“Contrairement à Johnny… ” : cette nouvelle sortie d’Eddy Mitchell qui risque d’ulcérer Laeticia Hallyday !

En pleine tournée promotionnelle pour son dernier disque “Country Rock”, Eddy Mitchell a accordé une interview exclusive à “Télé-Loisirs”. Un bel opus dans lequel le chanteur rend hommage à Johnny Hallyday… Sans fard, la star s’est livrée comme jamais à son sujet !

La crise sanitaire a ralenti d’innombrables artistes dans leurs activités. Mais pas Eddy Mitchell ! À 79 ans, l’interprète de “Couleur menthe à l’eau” a toujours envie de surprendre son public avec d’innombrables projets. Récemment, l’époux de Muriel Bailleul a dévoilé son nouvel album baptisé “Country Rock”. Une œuvre délicate et très personnelle qui ravira à coup sûr ses admirateurs. Eddy Mitchell a aussi rendu hommage à son acolyte Johnny Hallyday disparu en 2017.

Dans les médias, la star n’a jamais eu peur de livrer certaines vérités sur les proches du chanteur. “Il y a eu des trahisons autour de Johnny, mais c’est lui qui l’a voulu”, a analysé Eddy Mitchell pour “Télé-Loisirs” ce lundi 22 novembre 2021. “On a été plusieurs à tenter de le prévenir, mais il n’écoutait pas. Il faisait confiance à tout le monde et c’est le dernier qui avait parlé avant d’aller se coucher qui avait raison”.

Marqué par sa disparition, Eddy Mitchell a pris son temps avant de composer le titre “Un petit peu d’amour” qui lui ait dédié dans son 39ᵉ album. “J’avais la musique depuis deux ans. Un soir, en regardant de vieilles photos de Johnny et moi, j’ai eu envie de lui rendre hommage”, a expliqué Eddy Mitchell. “Mais dans cette chanson, il y a pas mal de regrets et de reproches (…)”.

Quant au concert hommage orchestré par Laeticia Hallyday en septembre dernier, l’artiste n’est pas été convaincu par le concept. “Je n’appelle pas ça un hommage. Ça ne m’intéresse pas”, a tranché l’interprète de “Pas de Boogie Woogie”. Si les États-Unis ont toujours fasciné le couple Hallyday, Eddy Mitchell a lui de son côté tiqué sur certains codes du pays. “Contrairement à Johnny, je n’aurais pas pu vivre aux États-Unis, je n’apprécie pas la mentalité américaine : un matin à Los Angeles, alors qu’il n’y avait pas un chat dans la rue, une femme a appelé la police parce que j’avais traversé au feu vert !”, s’est amusé l’artiste.

À voir aussi : 

N.B

Source: Lire L’Article Complet