"Ca me rends malade" : Alain Delon se confie sur cette situation qui le bouleverse tant

Si son fils confiait récemment qu’il allait mieux, Alain Delon se sent tout de même très « mal » face à la situation actuelle. Invité sur RTL il s’est ainsi exprimé sur son mal-être.

Alain Delon va mieux. Il fêtait ses 85 ans ce 8 novembre, et pour l’occasion l’acteur a décidé de faire son grand retour dans les médias et d’accorder une interview inédite à Vincent Perrot dans son émission « Pop ciné ».

Victime d’un AVC en juillet 2019, Alain-Fabien Delon a récemment donné des nouvelles de son père concernant son état de santé, “Il va très bien. J’ai vu passer deux, trois trucs comme quoi ça n’allait pas très bien, mais non, c’est faux ! Il s’améliore, il marche. C’est un homme d’un certain âge, on ne va pas se mentir, hein. Mais il va très bien“. Des nouvelles rassurantes que le principal intéressé a tout de même tempérées « Je me porte comme on peut se porter à 85 ans. Il y a des hauts et des bas, mais ça va. »

En effet, Alain Delon est quelque peu attristé par la période que vit actuellement la France, notamment en ce mois de novembre puisque c’est l’anniversaire de la mort du général de Gaulle, « je suis un peu bouleversé. Ça tombe mal » a précisé ce dernier au micro d’RTL. Mais le plus dur pour le comédien, c’est sans aucun doute le confinement. Confiné chez lui comme le reste des français, mais avec ses deux chiens, Alain Delon vit plutôt très mal la situation, “Je déteste le mot confinement, je déteste l’ambiance, je déteste ce qui nous arrive, ce à quoi on nous oblige… Ça me rend malade. J’ai pas le droit de sortir, je dois remplir un mot, un truc… Dans quelle époque on vit ? Excusez-moi de vous rappeler, Vincent, que j’ai connu la guerre et que je n’ai jamais connu ça.… Prêt physiquement à retrouver la liberté, le père d’Anouchka Delon devra encore attendre un peu.

Côté carrière, ce dernier se dit prêt à reprendre le chemin des tournages… ou de la scène, “Bien sûr que j’ai envie. Mon cœur est partagé entre la scène et le film. » mais pas avec n’importe qui puisque son souhait serait « avant de partir », de « faire un film réalisé par une femme. Qu’elle s’appelle Lisa Azuelos ou Maïwenn, j’ai très envie d’être au service d’une réalisatrice. Je pense que ça m’irait très bien.

À voir aussi : Stromae bientôt de retour avec un nouvel album ? 

O.M

Source: Lire L’Article Complet