Camille Lellouche révèle pourquoi elle pleure pour de vrai dans le clip de "Mais je t'aime"

Récompensés aux Victoires de la musique vendredi 12 février, Camille Lellouche et Grand corps malade ont impressionné la salle avec leur titre Mais je t’aime. Un morceau pour lequel Camille Lellouche a versé sa larme dans le clip. Et ce n’était pas du cinéma…

Les quelque chanceux présents à la Seine musicale vendredi soir ont eu droit à un moment de grâce sur la scène des Victoires de la musique. Camille Lellouche et Grand corps malade ont fait vibrer la France avec leur titre Mais je t’aime, success story de l’année 2020 notamment grâce au clip du morceau, vu plus de 60 millions de fois sur Youtube. La consécration était d’ailleurs au rendez-vous puisqu’ils ont été sacrés dans la catégorie Chanson de l’année. Un titre qui n’aurait pourtant jamais existé si Camille Lellouche ne l’avait pas sorti d’un tiroir lorsque Grand corps malade l’a contactée pour son album de duos avec des artistes féminines. Et pour cause : il revêt une importance toute particulière pour la chanteuse.

  • VOICI – PHOTO Laura Smet adresse un tendre message à son mari Raphaël pour la Saint-Valentin

    Voici

  • VOICI – « Ça me donne des sueurs froides " : Bénabar se confie sur sa plus grande angoisse

    Voici

  • VOICI – PHOTO Inès Reg s'en prend à Kendall Jenner en story Instagram et c'est hilarant

    Voici

  • VOICI – Philippe Bas annonce la fin de Profilage, les internautes sous le choc

    Voici

  • VOICI – Raphaëlle Ricci a 54 ans : que devient la coach de la Star Academy ?

    Voici

  • VOICI – Stéphane Bern : sa petite pique au gouvernement en faveur de la culture (1)

    Voici

  • VOICI : Cristina Cordula partage un rare cliché avec son mari pour la Saint-Valentin

    Voici

  • VOICI-Les Mystères de l’amour : Magali Semetys profère de graves accusations contre Jean-Luc Azoulay

    Voici

  • Voici – Kendji Girac papa : le chanteur se confie sur ses "nuits compliquées" et révèle à qui ressemble sa fille

    Voici

  • VOICI : Karine Le Marchand célibataire ? Elle publie un message hilarant pour la Saint-Valentin

    Voici

  • VOICI – On est en direct : ce geste vulgaire involontaire de Laurent Ruquier qui n'a pas échappé aux téléspectateurs

    Voici

  • VOICI : The Voice 2021 : pourquoi Vianney ne reste jamais assis correctement dans son fauteuil

    Voici

  • Voici OEED Constance interrompt Emma Daumas et agace les internautes

    Voici

  • VOICI – Laurent Ruquier se trompe de prénom quand il veut parler à Kad Merad

    Voici

  • VOICI : The Voice 2021 : le comportement de Vianney envers un candidat scandalise les internautes

    Voici

  • VOICI Les Grosses Têtes : la présence de Paul El Kharrat irrite les téléspectateurs

    Voici


  • VOICI – PHOTO Laura Smet adresse un tendre message à son mari Raphaël pour la Saint-Valentin
    VOICI – PHOTO Laura Smet adresse un tendre message à son mari Raphaël pour la Saint-Valentin


    Voici


  • VOICI – « Ça me donne des sueurs froides " : Bénabar se confie sur sa plus grande angoisse
    VOICI – « Ça me donne des sueurs froides " : Bénabar se confie sur sa plus grande angoisse


    Voici


  • VOICI – PHOTO Inès Reg s'en prend à Kendall Jenner en story Instagram et c'est hilarant
    VOICI – PHOTO Inès Reg s'en prend à Kendall Jenner en story Instagram et c'est hilarant


    Voici

VIDÉO SUIVANTE

“Quand je pleure, c’est réel”

Dans Mais je t’aime, Camille Lellouche évoque en effet une ancienne relation, dans laquelle elle se trouvait il y a 3 ans lorsqu’elle a décidé de composer le morceau. Alors forcément, l’interpréter pour le grand public a été source de beaucoup d’émotion, surtout le tournage du clip dans lequel elle pleure. Pour le coup, il ne s’agit pas de jeu d’actrice mais bien d’une émotion réelle comme la star du confinement l’a expliqué au Parisien : Quand je pleure, c’est réel. La veille du clip, la personne pour qui j’avais écrit la chanson a récupéré ses affaires chez moi” raconte l’artiste. Une émotion qui “n’est pas feinte” et qui avait subjugué Grand corps malade à l’époque, comme il le racontait lors de son passage dans 50’Inside : “Le moment où elle craque vraiment, elle ne peut plus chanter. Elle pleure vraiment et moi je la regarde, je lui dis : ‘Tiens bon. On va au bout de la chanson. On ne va pas couper’. C’était un moment de dingue” racontait-il à Nikos Aliagas. Un moment de grâce qui les aura fait enregistrer à la première prise…

Source: Lire L’Article Complet