Apolline de Malherbe : son cri du cœur pour le maintien des écoles ouvertes

Mardi 23 novembre 2021, sur l’antenne de RMC, Apolline de Malherbe a pris parti pour le maintien de l’ouverture des écoles, face à la menace d’une cinquième vague.

  • Apolline de Malherbe
  • Jean Castex

Après avoir été déclaré cas contact, Jean Castex a contracté la Covid-19. Le Premier ministre a été contaminé par sa fille, âgée de onze ans. Lundi 22 novembre 2021, Jean Castex a été testé positif à la Covid-19. Rapidement, l’homme politique a pu déterminer qu’il avait attrapé le virus par le biais de sa fille. Cette nouvelle survient dans un contexte compliqué. En effet, les membres du gouvernement appellent plus que jamais les Français à appliquer les gestes barrière. La France fait face à une cinquième vague de contaminations très inquiétante. Lors de son allocution télévisuelle, le 9 novembre 2021, Emmanuel Macron s’était déjà montré très ferme au sujet de l’application des gestes de protection : « Nous avions tous un peu relâché nos efforts, et c’est bien normal. Il faut donc les reprendre« , avait-il affirmé, avant de demander une « application accrue des gestes barrières« , comme le rappellent nos confrères de Ouest-France le 23 novembre.

Apolline de Malherbe inquiète pour les écoles

Une mauvaise nouvelle qui a invité Apolline de Malherbe a rappelé à ses auditeurs, sur le plateau de son émission Apolline Matin diffusée sur RMC, mardi 23 novembre 2021, que 4 000 classes sont actuellement fermées du fait de cas de contaminations à la Covid-19. « On a l’impression, qu’en ce moment, les classes n’arrêtent pas de fermer… C’est absolument partout. Heureusement pour moi, mes enfants sont dans des classes qui sont encore ouvertes, mais il y a 7 classes fermées dans l’école de mes enfants« , a déclaré Apolline de Malherbe tandis que la journaliste Céline Kallmann a expliqué sa crainte. « Je ne suis pas touchée, mais ça va venir. Il y a 4 000 classes fermées en tout en France« . Apolline de Malherbe a alors tenu à lancer un appel, comme un cri du cœur sur l’antenne de RMC. « Ne fermez pas pour autant les écoles… On fait un petit appel ce matin ! On va quand même tenter de traverser cette crise…« , a-t-elle demandé face caméra, visiblement paniquée à l’idée de voir les écoles se fermer à nouveau.

Source: Lire L’Article Complet