Booba : après divers écarts, Instagram supprime purement et simplement le compte du rappeur

Le compte Instagram de Booba avec ses millions d’abonnés vient d’être supprimé au grand désespoir de ses followers. Virulent et parfois sans limite, la star n’a visiblement pas respecté la nouvelle politique du célèbre réseau social concernant la nudité et la pornographie.

Booba, surnommé le Duc par ses admirateurs, est le rappeur français le plus connu de l’hexagone. Avec ses 4,6 millions de followers sur Instagram, l’artiste originaire du 92 n’a plus à prouver sa célébrité et son succès. Très présent sur les réseaux sociaux, l’artiste a pourtant eu la surprise de se faire notifier la fermeture de son compte Instagram ce jeudi 30 janvier. Une heure avant l’arrêt pur et simple de son existence sur Instagram, Booba a publié un dernier post pour prévenir ses fans. Il a d’ailleurs légendé sa photo avec ces quelques mots : « Apparemment c’est mon dernier post ! Instagram ferme mon compte définitivement à 16H. Merci pour votre soutien la piraterie n’est jamais finie». Ses fans ont réagi très vite : « C’est quoi cette histoire ? » a-t-on pu lire en commentaire. La réponse du rappeur ne s’est pas faite attendre : « Histoire de fesses ». D’après certains internautes, en se basant sur la réponse de Booba, la clôture du compte pourrait être due à la diffusion, il y a quelques jours, d’une sex-tape de Fianso.

On ne rigole pas avec Instagram

Instagram, très à cheval sur la politique concernant la nudité et la pornographie, n’a donc certainement pas apprécié de voir du contenu explicitement sexuel publié sur son application. Un porte-parole du groupe a d’ailleurs confirmé la «suppression définitive» du compte officiel de Booba. Et le rappeur devait s’en douter puisqu’il a publié avec beaucoup d’humour il y a quelques jours une photo extrêmement mignonne d’un chaton accompagné de cette phrase : « Me faites pas ça Instagram je promets d’être irréprochable ». Une supplique qui n’a visiblement eu aucun effet… Mais tel que l’on connaît l’inénarrable B2O, nul doute qu’il ne va pas se laisser abattre pour si peu. Et après tout, il lui reste encore Twitter et Snapchat pour s’exprimer sur les réseaux !

Source: Lire L’Article Complet