Bernard Tapie et sa femme violentés : les détails glaçants de leur terrible agression révélés

Ce dimanche 4 avril, Guy Geoffroy, le maire de Combs-la-Ville a donné plus de détails sur BFMTV concernant l’agression dont a été victime le couple Tapie à leur domicile.

Bernard Tapie

Dominique Tapie

Ce sont des faits d’une violence inouïe qui se sont déroulés dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril. Bernard Tapie et sa femme Dominique ont été agressés chez eux à Combs-la-Ville. Alors que le couple dormait, des agresseurs se sont introduit chez eux dans le but de les cambrioler, les ont frappé et ligoté avant de repartir après avoir volé des bijoux. Guy Geoffroy, le maire de leur ville, est revenu sur le drame au micro de BFMTV ce dimanche 4 avril.

“À quatre la nuit, contre deux (…) Ça n’a pas de nom”, commence-t-il, avant d’annoncer que l’homme d’affaires et sa femme “ont été réveillés en pleine nuit, à deux heures du matin, par quatre individus qui s’en sont pris à eux avec une extrême violence. Il explique alors que Dominique Tapie “a été tirée par les cheveux”. La raison de toute cette violence ? Les ravisseurs cherchaient un trésor. “Je pense que leur violence était d’autant plus forte qu’ils n’obtenaient rien, parce qu’il n’y avait globalement pas grand-chose à prendre…”, a déploré Guy Geoffroy.

Le couple roué de coups

Le père de Stéphane Tapie a ainsi reçu “des coups”, été “traîné” au sol sous les yeux de sa femme qui elle aussi a été frappée. La scène a d’ailleurs semblé “interminable” pour cette dernière. Le maire a affirmé que les deux époux “ne sont pas bien”, traumatisés par cette agression.

Oui, ils sont en état de choc, mais bon… C’est du solide, les Tapie. Il est bien sûr marqué, il est scandalisé. Elle aussi, mais ils sont debout et ils font face”, a annoncé celui qui est maire de leur ville depuis 1995. Après l’agression, le médecin du SAMU a choisi d’hospitaliser l’épouse de l’ancien dirigeant de l’OM, apprend Guy Geoffroy : “Le médecin du SAMU a estimé que c’était nécessaire, vu qu’elle a pris pas mal de coups. Son visage en porte la trace… Mais si elle est rentrée [chez elle, ndlr], c’est qu’heureusement pour elle, son état de santé n’inspirait pas d’inquiétudes.”

Quand à l’ancien député, il n’a pas souhaité aller à l’hôpital “parce qu’il en a un peu marre on va dire… Comme il y est très régulièrement pour les soins très lourds qu’il reçoit, il ne souhaitait pas y aller. Je pense qu’il faut respecter, bien évidemment, ce souhait exprimé”, a précisé le politicien de 71 ans.

Source: Lire L’Article Complet