Boris Johnson en soins intensifs : qui est son remplaçant Dominic Raab ?

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est en soins intensifs depuis lundi soir. Le chef du gouvernement se bat contre le coronavirus. Pour le remplacer, Dominic Raab, actuel ministre des Affaires étrangères. Mais qui est-il ? Non Stop People vous en dit plus.

Le Royaume-Uni traverse une période extrêmement compliquée. En plus de lutter contre l’épidémie de coronavirus et d’appliquer le Brexit, voilà le pays privé de son Premier ministre. En effet, Boris Johnson, atteint par le coronavirus, a été placé lundi soir en soins intensifs. Si Dowing Street assure que l’ancien maire de Londres a été placé sous oxygène mais n’a pas eu besoin d’être intubé, l’angoisse demeure. Comment diriger le pays alors que son chef du gouvernement est – très – malade ? “Le Premier ministre a demandé au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab (…) de le remplacer là où nécessaire”, répond dans un communiqué le porte-parole de Boris Johnson.

Son remplaçant, à la tête de la diplomatie britannique, n’est en rien un débutant. Dominic Raab, âgé de 46 ans a déjà un beau parcours politique derrière lui. Cet avocat spécialisé en droit international est un coriace, 3e dan de karaté, marié et père de deux garçons. Ultra-libéral, l’homme qui a fait une partie de sa carrière au ministère des Affaires étrangères se fait élire pour la première fois en 2010 député de la circonscription d’Esher and Walton (sud-ouest de Londres). En 2015, il rejoint le gouvernement conservateur de David Cameron en tant que sous-secrétaire d’État à la justice. Réputé intransigeant, il n’avait ainsi pas hésité à démissionner du gouvernement quand Theresa May était devenue Premier ministre, jugeant sa politique du Brexit trop laxiste. C’est effectivement un fervent défenseur du Brexit. Il s’était fait, entre temps, réprimander par la cheffe du gouvernement après ses propos sur les féministes qu’il avait qualifiées de “fanatiques insupportables”. Nommé en juin 2017 secrétaire d’État à la Justice puis au Logement en janvier, il avait été choisi par Boris Johnson en juillet 2019 comme ministre des Affaires étrangères.

Source: Lire L’Article Complet