Ari Boulogne espère toujours être reconnu comme le fils d’Alain Delon : « Il vit très mal cette affaire »

Depuis son adolescence, Ari Boulogne se bat pour être reconnu comme étant le fils d’Alain Delon. Malgré ses appels en justice, le photographe n’a jamais obtenu gain de cause. De son côté, le célèbre comédien a toujours nié en bloc être son père biologique et refuse de faire un test de paternité. Ce que « vit très mal » le fils de la chanteuse Nico.

Depuis de nombreuses années, Ari Boulogne se bat pour rétablir la vérité sur l’identité de son père biologique. Né en 1962, l’homme devenu photographe a grandi sans la présence d’un père. Persuadé d’être le fils illégitime d’Alain Delon, il n’a toujours pas réussi à obtenir gain de cause. Ce jeudi 4 novembre, dans l’émission Héritages sur NRJ12, son avocat a pris la parole sur le sujet : « Il vit très mal cette affaire. Il espère que son père changera de sentiment et acceptera de le reconnaître volontairement », a expliqué Maître Michel Guillaume Fleury. Malgré l’insistance du fils de la chanteuse Nico, le célèbre acteur n’a jamais voulu faire un test de paternité.

Il y a plus de vingt ans, Ari Boulogne avait déjà tenté une première fois d’avoir recours à la justice. En novembre 2019, il avait finalement décidé de saisir le tribunal d’Orléans. Pour rappel, Alain Delon possède toujours une propriété dans la région. Mais dix mois plus tard, la décision n’a pas été celle escomptée. La cour d’appel d’Orléans s’est alors déclarée « territorialement incompétente » pour juger cette affaire. Bien décidé à faire éclater la vérité, le photographe a ensuite fait appel. En vain. La justice a effectivement réaffirmé sa position, le 29 septembre dernier. Mais l’homme de 59 ans est bien décidé à poursuivre son combat, au moins pour ses deux enfants : « Il s’est demandé : ‘Est-ce que j’ai le droit de laisser mes enfants sans généalogie ?’ Je crois que c’est finalement la cause impulsive et déterminante de sa demande en justice », a affirmé Maître Michel Guillaume Fleury.

« Tu n’es pas mon fils »

Pour se faire entendre, Ari Boulogne est apparu sur plusieurs plateaux de télévision. Une manière pour lui de combattre cette injustice grâce à la parole, face à Alain Delon et ses avocats. En 2001, le photographe s’était exprimé chez Thierry Ardisson en racontant la furtive rencontre avec son père biologique présumé, séquence reprise par l’émission Héritages. L’acteur de 85 ans lui aurait notamment expliqué : « Tu n’es pas mon fils, tu n’as pas mes cheveux ni mes yeux. » Pourtant, l’icône des années 60 aurait eu une brève aventure avec la chanteuse allemande Nico, mère d’Ari Boulogne. Cette dernière est malheureusement décédée à l’âge de 49 ans, en 1988, d’une hémorragie cérébrale après une chute à vélo. Mais la compositrice a toujours affirmé à son fils unique qu’il était bel et bien le fils d’Alain Delon.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet