qu’un premier accroc.”, a-t-elle confié avant d’ajouter : “Après, on se retourne et on se dit ouh là !”

Je me suis reconstruite grâce à l’amour”

Mais après la tourmente, il a fallu se reconstruire. Et sur ce sujet, la journaliste de 72 ans est de nature plus bavarde, car c’est grâce à ses proches et son travail qu’elle a pu avancer comme elle le confie au Parisien. “Je me suis reconstruite grâce à l’amour de mes enfants, au fait de voir grandir mes petits-enfants, à l’amour de mes beaux-enfants, à l’amour tout court. Grâce aussi à ma vie professionnelle retrouvée, que j’avais mis entre parenthèses car j’étais aux Etats-Unis : j’ai monté un journal ‘Le Huffington Post ‘, j’ai fait de la radio à Europe 1, j’ai rédigé des livres.” Et pour toutes ces raisons, celle qui reconnaît que tout le monde vit des épreuves n’a aucun problème à dire : ” Au final la vie m’a plutôt gâtée”.

Source: Lire L’Article Complet