Brigitte Macron chuchote encore à l’oreille d’Emmanuel Macron : “Tout cela, elle ne le garde pas pour elle!”

Depuis le début du quinquennat, et encore plus depuis que la crise sanitaire est venue bouleverser le quotidien des Français, Brigitte Macron a souvent joué les messagères pour son mari. En matière d’éducation, domaine qu’elle connaît bien, la Première dame s’est montrée très engagée, comme l’a rapporté Le Parisien le 6 avril.

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Brigitte Macron

Lorsque le président de la République est inaccessible, ou trop occupé, c’est à elle qu’on s’adresse volontiers. Depuis l’élection de son mari, Brigitte Macron, qui assure qu’elle se tient à distance de la politique, est tout de même engagée auprès du chef de l’État. Quotidiennement, elle débriefe avec lui et lui fait remonter les inquiétudes et attentes des Français. Parmi les domaines chers au coeur de la Première dame, figure bien sûr l’éducation. Présidente de la Fondation des Hôpitaux depuis 2019, l’ancienne professeure échange régulièrement avec les médecins. Depuis la crise sanitaire, certains issus des services de pédopsychiatrie alertent l’épouse d’Emmanuel Macron “sur la détresse des enfants bloqués à la maison avec, pour certains, un mal-être pouvant aller jusqu’à la tentative de suicide.” Ces problématiques, elle les remonte au chef de l’État. “Tout cela, elle ne le garde pas pour pour elle !”, assure son entourage, ce mardi 6 avril, dans les colonnes du Parisien.

Le quotidien cite d’ailleurs un autre exemple de l’engagement de Brigitte Macron sur cette question de l’éducation, très importante à ses yeux. À l’automne dernier, juste avant que le deuxième confinement n’entre en vigueur, la Première dame se fait interpeller par un groupe d’élèves devant un lycée parisien. On ne veut pas être reconfinés Madame, on veut être avec nos profs et nos copains, dites-le à votre mari ! C’est ce qu’elle a fait : chuchoter à l’oreille de son mari pour lui faire part de son avis et l’aiguiller dans ses choix. C’est ainsi que le couple présidentiel semble fonctionner.

Brigitte Macron “vient souvent renforcer” les convictions de son mari

Lorsqu’Emmanuel Macron envisage de fermer les écoles, son épouse n’est pas pour et le lui fait savoir. C’est ce que rapporte la journaliste Nathalie Saint-Cricq, sur France 2, fin mars. D’après l’éditorialiste, deux camps s’opposaient sur ce sujet au gouvernement : “un camp qui voulait à tout prix se battre pour maintenir les écoles ouvertes, le camp Blanquer, Emmanuel et bien sûr Brigitte Macron et un camp partisan pour une fermeture des établissements scolaires afin de lutter contre la propagation de la Covid-19.

En optant pour la seconde solution, et en fermant les établissements scolaires pour trois semaines, le chef de l’État se positionne donc contre l’avis de son épouse, très attentive aux préoccupations liées à l’école, et à l’éducation de manière générale. Une chose est sûre, la Première dame, qui “vient souvent renforcer les convictions du président, continue de jouer un rôle important à l’Élysée. Quoi qu’elle en dise…

Crédits photos : ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet