Appolline de Malherbe, insultée en direct par un homme politique : "Je n'ai pas apprécié"

Apolline de Malherbe, en charge de la matinale sur RMC, était l’invitée de Laurent Ruquier dans Les Enfants de la télé diffusée sur France 2. La journaliste a raconté s’être fait insulter par un homme politique en plein direct.

  • Laurent Ruquier

La journaliste a vécu un grand moment de solitude. Invitée sur le plateau des Enfants de la télé, diffusée le dimanche 25 octobre 2020 sur France 2, Appoline de Malherbe a fait une révélation qui a surpris l’ensemble des invités autour de la table. En effet, Laurent Ruquier a profité de la présence de la nouvelle matinalière de RMC pour revenir sur certains moments épiques de sa carrière. Si la journaliste a longtemps subi des attaques sur son style “rentre dedans”, elle a malheureusement elle aussi subi les humeurs de ses interlocuteurs… Il faut dire que la matinalière travaille à un rythme effréné ! Au point de parfois oublier le nom de la personne installée à son micro. Avec les images à l’appui, Appoline de Malherbe est revenue sur l’un des moments les plus gênants de sa carrière, et le tout, en direct.

“Il m’a répondu Appoline de Mamerde !”

La remplaçante de Jean-Jacques Bourdin a évoqué cette “boulette” en plateau après avoir passé une semaine éreintante : “Je me suis parfois trompée, quand même… Le pire était, je pense, quand j’ai pris un député pour un autre ! J’ai dit ‘Bonjour Benoît Hamon à Benoist Apparu !'”, a-t-elle expliqué face à Laurent Ruquier, hilare. S’il s’agit de deux hommes politiques, ils n’ont cependant pas eu la même carrière. Benoit Hamon a a été candidat à la présidentielle pour le Parti socialiste en 2017 et Benoist Apparu a été, quant à lui, député de droite très proche d’Alain Juppé. Une chose est sûre, ce dernier n’a pas apprécié la confusion…

En effet, cette petite erreur a provoqué chez le principal intéressé une réaction des plus vexantes : “Du coup, il m’a répondu ‘Madame de Mamerde’ Je n’ai pas beaucoup apprécie mais bon !” a expliqué la journaliste, faisant la grimace au sujet de cette possible “vengeance”. Heureusement, en plein direct, Benoist Apparu a rattrapé son erreur (son lapsus ?) en prononçant le nom de la journaliste correctement. C’est de bonne guerre !

Source: Lire L’Article Complet