Christian Estrosi photographié sans masque : il répond à la polémique

A l’occasion du lancement du Tour de France, Christian Estrosi a été photographié sans masque, parmi un groupe de personnes. Une attitude que le maire de Nice a justifiée.

Le masque, un déclencheur de polémiques ? C’est la mauvaise expérience qu’ont pu en faire Nicolas Sarkozy, ou encore plus récemment Christian Estrosi. Le 29 août dernier, alors que commençait le Tour de France, une image a retenu l’attention. On y voit un groupe de sept personnes sur un car-podium de réception, parmi lesquelles le Prince Albert II de Monaco, le ministre de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports Jean-Michel Blanquer, le maire de Nice Christian Estrosi et son épouse, Laura Tenoudji. Ils sont en train de regarder la présentation des coureurs juste avant le départ de la course. Problème : le cliché, pris par le journaliste Johan Rouquet, montre cet ensemble d’individus… sans masque sur le visage.

Une photographie qui n’a pas tardé à enflammer les réseaux sociaux, comme le rapporte France 3 Provence Alpes Côte d’Azur. “Deux poids, deux mesures”, “Le virus a ordre de ne pas toucher certaines personnes…”, “Où sont les distances de sécurité ?”, peut-on notamment lire. Interrogé par nos confrères, le service de presse de Christian Estrosi a tenté d’éteindre l’incendie : le cliché a été pris dans un espace privé de restauration, donc comme dans tous restaurant, pour manger et boire les gens enlèvent leur masque.”

Un joli quatuor : Prince Albert II de Monaco – Mc Gregor – Blanquer – Estrosi dans la corbeille présidentielle devant la présentation des coureurs juste avant le départ. #TDF2020  #Nice06 pic.twitter.com/lAAECWEnSk

Un Tour de France lancé en pleine polémique

Ce n’est pas la première polémique à laquelle le maire de Nice, récemment touché par le coronavirus, a dû faire face au cours des derniers jours. Il y a peu, il défendait le maintien du Tour de France et l’ensemble des mesures sanitaires prises lors du départ de la course, alors que le nombre de contaminations à la Covid-19 était au plus fort. Le lieu où l’on est le plus protégé de la circulation du virus aujourd’hui, c’est dans l’organisation du Tour lui-même. On rêverait de ce protocole sanitaire pour l’administration globale du territoire”, déclarait-il. Un lancement qui s’est donc fait en huis-clos, loin de la foule curieuse.

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet