Anny Duperey : pourquoi ça n’a pas duré avec son ex Cris Campion, de 19 ans son cadet

Anny Duperey, que les téléspectateurs retrouveront dans la série “Grand Hôtel” ce jeudi 10 septembre sur TF1, a connu plusieurs hommes au cours de sa vie. Si elle a vécu une grande histoire d’amour avec Bernard Giraudeau, la comédienne a également été en couple avec Cris Campion, de 19 ans son cadet.

Beaucoup de femmes rêvent d’une histoire d’amour digne d’un conte de fées. Pour Anny Duperey, la réalité a été tout autre. Au milieu des années 1970, elle croise la route de Bernard Giraudeau, à New York, sur le tournage de la pièce La guerre de Troie n’aura pas lieu. Très vite, la comédienne comprend que leur complicité dépasse le cadre professionnel. L’acteur lui donne les clefs de sa maison de la Creuse, un havre de paix où ils construisent de nombreux souvenirs et que la star d’Une famille formidable rachète après leur séparation. En 1991, après dix-huit ans de vie commune et deux enfants, Anny Duperey décide de mettre un terme à cette relation qui ne lui convient plus. “Bernard était un homme très difficile (…) Nous avions tout pour être heureux : de beaux enfants, du travail, de l’argent, et il trouvait que le bonheur était chiant. Il enrageait de tout. Il était très négatif tout le temps. C’est pour cela qu’on s’est quittés, expliquait-elle, dans les colonnes de Paris Match, en 2011.

Après leur séparation, Anny Duperey continue d’être présente pour Bernard Giraudeau, qui se bat désormais contre un cancer. Si elle ne laisse rien paraître, cette rupture l’affecte profondément : Je rêvais de couple dans la durée. De vivre tous les âges du couple, mais Bernard ne croyait pas au bonheur (…) Il aimait de loin, pas de près”, confie-t-elle, à Gala, en 2015. Pour elle, mais aussi sans doute pour ses enfants, Gaël et Sara, la comédienne ne se laisse pas abattre. Deux ans après l’échec de son histoire avec Bernard Giraudeau, elle se console dans les bras de l’acteur Cris Campion, qu’elle considère comme “l’amour de sa vie” . Une fois encore, c’est sur un tournage qu’elle rencontre le jeune comédien, de 19 ans son cadet.

Comme avec Bernard Giraudeau, la rencontre a eu lieu sur un tournage

Anny Duperey et Chris Campion se côtoient sur le téléfilm Charlemagne, le prince à cheval en 1993. Ironie du sort : dans cette fiction réalisée par Clive Donner, l’actrice prête ses traits à la grand-mère du jeune homme. Si son rôle est là pour lui rappeler qu’elle a, effectivement, plusieurs années d’écart avec son partenaire, cela n’empêche pas Anny Duperey de vivre une idylle avec Cris Campion. Tous les deux vont former un couple pendant plus de dix ans. Ensemble à la ville, ils se retrouvent également à l’écran, lorsque Cris Campion rejoint le casting de la série Une famille formidable, pour incarner le personnage de Vincent.

En novembre 2017, dans les colonnes de Gala, l’acolyte de Bernard Le Coq s’était confiée sur cette histoire d’amour passée, qui a également marqué sa vie : “Il y a eu entre nous quelque chose de rare, une connivence intérieure, très profonde.” Au côté de son jeune compagnon, l’actrice a le sentiment d’être écoutée et comprise : On partageait un amour d’enfants perdus. Il n’était pas orphelin, mais a eu des problèmes dans sa jeunesse. Quant à moi, j’avais toujours au fond de moi la petite orpheline, la crypte inconsolable, l’endroit où personne ne peut entrer parce que c’est presque enkysté au plus profond“, confie-t-elle.

Après Cris Campion, Anny Duperey n’a plus connu d’histoire sérieuse

Car derrière la joie de vivre d’Anny Duperey, se cachent des blessures plus profondes. En premier lieu, la mort tragique de ses parents, morts alors qu’elle n’avait que huit ans, et dont elle a retrouvés les corps inanimés suite à une asphyxie au monoxyde de carbone dans leur salle de bain. Un drame familial qui va en amener un autre, puisqu’à la suite de cette disparition, elle va être séparée de sa soeur cadette Patricia, envoyée chez ses grands-parents maternels tandis qu’elle, est élevée par sa tante et sa grand-mère paternelle. Au côte de Cris Campion, Anny Duperey a, en partie, pansé ses blessures : Pendant dix ans, j’ai été conso­lée par cet homme. Il a été très précieux pour moi.”

Dans les années 2000, et après dix années qui furent intenses, le couple se sépare. Anny Duperey, elle, assure que ce n’est pas à cause de leur différence d’âge, mais d’un problème plus profond : “Je crains (…) qu’il n’ait pas retiré de cette rela­tion la même force que celle qu’elle m’a appor­tée”, explique la principale intéressée dans les colonnes de Gala. Après Cris Campion, celle qui joue dans la série Grand Hôtel de TF1 a connu “deux ou trois essais lamentables”. Rien de sérieux. A 73 ans, Anny Duperey n’a plus autant envie de consacrer du temps à l’amour. D’autant qu’elle l’a déjà connu, deux fois.

Célibataire et fière de l’être

“Je n’y pense plus du tout (…) J’ai été comblée par deux couples : l’un avec l’homme de ma vie, Bernard et l’autre avec l’amour de ma vie, Cris Campion, confie-t-elle au magazine Le Temps en 2018. De plus, à ses yeux, aucun autre homme ne peut compter autant que ceux qu’elle a déjà connus : “Il y a peu de chances que cela arrive. Les hommes n’osent pas s’approcher de quelqu’un de célèbre. Mais je suis assez individualiste, donc je m’habitue très bien au célibat. Et j’ai un rapport avec les gens qui s’apparente à un dégagement amoureux, l’amour circule…” Et de renchérir dans Gala : “Sur le chapitre de l’amour, je dis souvent : ‘La guinguette a fermé ses volets et quel repos !’“. Pas de doute, Anny Duperey sait ce qu’elle veut, mais surtout ce qu’elle ne veut plus.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet