Cannes 2021 : Sharon Stone et son fils, Bella Thorne amoureuse, Nina Dobrev… Festival de stars au gala de l’AmfAR (PHOTOS)

Ce vendredi 16 juillet, à la villa Eilenroc d’Antibes, les stars sont venues nombreuses au gala de l’AmfAR, organisé en marge du Festival de Cannes.

Ce vendredi 16 juillet, tous les objectifs étaient braqués sur le gala de l’AmfAR, organisé à la villa Eilenroc d’Antibes. Chaque année, en marge du Festival de Cannes, l’évènement vise à récolter des fonds pour la recherche contre le Sida. Et une fois encore, les stars les plus glamours, tout juste débarquées de la Croisette, ont répondu présentes, sous l’égide de Sharon Stone, qui présidait le gala. L’actrice américaine est d’ailleurs venue pour l’occasion accompagnée de son fils adoptif, Roan Joseph Bronstein, 21 ans. Robe lavande Dolce & Gabbana pour elle, smocking bleu nuit pour lui, tous deux ont fait une entrée remarquée sur le tapis rouge de l’AmfAR, comme vous pouvez le voir dans notre diaporama.

Chic et choc

Même parti pris pour la couleur du côté de Spike Lee, le président du Festival de Cannes, qui arborait une tunique jaune à imprimés sur un pantalon bleu électrique, assorti à ses lunettes, le tout agrémenté d’un chapeau blanc tressé et d’un large pendentif en forme de croix. Le réalisateur engagé n’avait visiblement pas prévu de passer inaperçu au milieu des autres convives prestigieux. C’était compter sans la photographe allemande Ellen von Unwerth, qui brillait littéralement de mille feux dans son costume veste-pantalon ornée de paillettes argentées. Une tenue si éblouissante que la spécialiste des photos de charme avait même sorti ses lunettes de soleil…

Galerie: Quel maillot une-pièce gainant adopter après 50 ans ? (Femme Actuelle)

Noir, c’est noir

La mannequin Stella Maxwell a, elle, joué la carte italienne, avec sa longue robe Versace noire fendue, au corsage relevé des imprimés phares de la maison de couture. À en juger aussi par les tenues de Vicky Krieps, Nina Dobrev et Carine Roitfeld, le noir reste bien une valeur sûre sur le tapis rouge. Toutes trois avaient opté pour la fameuse “petite robe noire” incontournable, en version très sexy pour Nina Dobrev, avec son décolleté pigeonnant, pointue pour Carine Roitfeld, avec sa robe mono-bretelle et sa découpe tout en subtilité, et plumes pour Vicky Krieps. De son côté, Bella Thorne était, comme toujours, incendiaire, avec sa chevelure rousse qui contrastait avec sa robe blanche moulante et elle a mis le feu sur le tapis rouge en embrassant son chéri Benjamin Mascolo devant les photographes.

Les hommes pas en reste

Côté messieurs, il y avait moins d’excentricités, mais pas moins d’élégance, à l’image d’Orlando Bloom, d’une classe folle avec son smoking aux revers satinés et son nœud papillon, ou encore du footballeur Memphis Depay, lui aussi en nœud papillon. Julian Lennon, le fils de John Lennon, avait, lui, ajouté des détails rock à son costume : des fleurs en cuir sur l’un des pans de sa veste, et une paire de lunettes de soleil aux verres fumés. Du beau monde, en somme, qui n’avait pas oublié de faire rimer “stylé” avec “solidarité”.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Source: Lire L’Article Complet