Cet odieux chantage que François Hollande a tenté de faire à Ségolène Royal

Les rapports n’ont pas toujours été simples entre François Hollande et Ségolène Royal, même quand ils étaient en couple. D’amoureux, ils devinrent rivaux. C’est ce que raconte Jean-Pierre Jouyet, l’ancien secrétaire général de l’Elysée dans L’Envers du décor, qui vient de paraître chez Albin Michel.

  • François Hollande
  • Jean-Pierre Jouyet
  • Ségolène Royal

Longtemps ils furent ensemble. De 1978 à 2007, précisément. Il fut un temps où Ségolène Royal et François Hollande s’aimaient, vivaient ensemble, posaient ensemble en une de Paris Match, entourés de leurs enfants qu’ils élevaient ensemble. Et s’ils travaillaient chacun de leur côté, il leur arrivaient souvent aussi de travailler ensemble ou du moins côte à côte au sein du Parti Socialiste. Puis les années ont passé et ils se sont quittés.

En couple ou séparés, entre eux les choses n’ont pas toujours été simple. François Hollande et Ségolène Royal ont dû gérer leur famille tout en pilotant chacun leur carrière politique . Avec les heurts et les difficultés qu’on imagine. Les anciens amoureux ont même été rivaux… C’est en tout cas ce que raconte Jean-Pierre Jouyet dans L’Envers du décor (Albin Michel, 320 pages, 20,90 €). Dans ses Mémoires, l’ancien secrétaire général de l’Elysée sous François Hollande décrit le “coup audacieux” qu’a fait François Hollande à Ségolène Royal et que rapporte le Journal Le monde.

Jamais, Ségolène Royale n’acceptera de plier

Le cadre est idyllique mais il ne faut pas s’y fier. En 2006, François Hollande et Ségolène Royal sont en Corse. Et même si leur couple bat de l’aile, ils tentent de passer un agréable week-end… Jusqu’à ce que le premier fasse un terrible chantage à la deuxième. Comme le résume le Monde “si celle-ci accepte de passer son tour – à son profit – pour la présidentielle de 2007, il lui assure un “retour à la normale” dans leur vie privée.” Pas question pour Ségolène Royale de céder à cet odieux chantage. Elle refuse de plier. La suite, on la connaît: Ségolène Royal remporte la primaire socialiste et sera la première femme du pays présente au second tour de l’élection présidentielle avant de perdre face à Nicolas Sarkozy. François Hollande ne sait pas encore qu’il accèdera lui-même à la présidence de la République en 2012 quand il se sépare de Ségolène Royal et que Jean-Pierre Jouyet qui l’héberge, peu après ce chantage fatal.

A lire aussi : Julie Gayet séparée de François Hollande?: “Ça atteint, ça fait mal”

Source: Lire L’Article Complet