Charlene de Monaco : ces doux surnoms qu’elle donne à Jacques et Gabriella

Charlene de Monaco est coincée en Afrique du Sud à cause d’une grave infection ORL. Loin de ses proches, c’est un moment difficile pour la princesse monégasque qui a donné de ses nouvelles, ce vendredi 9 juillet, sur Instagram. Révélant, par la même occasion, les deux surnoms qu’elle donnait à ses enfants.

Absente depuis mai dernier du Rocher, la princesse Charlene de Monaco semble trouver le temps long loin de ses proches. La femme du prince Albert est obligée de rester en Afrique du Sud, son pays natal, le temps de se remettre d’une grave infection “de la sphère ORL”. Une convalescence qui lui a fait rater de nombreux événements de la principauté à commencer par son anniversaire de mariage. “Cette année sera la première fois que je ne serai pas avec mon mari pour notre anniversaire en juillet, ce qui est difficile et cela m’attriste”, avait-elle fait savoir dans un communiqué.

Mais la maman de Gabriella et Jacques garde le contact avec sa famille grâce, notamment, aux appels en visio. Ce vendredi 9 juillet, l’ex-nageuse professionnelle a publié plusieurs photos sur son compte Instagram où on la découvre en pleine visio avec ses jumeaux. Des photos auxquelles elle a ajouté une légende qui révèle les deux surnoms qu’elle donne à ses enfants : “Passe du temps avec Jacqui et Bella, en faisant des couvertures pour la crèche voisine. Souhaitez-moi bonne chance.” Jacqui et Bella, c’est donc par ces deux petits noms qu’elle appelle ses enfants dans l’intimité.

Charlene de Monaco : “Mon mari et mes enfants me manquent beaucoup”

Une distance qui commence à peser pour la mère de famille, comme elle l’a confié lors d’un entretien avec Channel24. “C’est une période difficile pour moi, a-t-elle révélé. Mon mari et mes enfants me manquent beaucoup. [..] Albert est mon rocher et ma force et sans son amour et son soutien, je n’aurais pas pu traverser cette période douloureuse”, avait déclaré la Sud-africaine.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet