Carla Bruni : sa réponse coquine à une question osée de Catherine Ceylac

Dans une interview accordée à Catherine Ceylac pour l’émission Clique, diffusée sur Canal+, Carla Bruni a répondu avec malice à une question osée de la journaliste.

  • Carla Bruni-Sarkozy
  • Nicolas Sarkozy

Carla Bruni est de retour sur la scène musicale. C’est avec Quelque chose, un album bien à elle et rempli de chansons originales que l’ancienne mannequin fait son come-back. A l’occasion de sa sortie dans les bacs le 9 octobre 2020, celle qui partage sa vie avec l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy – récemment mis en examen pour “association de malfaiteurs” – a accepté de se livrer sur sa propre carrière et sur sa vie privée, à la fois sentimentale et familiale, dans une interview accordée à Catherine Ceylac dans l’émission Clique, animée par Mouloud Achour et diffusée dimanche 18 octobre 2020. Carla Bruni a ainsi participé au célèbre “Dos à dos” et répondu avec malice aux questions de la journaliste.

“Quel coming-out !”, s’amuse Carla Bruni

Lorsque Catherine Ceylac lui demande quelle a est la plus belle preuve d’amour qu’elle ait reçue, Carla Bruni répond par exemple avec humour : “Se cogner toute ma famille, tout le temps, qui parle Italien en hurlant…” Carla Bruni, qui a été à bonne école, a répondu à une autre question de Catherine Ceylac avec la répartie d’une politique. Lorsque la journaliste lui demande si elle a déjà été attirée par une femme, l’interprète de Quelqu’un m’a dit rétorque en rigolant : “Eh bien, bien sûr !” Tout sourire mais un peu gênée et sans doute surprise par cette question quelque peu indiscrète, Carla Bruni lâche alors un “Catherine…” Puis, en regardant la caméra, elle souffle : “Aïe, aïe, aïe… Quel coming-out !” Pour l’heure, Carla Bruni semble toutefois épanouie avec le père de sa fille Giulia Sarkozy.

Comment sa vision de la fidélité a évolué avec Nicolas Sarkozy

Dans une interview donnée au magazine Paris Match en septembre, elle avouait d’ailleurs que sa relation avec Nicolas Sarkozy, qui dure depuis déjà treize ans, avait fait évoluer sa vision de la fidélité. “C’est une relation qui me happe encore aujourd’hui”, expliquait-elle. “C’est fantastique. Il n’y a de place pour rien d’autre. Enfin si, pour la musique, pour le rêve. Mais il est devenu ma vie […] Avant lui, j’étais très immature en amour, je me protégeais en faisant la bravache, la fille qui fait tout ce qu’elle veut, qui est libre. Quand je suis tombée toute cuite dans l’escarcelle du mariage et de la fidélité, c’est quelque chose qui m’a beaucoup étonnée. Je n’avais jamais connu ça avant. J’ai posé les armes pour lui, pour ne pas le rater, pour lui mettre le grappin dessus.” Et de conclure : “Je ne l’aurais pas fait pour d’autres.”

A lire aussi : Carla Bruni-Sarkozy nostalgique de l’Élysée ? “Rien ne me manque”

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet