Anne-Sophie Lapix “au summum de la fatigue et du découragement” pendant la crise du coronavirus

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

La journaliste et animatrice Anne-Sophie Lapix s’est confiée sur son confinement auprès de nos confrères de Vanity Fair, en kiosque mercredi 22 juillet 2020.

  • Anne-Sophie Lapix

Pour beaucoup le confinement a été un véritable enfer. Entre les interdictions de sorties et le manque de relations sociales, certains ont vite perdu leur motivation. Anne-Sophie Lapix, journaliste et présentatrice France 2 a d’ailleurs très mal vécu cette période difficile, à en croire ses propos à nos confrères de Vanity Fair, en kiosque mercredi 22 juillet 2020. Très sportive, elle explique avoir trouvé une alternative à la natation : “Je ne peux plus nager mais je continue les exercices de barre au sol chez moi“. Quant à l’heure de sortie qui était autorisée, Anne-Sophie l’a utilisé pour prendre l’air et s’octroyer une balade “sur les quais” les jours où elle ne travaillait pas. Malgré tous ces moments de calme et d’apaisement, l’animatrice de 48 ans reconnaît qu’elle était à bout de force : “Je suis au summum de la fatigue et du découragement“, a-t-elle précisé. Anne-Sophie Lapix est aussi maman de deux enfants âgés de 3 et 6 ans nés d’une précédente union. “J’en profite pour aller voir mes enfants. Je ne les ai pas vus depuis des semaines, ça fait du bien“, commence-t-elle avant d’ajouter, “C’est dur de vivre cette période sans eux. Je suis contrôlée six fois dans le train mais la garde alternée est un motif valable“.

Un repos bien mérité

Même si certains craignent l’arrivée d’une deuxième vague, Anne-Sophie Lapix se ressource pour l’instant en vacances, loin des tracas du quotidien. Sur son compte Instagram, elle a partagé avec ses abonnés sa “première straccia de la saison“, mais aussi et surtout, de nombreux couchés de soleil dans le Sud ouest. Celle qui partage la vie d’Arthur Sadoun s’est même lancé dans un concours de “sunset” avec l’ancien footballeur, devenu consultant sportif et compagnon de Claire Keim, Bixente Lizarzu : “Ah enfin on va pouvoir s’amuser … Pas mal ton premier Parlementia. Je me mets en configuration compétition. C’est parti !“, a-t-il écrit sous l’une de ses publications Instagram.

Premier Parlementia… coucou @bixentelizarazu back to #sunsetcontest

A post shared byAsLapix (@aslapix) on

À lire aussi : PHOTOS – Anne-Sophie Lapix : son évolution physique en images

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet