Bixente Lizarazu : ses propos dans Quotidien sur l’homophobie font réagir la toile

Dans Quotidien, Bixente Lizarazu a choqué la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et la toile, en niant n’avoir jamais entendu de propos homophobes dans les vestiaires.

On l’a presque senti gêné. Invité sur le plateau de Quotidien, sur TMC, pour faire la promotion de son documentaire sur les requins, Bixente Lizarazu a créé la polémique. Interrogé par Yann Barthès sur la question de l’homophobie dans les vestiaires du foot, suite à l’intervention d’Elisabeth Moreno, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, l’ancien footballer a confié n’y avoir jamais entendu de propos homophobes. Une réponse qui n’a pas manqué de faire réagir la ministre, qui a du mal à croire le champion du monde de 1998.

Peinant à adhérer aux propos de Bixente Lizarazu, Elisabeth Moreno se fend d’un long soupir. “Vous savez l’insulte la plus récurrente dans les cours d’école et dans les stades c’est P*.!”, lance-t-elle. L’ancien footballer ne se démonte pas. “Oui, mais c’est en tribunes, là on parlait d’un vestiaire”, rétorque-t-il. La ministre ne veut toujours pas le croire. “Je me dis que si ça arrive en tribune, c’est possible dans les vestiaires”, estime-t-elle. L’ancien numéro 3 de l’équipe de France de Football nie en bloc. Et malgré l’insistance de Yann Barthès, l’ex-compagnon d’Elsa Lunghini mets court à la conversation : “Non dans un vestiaire il y a beaucoup de mixité et il y a une cohabitation qui se passe très bien dans le sport. On a cette chance-là.”

Vidéo: Deschamps : “Giroud a prouvé encore ce soir qu’il mérite d’être là” (Dailymotion)

Tollé sur les réseaux sociaux

Sur Twitter, nombreux sont les internautes à avoir réagi aux propos de Bixente Lizarazu. Si certains sont d’accord avec ses mots ou s’intéressent plus à sa couleur de cheveux, d’autres sont extrêmement déçus de voir le champion de 1998 manier “la langue de bois”. “Bixente Lizarazu affirme n’avoir jamais entendu de propos homophobes ou misogynes dans un vestiaire de foot. Encore un qui déçoit”, lance l’un d’entre eux. Un autre souligne le “gros malaise dans Quotidien, quand Bixente Lizarazu ose dire devant Elisabeth Moreno qu’il n’y a pas d’homophobie dans les vestiaires…”

Article écrit en collaboration avec l’Agence 6Medias

Source: Lire L’Article Complet