"Ça a beaucoup changé" : Thomas Pesquet tout sourire pour son entrée dans la Station Spatiale

Thomas Pesquet s’est confié peu de temps après son entrée dans la Station spatiale internationale (ISS) ce samedi 24 avril, avec l’équipage de SpaceX. Un événement à marquer d’une pierre blanche.

L’aventure exceptionnelle de Thomas Pesquet peut commencer. Ce samedi 24 avril, le spationaute français a rejoint la Station spatiale internationale (ISS), à 13h43, après un amarrage de la capsule Crew Dragon, peu après 11 heures. Un large sourire aux lèvres, l’astronaute de 43 ans s’est exprimé face aux caméras de la NASA, dont les images ont été diffusées sur BFMTV. Voici ses premiers mots : “C’est incroyable d’être de retour sur l’ISS, mais les choses ont beaucoup changé. Je vous avoue que je n’ai jamais vu autant de gens sur l’ISS. Et je n’ai jamais vu autant de véhicules en visite, amarrés à l’ISS.” Et de poursuivre : “Ça a nécessité énormément d’efforts de tous les côtés. Toutes les fonctions supports, toutes les équipes au sol ont permis cette aventure. (…) Cela fait vingt ans que l’on n’était pas tous réunis, et on est enchanté de voir nos amis de nouveau. On aura l’occasion de se dire au revoir avant qu’ils repartent sur Terre. Sur l’ISS, c’est vrai qu’être à onze, ça fait beaucoup de monde, mais ce sera magnifique.”

Thomas Pesquet a ensuite tenu à s’exprimer en français. “Merci à tous les gens qui ont travaillé sur cette mission. Un petit mot pour les familles et les amis qui se sont déplacés jusqu’à Cap Canaveral (d’où a décollé la fusée Falcon 9 de SpaceX, ce vendredi 23 avril, ndlr). Ça n’a pas été un voyage facile. Ça m’a vraiment fait chaud au cœur de les avoir avec moi, donc je voulais les saluer un peu particulièrement. Merci à tous”, a conclu le compagnon d’Anne Mottet, aux côtés des quatre autres astronautes qui l’accompagnent, à savoir, les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, ainsi que le Japonais Akihiko Hoshide.

🗨 “Les choses ont beaucoup changé depuis la dernière fois”

🇫🇷 Les premiers mots de Thomas Pesquet à bord de l’ISS pic.twitter.com/eCLx0OoNiJ

Les images de l’arrivée de Thomas Pesquet et ses coéquipiers dans la Station spatiale internationale pic.twitter.com/SNZqMUH0NA

“Mentalement, c’est plus difficile”

La mission Alpha durera six mois, pour réaliser des expérimentations scientifiques. Il s’agit du plus long séjour d’un Français dans l’espace. Thomas Pesquet est aussi le premier Européen à voyager à bord d’une capsule Crew Dragon. Dans le premier épisode de son journal de bord qu’il tient pour France Inter, il s’est ainsi confié, peu avant le décollage : “Le deuxième séjour est plus difficile que le premier. Physiquement, peut-être pas, parce que j’ai l’impression d’être dans la meilleure forme de ma vie en ce moment. (…) Mentalement, c’est plus difficile parce qu’on sait à quoi on s’expose.” D’autant plus que l’entraînement qui s’est déroulé en pleine crise sanitaire de la Covid-19, n’a pas été “facile”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Source: Lire L’Article Complet