Coronavirus : Babette de Rozières en colère, son coup de gueule pour les Outre-mer (Vidéo)

Alors que le confinement se poursuit en France, Jean-Marc Morandini était de nouveau en direct ce lundi 6 avril pour présenter son émission “Morandini Live” sur Cnews et Non Stop People. Et si l’animateur a passé un test en direct pour savoir s’il est atteint du coronavirus, l’animateur a également reçu via un appel vidéo Babette de Rozières. Cette dernière a tenu à pousser un gros coup de gueule, affirmant que la France oublie une fois de plus l’Outre-mer dans son combat contre le covid-19 : “Evidemment la France se replie totalement sur l’Hexagone parce que je me pose la question et les Outre-mer ? Qu’est-ce qu’on fait pour les Outre-mer ? Quand on sait que les Outre-mer sont confinés par 39 degrés dans l’isolement qu’est la Guadeloupe, la Martinique et les autres, c’est pas normal qu’on parle pas d’eux. Quand j’ouvre les chaînes nationales de la France et que j’entend des hommes politiques ils ne parlent que de l’Italie, de l’Espagne, du monde entier, et jamais de l’Outre-mer mais il faut savoir que le virus aussi n’a pas besoin de passeport pour aller en Outre-mer. Il s’est installé en Outre-mer et nous avons énormément de problèmes”.

Depuis l’apparition du virus en Outre-mer, 955 cas ont été avérés dans neuf territoires, et 15 personnes ont déjà perdu la vie. Face aux nombreux cas, Babette de Rozières tire la sonnette d’alarme : “Si on ne fait rien pour les Outre-mer en général ça va être un tsunami vraiment, un tsunami, on ne pourra pas s’en relever. On a l’habitude des cyclones, on a l’habitude de tout, mais ça, ce tsunami sanitaire en plus le tsunami économique ça fera beaucoup beaucoup de mal. Moi ce que je demande c’est qu’on s’occupe aussi des Outre-mer parce que nous avons besoin de soins, nous avons besoin de gels, nous avons besoin de tests (…) La question que je pose c’est est-ce qu’on veut faire de l’Outre-mer l’Outre-tombe français ? C’est la question que je me pose. Moi ce que je veux c’est que la France soit solidaire, que la France aide les Outre-mer”.

Source: Lire L’Article Complet