Charles et William : comment ils outrepassent leurs différences

Depuis la disparition du prince Philip, les cartes sont rebattues au sein de la monarchie, alors que le prince Charles occupe désormais une place quasi-centrale dans l’échiquier, lui qui succédera à la reine Elizabeth II sur le trône britannique. Pourtant, le prince de Galles doit composer avec son fils aîné le prince William, également futur roi d’Angleterre.

A propos de


  1. William d’Angleterre


  2. Charles d’Angleterre

Les destins du prince Charles et du prince William sont liés. Depuis leur plus tendre enfance, père et fils savent qu’ils seront amenés un jour à s’asseoir sur le trône d’Angleterre, le duc de Cambridge certainement bien plus longtemps que son père, au côté de son épouse et de son roc, Kate Middleton. A la mort du prince Philip, le prince Charles a immédiatement fait un pas de géant dans l’exercice de ses fonctions, accompagnant sa mère la reine Elizabeth II à la cérémonie d’ouverture du Parlement, sa première sortie en tant que consort pour épauler la souveraine. Alors que le prince William jouit d’une très grande popularité auprès des Britanniques, beaucoup auraient rêvé de voir la succession au trône sauter une génération. Il n’en sera rien.

Si le transition devrait se faire en douceur, le prince Charles commence d’ores et déjà à prendre ses marques. Au côté de Camilla Parker-Bowles, le prince de Galles tâche de multiplier autant qu’il le peut les engagements et voyages officiels, lui qui représentera la monarchie aux yeux du monde entier à la mort de sa mère. Les styles de Charles et William sont différents, mais les futurs roi doivent travailler main dans la main pour le bien de la monarchie. Dans les colonnes du New York Times, la correspondante royale Valentine Low a expliqué comment le prince de Galles et le duc de Cambridge parvenaient à outrepasser leurs différences. “Il y a une différence dans la façon dont Charles voit les choses et dont William voit les choses. Mais Charles laisse William exprimer ses points de vue et il l’encourage même à le faire“, a-t-il déclaré.

Deux salles, deux ambiances

Le prince Charles et le prince William ont pourtant souvent bien du mal à accorder leurs violons. Dans le New York Times, on apprend en effet que leurs opinions divergent notamment en matière de philanthropie. Alors que le prince de Galles investit toute son énergie dans de multiples associations, le duc de Cambridge a préféré procéder autrement, en se concentrant uniquement sur celles qui lui tiennent à coeur. Plus mesuré que son frère, le prince William a toujours fait l’unanimité au sein de la Couronne. Selon les bruits de couloir, il serait même le chouchou de la reine Elizabeth II, qui sait que l’époux de Kate Middleton devrait, comme elle, rester sur le trône de longues années.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet