Calogero, plombier puis boucher : nouvelle vie d’un "fils d’immigrés" au Cap Ferret

Exit la banlieue parisienne pour Calogero qui a ouvert les portes de sa demeure du Cap Ferret au Parisien. En toute intimité dans ce nouveau havre de paix, le chanteur a raconté ses origines, ses parents qui ont toujours "carte de séjour" et "accent", son parcours chaotique et ses 4 enfants…

A post shared by Calogero (@calogerofficiel)

Un studio au fond du jardin

Dans cet ensemble de quatre chalets en bois” tout en pin, Calogero peut allier ses différents plaisirs : la cuisine, la convivialité, sa famille… Et la musique ! Ce dernier a fait construire un studio nommé Ronipiri, savant mélange des premières lettres des quatre prénoms de ses enfants, afin de pouvoir continuer à créer en toute tranquillité, en compagnie de ses deux grandes filles qui prêtent elles aussi leurs voix sur ce nouvel album.
“C’est un rêve aussi de pouvoir faire de la musique et ensuite faire à manger à tes potes qui restent dormir sur place. A 49 ans, je réalise un rêve de musicien, un rêve de gosse, a déclaré Calogero au Parisien.

Calogero, “fils d’immigrés”

La star est également revenue sur ses origines italiennes dont il est très fier. Ses parents siciliens sont arrivés en France après la Seconde Guerre Mondiale et ont dû intégrer un nouveau mode de vie dans un tout autre pays. 

Je suis fils d’immigrés. Mes parents sont arrivés de Sicile en France dans les années 1950 avec une envie d’intégration. Ils ont toujours une carte de séjour. Moi aussi, quand je suis né, j’avais la carte de séjour”, a dévoilé l’interprète de Face à la Mer.

  • Calogero chante le confinement et VOUS aidez les soignants !

    Calogero chante une France confinée dans un nouveau morceau dévoilé sur Instagram. Enfermé chez lui, le chanteur de 48 ans ne gaspille pas son temps et met son art au service d'une belle cause : l'aide au personnel soignant, surmené en ces temps difficiles.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Très attaché à la République et à la France, Calogero a d’abord débuté en tant qu’apprenti plombier à Grenoble puis apprenti boucher lors de son arrivée à Paris. “Je me suis battu pour avoir la nationalité française. Mes parents ont toujours l’accent italien, mais ils aiment la France. Ils ont travaillé toute leur vie ici. Ils mériteraient d’avoir la nationalité“, a-t-il conclu.

Nul doute que l’artiste a depuis su conquérir le cœur de tous les Français…

Source: Lire L’Article Complet