"Ça m'a fait mal" : François Hollande évoque les mots violents de son ex Valérie Trierweiler

Dans son dernier ouvrage, Affronter, François Hollande évoque en toute transparence la révélation de sa liaison avec Julie Gayet en 2014 et la parution du livre Merci pour ce moment, écrit par son ex-compagne Valérie Trierweiler.

  • François Hollande
  • Valérie Trierweiler

Une rupture brutale et médiatique. Le 20 octobre 2021, François Hollande dévoilait son dernier ouvrage, Affronter, aux éditions Stock. Dans ce livre de 288 pages, le compagnon de Julie Gayet n’a pas oublié d’étriller son ancien ministre de l’Économie, devenu aujourd’hui président de la République, au même titre que son ex-compagne Valérie Trierweiler, qui ne l’a pas épargné dans son livre Merci pour ce moment. Cependant, l’ancien chef de l’État lui reconnaît des circonstances (très) atténuantes. Et pour cause, en janvier 2014, un magazine people français lève le voile sur sa relation extraconjugale avec Julie Gayet. Une idylle secrète qui durerait depuis déjà deux ans. Deux semaines plus tard, François Hollande annonce officiellement dans un communiqué qu’il met un terme à sa relation avec Valérie Trierweiler, sa compagne depuis neuf ans.

« Nous avons mis du temps pour échanger de nouveau »

Après cette terrible révélation, Valérie Trierweiler, qui a depuis refait sa vie avec le rugbyman Romain Magellan, a comme des envies de vengeance… Le 4 septembre 2014, elle publie Merci pour ce moment, aux éditions Les Arènes, un livre dans lequel elle règle ses comptes avec François Hollande et ternit violemment son image de Président populaire avec l’épisode des « sans-dents ». Sept ans plus tard, le principal intéressé revient sur ce chapitre douloureux et fait des révélations sur ce qu’il reste de sa relation avec Valérie Trierweiler.

« Julie Gayet est entrée dans ma vie. Notre relation fut révélée dans les pires conditions, pour ma personne et pour la fonction. Le choc fut rude. Valérie en fut profondément meurtrie. […] Plus tard, dans un livre dont le succès fut retentissant, elle mit au jour ses blessures et exprima avec ses mots ce qu’elle avait vécu. Ils m’ont fait mal », écrit-il, supposant que c’était son intention. Aujourd’hui, leurs relations semblent cordiales : « Nous avons mis du temps pour échanger de nouveau. Mais j’ai été sensible au mot délicat qu’elle m’a adressé le dernier jour de mon mandat ». Une page définitivement tournée…

Source: Lire L’Article Complet