Bernard Madoff est mort : le financier en disgrâce est décédé à 82 ans en prison

Condamné à 150 ans de prison, le plus gros fraudeur de l’histoire est décédé ce mercredi 14 avril dans sa cellule. Âgé de 82 ans, le financier purgeait sa peine au centre correctionnel fédéral de Butner, en Caroline du Nord. Il serait décédé de “causes naturelles”.

Bernard Madoff

Robert de Niro

Bernard Madoff a été arrêté en décembre 2008 après avoir escroqué les plus grandes institutions financières (américaines, japonaises, suisses, espagnoles, françaises, britanniques…), banques comme particuliers très fortunés. Son petit business très rémunérateur aura duré jusqu’en 2008, l’année de la crise financière, qui aura eu raison de son système, écroulé faute de nouveaux investisseurs. Bernard Madoff avait alors été arrêté et condamné à 150 ans de prison après la découverte de ce qui restera l’une des plus grosses supercheries du siècle. Ce courtier de New York aura escroqué des milliers de personnes pour une somme totale de 65 milliards de dollars, pour avoir réalisé une gigantesque escroquerie de type « pyramide de Ponzi ». Il s’agit d’une méthode de placement douteuse dans laquelle les premiers investisseurs touchent les sommes déboursées par les derniers à avoir investi.

Parmi les victimes célèbres de Bernard Madoff, on trouve notamment l’acteur John Malkovich, le présentateur vedette de CNN Larry King ou le promoteur immobilier Larry Silverstein. Son histoire sera portée à l’écran en 2017 dans le film The Wizard of Lies réalisé par Barry Levinson et dans lequel Robert de Niro incarne le frauduleux escroc.

Mort d’un escroc

Selon une information de l’agence Associated Press, l’ex dirigeant du NASDAQ et célèbre courtier de Wall Street est décédé ce mercredi 14 avril à l’âge de 82 ans, dans sa cellule fédérale, au centre correctionnel fédéral de Butner, en Caroline du Nord. Selon les premières informations, Bernard Madoff serait mort de “causes naturelles”, alors qu’il purgeait sa peine de prison de 150 ans. En juin dernier, il avait demandé une libération pour raisons de santé, affirmant qu’il souffrait d’une maladie rénale. Sa demande avait été déboutée par un juge qui avait déclaré qu’il avait commis « l’un des crimes financiers les plus graves » de l’histoire des États-Unis.

Source: Lire L’Article Complet