Canicule : l'eau de ville contaminée par la bactérie E. Coli à cause de la chaleur

Alors que la canicule s’abat sur la France, 25.000 habitants de Châteauroux sont privés d’eau du robinet. Comme l’a annoncé la ville vendredi 17 juin 2022, la bactérie Escherichia coli y est présente « en faible quantité ».

Restez informée

La France surchauffe. La vague de chaleur qui s’abat sur le pays a déclenché une mesure rarissime, le déploiement, pour la troisième fois seulement depuis 2004, de la « vigilance rouge canicule » sur une partie du territoire. Vendredi 17 juin 2022, 70 départements ont été placés en vigilance orange par Météo France, dont l’Indre où le thermomètre affiche près de 39°C. Mais alors que la canicule est intense à Châteauroux, 25.000 habitants sont privés d’eau du robinet depuis la fin d’après-midi du vendredi 17 juin 2022, comme l’annonçait Châteauroux Métropole. Dans le nord de cette ville, les habitants ont l’interdiction de boire de l’eau courante puisqu’elle est contaminée par la bactérie Escherichia coli. Il est demandé aux personnes concernées de « ne plus consommer l’eau potable pour l’usage alimentaire (boisson, préparation des aliments, brossage de dents) » et de ne plus « utiliser l’eau pour l’usage de nettoyage de la peau » des nourrissons.

Pour faire face à cette contamination, la ville a mis en place un plan de distribution d’eau potable en bouteille. Chaque foyer peut se rendre dans un des quatre points de collecte du quartier pour récupérer un pack d’eau. Samedi 18 et dimanche 19 juin 2022, ils seront ouverts de 7 heures du matin jusqu’à 21 heures. Les personnes vulnérables qui ne disposent pas de moyen de locomotion ont été contactées, comme l’a annoncé le 18 juin 2022, le maire de la ville, Gil Avérous, à franceinfo. Des bouteilles d’eau ont également été distribuées aux établissements qui accueillent des personnes âgées. Selon l’édile, cette contamination fait suite à « une succession d’anomalies » qui découle d’un « dysfonctionnement du système de diffusion du chlore dans l’eau [qui] s’est arrêté en début de semaine ». « L’alarme ne s’est pas déclenchée, ça a mis quelque temps à être repéré, et on s’est retrouvé avec une eau non traitée distribuée, ce qui a permis à cette bactérie de proliférer », a-t-il ajouté.

La contamination entraîne des « troubles gastriques mineurs »

Si vous avez bu de l’eau du robinet, pas de panique. « Compte tenu du faible taux de la bactérie dans l’eau », sa consommation ne devrait entraîner que des « troubles gastriques mineurs », explique Châteauroux Métropole sur son site Internet. En fin de journée vendredi 17 juin 2022, le maire de Châteauroux expliquait à franceinfo qu’« il n’y a pas eu de recrudescence de personnes ayant rencontré des problèmes digestifs ». « Pour toute question, vous pouvez appeler le 05 87 23 10 09 », explique la métropole qui demande aux habitants de ne contacter « le 15 ou le 18 qu’en cas d’urgence ». « Il est recommandé de s’hydrater par de l’eau sucrée et jus de fruit, lit-on sur le site internet de la ville. N’encombrez pas les lignes d’urgence. Merci de votre compréhension. » Dimanche 19 juin 2022, l’interdiction pourrait être levée en fonction des résultats d’une nouvelle analyse.

Source: Lire L’Article Complet