Audrey Tautou : la raison pour laquelle elle a disparu du cinéma français

Audrey Tautou n’a pas participé au tournage d’un film depuis quatre ans. Une absence qui inquiète chez les fans mais dont son entourage artistique ne s’étonne pas. En effet, la comédienne n’a jamais supporté sa notoriété depuis le succès du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, sorti il y a vingt ans.

Audrey Tautou

L’année 2001 a été le moment où Audrey Tautou est passée du statut d’actrice française à celui de superstar. La comédienne qui cultive sa pudeur et sa discrétion à toutes épreuves a eu beaucoup de difficultés à affronter le raz-de-marée de notoriété que lui a procuré le film de Jean-Pierre Jeunet, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. Depuis, Audrey Tautou a enchaîné les films, confirmant son statut de grande actrice française. Si le public et ses pairs l’admirent, Audrey Tautou fuit pourtant de plus en plus le cinéma. Depuis le début des années 2010, l’actrice s’est faite plus rare. Cela fait quatre ans qu’Audrey Tautou n’a pas été vue sur le plateau de tournage d’un projet cinématographique. Pierre Salvadori est le dernier réalisateur à avoir fait tourner la comédienne. C’était en 2016 pour le film The Jesus Rolls. Un fait que ses anciens collaborateurs expliquent sans difficultés. “C’est triste, mais élégant“, affirme Pierre Salvadori, auprès de nos confrères de BFMTV, le 24 avril 2021, réalisateur qui l’a dirigée notamment dans Hors de prix en 2006 et En liberté! en 2018.

Audrey Tautou malheureuse en comédienne ?

Pierre Salvadori estime que le caractère de l’actrice est la raison pour laquelle elle a décidé de s’écarter du monde du septième art. “Ça avait l’air facile pour elle, parce qu’elle est douée, mais le cinéma lui demandait beaucoup d’investissement. L’accès au jeu, à la vérité d’une scène arrivait pour elle d’une manière de plus en plus belle, et de plus en plus douloureuse. À chaque fois, elle était plus fébrile, un peu plus inquiète“, conclut le réalisateur. Audrey Tautou lui avait d’ailleurs confié qu’elle n’était plus en mesure de jouer des personnages trop dramatiques : “Elle m’avait dit qu’elle n’aurait pas tourné le film s’il se finissait mal pour son personnage. Elle était un peu fragile à l’époque et elle avait envie que ses personnages s’en sortent. Elle a en elle une mélancolie, et l’envie d’être heureuse. C’est un métier qu’elle a aimé, mais qui la faisait souffrir. La fois où elle est partie sans rien dire, c’était la bonne. Elle a souvent dit qu’elle voulait arrêter.” De son côté, Jean-Pierre Jeunet confirme que pour l’actrice la ferveur autour du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain a marqué l’actrice à jamais : “Un Long dimanche de fiançailles (sorti en 2004, ndlr), c’était compliqué, parce qu’elle sortait de cette gloire qu’elle ne souhaitait pas. Elle était plus renfermée.”

Source: Lire L’Article Complet