Charles Trenet : scandales, succès, homosexualité, héritage…

Voilà 20 ans que Charles Trenet nous a quittés. Le "fou chantant" a marqué l’histoire de la chanson française avec sa joie de vivre et ses morceaux inoubliables. Mais son parcours a été entaché par le scandale et reste source de tensions…

Une publication partagée par 100% Chanson Française (@100chansonsfr)

Le scandale des fantômes de Vernet-les-Bains

Le 14 juillet 1930 à Vernet-les-Bains, Trenet et Bausil se déguisent en fantômes, nus sous un drap blanc, et s’amusent à hanter les couloirs de la cité thermale et de l’hôtel Mustapha Ier. 

Les badauds offusqués hurlent au scandale et la presse monte l’affaire en épingle, décrivant une orgie homosexuelle

Une enquête pour outrage aux bonnes mœurs est ouverte, mais elle est rapidement close. Le scandale, toutefois, entache légèrement les premières années de la carrière de Charles Trenet.

Départ pour la grande ville… et la grande vie

Son rêve ultime ? Quitter les petites villes pour entamer une carrière d’artiste à Paris

A 18 ans, il se rend dans la Ville Lumière, y poursuit des études de journalisme, et fait croire à son père qu’il est inscrit à l’Ecole des Arts Décoratifs pour y apprendre le dessin et l’architecture.

Dans la capitale, le débrouillard Charles Trenet décroche un boulot d’accessoiriste au cinéma Pathé, rencontre Jean Cocteau et Max Jacob, et compose des morceaux pour le film Bariole, réalisé par son beau-père Benno Vigny. Avec son ami, le pianiste suisse Johnny Hess, il forme le duo Charles et Johnny.

Tous deux se produisent dans des cabarets, comme le célèbre Le Bœuf sur le Toit, et se font connaître peu à peu. Même Joséphine Baker est conquise!

Succès français et rêve américain

Puis, sa carrière solo décolle. Les tubes s’enchaînent: de Y’a D’la Joie, à Boum! en passant par La Folle Complainte. Pendant les années noires de l’Occupation, toute la France fredonne “Monsieur, Monsieur, Vous Oubliez votre Cheval“. En 1947, après la Seconde guerre mondiale, l’espoir renaît et son titre Douce France symbolise la promesse de jours nouveaux…

Charles Trenet est incontestablement LE chanteur, compositeur et auteur en vogue. Il se lance même dans de nouvelles aventures aux Etats-Unis et au Canada, prêt à vivre le rêve américain

Après cette période d’exil volontaire, Charles Trenet se fait bien plus rare sur scène… Surtout, sa carrière en prend un coup, lorsqu’il se retrouve en plein cœur d’une affaire judiciaire.

Charles Trenet, accusé de pédophilie 

Le 13 juillet 1963, le chanteur, qui séjourne alors dans sa propriété Le Domaine des Esprits, est interpellé à la brasserie Le Cintra à Aix-en-Provence. Il se trouve avec quatre jeunes hommes, dont deux âgés de moins de 20 ans. 

Il est alors accusé d’outrages à la pudeur et d’atteinte aux mœurs sur la personne de mineurs de moins de 21 ans. 

Robert Derlin, son ex-cuisinier et chauffeur, l’accuse d’avoir abusé de jeunes hommes dans sa villa, parle d’actes “impudiques et contre-nature sur mineurs de moins de vingt et un ans” et assure même qu’il a lui-même joué le rôle de rabatteur sexuel pour que Charles Trenet organise des parties fines.

Trenet est incarcéré à la prison d’Aix-en-Provence jusqu’au 10 août, où il est libéré après le versement d’une caution.

Le chanteur clame son innocence… jusqu’à la fin de sa vie. Mais il se doit de révéler son homosexualité dans une époque où elle est encore largement considérée comme immorale.

https://www.instagram.com/p/CKpJFB6n3vq/

Une publication partagée par Interview_passion (@interview_passion_)

Charles Trenet : son héritage 

Si ce scandale pèse lourd sur sa carrière, les Français n’oublient pas sa frénésie et sa joie de vivre communicative. Il meurt le 19 février 2001, dans sa maison de Créteil, dans le Val-de-Marne.

Peu avant sa mort, le chanteur précise dans son testament que Georges El Assidi, son secrétaire et confident, est le seul héritier de sa fortune. Mais Lucienne Trenet, sa demi-sœur, et Wulfran Trenet, son neveu, accusent Georges El Assidi d’avoir dilapidé l’héritage.

En 2008, ils contestent le testament et accusent l’ex-secrétaire de Charles Trenet “d’abus de faiblesse, extorsion, violence et homicide volontaires“. Mais la justice refuse d’annuler le testament. Georges El Assidi, lui, assure avoir été victime d’escroquerie. Il ne reste presque plus rien de la fortune du chanteur.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Aujourd’hui encore, l’héritage de Charles Trenet est un sujet délicat pour les proches du poète disparu…

Source: Lire L’Article Complet