Billie Eilish trouve absurde qu'on critique son amitié avec Drake

Billie Eilish a du mal à comprendre pourquoi certaines personnes s’en prennent à Drake pour avoir échangé des SMS avec elle. Le chanteur de 33 ans a été critiqué l’année dernière quand la pop star de 18 ans a révélé qu’il l’avait contactée par SMS pour la féliciter pour sa musique.

Certains trolls ont qualifié le comportement de la star canadienne d’inapproprié, étant donné leur différence d’âge de 15 ans, mais la chanteuse de Bad Guy est déconcertée par cette controverse car leur amitié est fondée sur le respect mutuel. « Internet est un tel bordel rempli de co**eries en ce moment, a déclaré l’adolescente au magazine américain Vogue. Tout le monde est si sensible. Un adulte ne peut pas être fan d’un artiste ? »

Exhortant ses détracteurs à se concentrer sur des sujets qui comptent vraiment, elle a poursuivi : « Il y a tellement de gens qui devraient inquiéter davantage les internautes. Genre, vous allez vraiment dire que Drake est chelou parce qu’il est un fan de ma musique, puis vous allez voter pour Trump ? »

Ce n’est pas la première fois que Drake fait l’objet de critiques pour avoir envoyé un SMS à une artiste adolescente. En 2018, il a également été révélé qu’il était proche de la star de Stranger Things, Millie Bobby Brown, et avait même commencé à offrir des conseils à la jeune fille de 15 ans pour trouver l’amour. Après avoir fait face à une presse négative similaire à cause de leur étroite amitié, Millie Bobby Brown avait affirmé sur les réseaux sociaux qu’elle avait « la chance » de pouvoir compter sur Drake.

« Pourquoi vous faites d’une belle amitié vos gros titres ? Les gars, vous êtes bizarres (… ) pour de vrai, avait-elle déclaré sur Instagram à l’époque. J’ai la chance d’avoir des gens dans ce domaine qui prennent de leur temps pour m’aider à poursuivre ma carrière et offrir leur sagesse et leurs conseils. Je suis très chanceuse d’avoir des gens incroyables dans ma vie. Ce n’est pas à vous de choisir qui sont ces personnes. »

Source: Lire L’Article Complet