Audrey Azoulay future Première ministre ? Son lien méconnu avec Emmanuel Macron

Parmi les nombreux noms qui alimentent les rumeurs pour le ou la futur(e) Premier(e) ministre, celui d’Audrey Azoulay a été évoqué. L’ancienne ministre de la Culture de François Hollande a un lien méconnu avec Emmanuel Macron.

C’est un nom qui revient régulièrement ces derniers temps, Audrey Azoulay pourrait devenir la Première ministre d’Emmanuel Macron. L’identité du chef de gouvernement du second quinquennat du président de la République est attendu dès ce lundi 16 mai, après la démission de Jean Castex, mais personne ne sait véritablement quand l’annonce sera faite. Parmi les noms qui alimentent la rumeur, celui d’Audrey Azoulay semble crédible. Il aurait même pu être soufflé à l’oreille du chef de l’État par Alexis Kohler, le bras droit d’Emmanuel Macron et camarade de promotion de l’ex-ministre de la Culture de François Hollande.

Tous les deux étaient à l’ENA, dans la promotion Averroès (1998-2000). Deux autres personnalités bien connues de la vie politique ont également fait partie de cette promotion, Agnès Pannier-Runacher, ministre ministre délégué en charge de l’Industrie pour Emmanuel Macron, et Fleur Pellerin, l’autre ministre de la Culture de François Hollande. Trois ex-ministres, un secrétaire général de l’Élysée avec Alexis Kohler, cette promotion semble avoir connu un véritable succès ! Et cela pourrait être encore plus le cas si Audrey Azoulay était effectivement nommée Première ministre.

Alexis Kohler et Emmanuel Macron, une relation fusionnelle

La proximité entre Alexis Kohler et Emmanuel Macron en agace plus d’un au sein de La République en marche. “C’est lui qui segmente l’organisation pour la rendre imperméable”, a dénoncé un cadre de LREM dans un article Journal du dimanche, paru le 27 mars. Une conseillère du gouvernement a même indiqué avoir l’impression d’être “en face d’une muraille de Chine”.

Beaucoup de marcheurs pensent que “l’omniprésence de Kohler pourrait être un mauvais signal”, a souligné un proche du chef de l’État dans l’hebdomadaire. Pourtant, Emmanuel Macron semble lui accorder toute sa confiance. Selon un haut-fonctionnaire, le secrétaire général de l’Élysée était la “tour de contrôle de la campagne” présidentielle, allant même jusqu’à le qualifier de “jumeau taiseux du président”.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet