Britney Spears sous tutelle : la chanteuse enfin autorisée à choisir son avocat

Il y a quelques semaines, Britney Spears, sous tutelle depuis 2008, a livré le témoignage glaçant de son quotidien face à la justice californienne. Une première prise de parole, depuis toutes ces années, qui a secoué l’opinion publiques mais n’a pas infléchi la justice à son sujet. Récemment, un juge a en effet décidé que la chanteuse restera sous la tutelle financière de son père, Jamie Spears. 

Entendue à nouveau par un tribunal de Los Angeles le 14 juillet, la chanteuse a cette fois obtenu une avancée concrète, une première victoire, avance le Huffington Post avec d’autres médias américains. Britney Spears peut désormais choisir seule son avocat. Elle a également demandé une enquête contre son père, dont les révélations à charge se multiplient depuis la publication d’une enquête du New Yorker.

Un célèbre avocat prêt à attaquer Jamie Spears

La popstar a pu s’exprimer une deuxième fois face à la justice californienne. Mercredi 14 juillet, Britney Spears a été entendue par téléphone par un tribunal de Los Angeles. Elle a encore une fois demandé la levée de sa “tutelle cruelle” instaurée il y a treize ans. 

“Je voudrais attaquer mon père pour abus tutélaire. Je veux engager des poursuites contre mon père. Je veux qu’une enquête soit ouverte à son propos”, a-t-elle avancé, en larmes. Elle a également demandé une “ordonnance de protection” et a une nouvelle fois dénoncé “une tutelle abusive”.

Je veux engager des poursuites contre mon père.

À l’issue de cette audition, la juge Brenda Penny l’a autorisée, pour la première fois, à choisir son avocat. Elle est désormais représentée par Mathew S. Rosengart, habitué des stars hollywoodiennes et ancien procureur fédéral. Il a informé l’AFP, repris par Le Monde, qu’il déposera une requête contre Jamie Spears, “dès que possible”, pour qu’ils ne contrôle plus les biens de sa fille de 39 ans. 

Son avocat commis d’office depuis 2008, Samuel Ingham, avait démissionné le 6 juillet, avançait Variety. La société financière en charge du contrôle de sa fortune, avec son père, ainsi que son manager, Larry Rudolph ont eux aussi quitté leurs fonctions début juillet. 

Un message adressé à ses fans sur Instagram

Le 14 juillet, l’Américaine a pris la parole sur son compte Instagram pour remercier ses fans. “On avance les gars, on avance. “Je me sens reconnaissante et tellement chanceuse. Merci à mes fans qui me soutiennent… Vous n’avez pas idée de ce que cela représente pour moi d’être soutenue par des fans aussi géniaux ! Dieu vous bénisse tous”, a-t-elle partagé avec des emojis, et une vidéo d’elle où en train de faire de l’équitation et des roues. 

https://www.instagram.com/p/CRU8i50AAm_/

À la fin de son message, la chanteuse a utilisé le hashtag #FreeBritney pour la première fois. Relayé plus de 400.000 fois sur Instagram par ses fans, il a aussi été emprunté par de nombreuses stars internationales comme Mariah Carey, Christina Aguilera, Madonna ou encore Paris Hilton pour demander la liberté de la chanteuse de Toxic.

Des centaines de fans étaient présents mercredi 14 juillet devant le tribunal de Los Angeles en brandissant des pancartes demandant de “libérer Britney”. D’autres rassemblements de soutien se multiplient partout dans le monde. 

  • “Miss Americana”, ou l’émancipation douloureuse de Taylor Swift
  • Comment grandir avec des parents abusifs ?

Source: Lire L’Article Complet