Camilla Parker-Bowles : pourquoi elle a bravé les restrictions sanitaires en pleine pandémie

En Angleterre, les terrasses des pubs et des restaurants ont déjà rouvert, tout comme les commerces non-essentiels. Mais les règles sanitaires sont toujours strictes. Notamment en termes d’interactions sociales. Mais Camilla Parker-Bowles les a bravées…

Camilla Parker Bowles

Charles d’Angleterre

Comme beaucoup de grands-mères, Camilla Parker-Bowles n’attendait qu’une chose : pouvoir revoir ses petits-enfants. Elle avait déclaré vouloir les prendre dans ses bras et les embrasser. Et elle l’a fait… alors que les interactions sociales sont toujours restreintes en Angleterre. En effet, ce lundi 10 mai, les terrasses des pubs et des restaurants ont rouvert, tout comme les commerces non-essentiels, mais les gestes barrières sont toujours en vigueur. Il est notamment interdit de recevoir en intérieur des personnes qui ne sont pas de son foyer. Et en extérieur, les réunions son limitées à six personnes. Dans une interview accordée au Telegraph, à l’occasion d’un déplacement dans une maison d’accueil pour femmes victimes de violences conjugales à Reading, dans l’est de Londres, l’épouse du prince Charles a révélé qu’elle avait vu ses petits-enfants.

Nous avons eu une sorte de demi-étreinte

“J’ai pu le faire. J’ai eu un câlin”, a confié la maman de Tom Parker-Bowles et Laura Lopes, qui a quatre petits-enfants. Ajoutant : J’ai eu ma double dose [de vaccin] alors, nous avons eu une sorte de demi-étreinte. C’était tellement agréable de pouvoir les revoir et leur parler. Vous savez, les téléphones, les appareils électroniques, les appels sur Zoom sont bien, mais rien n’est jamais la même chose que de pouvoir faire un bon câlin à quelqu’un”. Mais Camilla Parker-Bowles attend désormais (comme tout le monde) le retour à la normale. “J’attends la date finale à laquelle nous pourrons réellement aller les uns chez les autres, pour pouvoir nous asseoir et prendre un bon déjeuner et, vous savez, simplement avoir une vraie vie à nouveau, a déclaré la duchesse de Cornouailles. “Je pense que nous serons enchantés d’être ensemble de nouveau, avec nos petits-enfants. Je veux dire pouvoir les amener et les récupérer à l’école serait génial plutôt que de leur faire signe à des kilomètres…”, a-t-elle conclu, résumant ainsi un sentiment commun.

Source: Lire L’Article Complet