Bernard et Dominique Tapie : Martyre, "Traitements psy" et Jésus-Christ

Bernard Tapie et sa femme Dominique se remettent difficilement du violent cambriolage dont ils ont été victimes, dans leur résidence secondaire de Seine-et-Marne. L’homme d’affaires a évoqué le calvaire de son épouse "rouée de coups pendant près d’une demi-heure", mais aussi son état d’esprit et sa "Résurrection".

Dominique Tapie, éprouvée psychologiquement

Dominique Tapie a été violemment battue et trainée par les cheveux au sein de la résidence. Les malfrats lui demandaient avec insistance de leur montrer le coffre-fort. Les blessures psychologiques de l’épouse de Bernard Tapie mettront certainement bien plus de temps à se refermer que ses plaies physiques. 

Ils l’ont rouée de coups pendant près d’une demi-heure. La pauvre en a perdu le sommeil. Elle va être obligée d’avoir recours à des traitements psychologiques. Et ça, je le vis très mal“, s’est indigné l’ancien patron d’Adidas, qui ne pouvait pas défendre son épouse face aux cambrioleurs, mais leur a craché au visage.

  • Bernard Tapie et sa femme : ligotés, violentés, cambriolés

    Bernard Tapie et son épouse ont été brutalisés pendant leur sommeil, séquestrés et passés à tabac chez eux par quatre cambrioleurs… Dominique Tapie a été hospitalisée.

Bernard Tapie : le “signe” de sa “résurrection”

Heureusement, ce soir-là, les autres membres de la famille n’étaient pas présents sur les lieux: “Rétrospectivement, j’ai eu peur. Mon fils Laurent, sa femme et leurs deux gamins devaient venir dormir chez nous cette nuit-là. Le programme a changé“.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Sauvé de cet enfer, Bernard Tapie a fait un parallèle entre son supplice et celui de Jésus-Christ: “Le lundi de Pâques, j’ai réuni toute la famille. Je leur ai dit: ‘Tout cela est arrivé un week-end pascal. C’est un signe. Ce sont les clous de ma croix. Et je veux croire que, le 10 mai, ce sera ma résurrection“.

Source: Lire L’Article Complet