Claude Sempère : le bel hommage de sa femme Dominique moins d’un an après sa mort

Ce dimanche 20 septembre 2020, Claude Sempère aurait eu 56 ans. Alors que le journaliste a succombé à la maladie en novembre dernier, c’est sa veuve, Dominique Lagrou-Sempère qui a souhaité lui rendre hommage pour ce premier anniversaire particulier.

Journaliste et grand reporter français, Claude Sempère est décédé à l’âge de 55 ans le 29 novembre 2019 des suites d’une lutte de deux ans contre la maladie. Moins d’un an après sa mort, sa veuve, Dominique Lagrou-Sempère a tenu à lui rendre hommage ce samedi 20 septembre 2020. Et pour cause, il s’agit du premier anniversaire qu’il ne pourra pas fêter… En toute sobriété, la journaliste a ainsi partagé sur Twitter : "Claude, tu aurais 56 ans aujourd’hui. Ta voix, ton talent, ton courage, ton esprit libre manquent… Me manquent." Touchés, de nombreux internautes lui ont alors apporté leur soutien : "Paix à son âme… Grâce à une superbe femme, sa mémoire reste intacte." ou encore : "Quel bel hymne d’amour !!! Une énorme pensée à vous, à vos enfants et à vos proches !!!"

Quelques mois plus tôt, c’est lors d’un entretien accordé à Femme Actuelle que Dominique Lagrou-Sempère avait accepté de revenir sur le décès du père de ses deux enfants, Mathilda et Esteban : "Je suis fière parce qu’il y a une mémoire. Ce n’est pas simplement parce que c’est mon mari, c’est aussi parce que c’est l’un des plus grands journalistes de sa génération. La reconnaissance qu’il a eue à son départ, le fait que l’on parle de lui… c’est bien. C’est bien de ne pas oublier ces journalistes, disparus à TF1 ou d’autres chaînes. Je suis très contente que l’on continue à parler de Claude. Ce sont les vivants qui gardent la mémoire de ceux qui ne sont plus là." En deuil, Dominique Lagrou-Sempère se montrait cependant optimiste : "Je vais très bien. On a la chance d’être en vie, il ne faut pas la louper."

Retour sur la carrière de Claude Sempère

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et du centre de formation des journalistes, Claude Sempère rejoignait le service d’informations générales de France 2 en 1992. Grand reporter pour le magazine Envoyé Spécial, il obtenait en 1997 le prix Albert-Londres pour un reportage sur le milieu corse, qui comportait notamment le témoignage d’un jeune homme enlevé et menacé de mort par une faction du Front de libération nationale corse. Par la suite, il avait été grand reporter au sein du groupe TF1.

Source: Lire L’Article Complet